Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Déménagement et entrée au collège...

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 21/02/11 | Mis en ligne le 11/04/12
Mail  
| 58 lectures | ratingStar_240035_1ratingStar_240035_2ratingStar_240035_3ratingStar_240035_4
Bonjour, Merci de ta réponse. Alors nous avons toujours déménagé pour des raisons professionnelles, il se trouve que là son entrée en 6eme correspondait avec "un nouveau départ" et un changement de travail, nous en avons donc profité pour chercher dans notre zone professionnelle un collège en adéquation avec les besoins de mon fils qui était en souffrance (et qui l'est encore) et il était inconcevable de le mettre dans le collège qui nous était désigné à la fin de son cm2 (entre boissons, drogues, bagarres, armes dans l'enceinte du collège et ses anciens "camarades" non ce n'était pas concevable). Nous avons donc choisit un collège petit (en gros 200 élèves en tout pour toutes les classes) pour avoir une équipe pédagogique qui connaisse mon fils, il se trouve que c'était pile poil dans notre zone, ce qui tombait bien. On ne l'a jamais vraiment pris comme un enfant à problèmes, au contraire, on lui a toujours laissé le temps de gérer les situations lui-même mais voyant que cela ne s'arrange pas on se doit d'intervenir. Pour le collège aujourd'hui les soucis ne datent pas de la semaine passée mais de la rentrée, on lui a laissé le temps d'essayer de régler la situation, mais ça n'a pas fonctionné, c'est donc à nous d'intervenir et de faire en sorte que le collège ne soit pas un fardeau trop lourd à porter… Je n'ai jamais dit à mon fils qu'il était un intello, mais qu'il avait une chance c'est d'apprendre et de retenir facilement, que c'était une force et qu'il devait s'en servir pour se construire et construire son avenir. Les discussions à la maison sont parfois surréalistes pour un enfant de 11 ans, mais l'ayant toujours connu comme cela et n'ayant pas vraiment de retour d'autres parents sur le sujet (oui les résultats scolaires sont tabous on dirait) , pour nous c'est normal, sauf que plus le temps passe et moins ça semble dans la normalité… Mais bon, je sais que nous l'avons toujours traité comme un enfant "normal" mais quand on se trouve face à un enfant précoce, c'est plus difficile ^^' On n'amplifie pas ses problèmes, on fait pareil avec sa soeur, on gère au jour le jour, on discute beaucoup, on explique, on raconte nos expériences et finalement, il en sort toujours content d'avoir pu discuter de tel ou telle chose. Pour le moment on est en attente d'un rendez-vous avec son prof principal (qui a lui aussi un enfant précoce donc qui devrait comprendre tout cela). Il voit la cpe et l'infirmière scolaire cet après-midi pour en parler avec des personnes neutres et leur expliquer son ressenti et les soucis qu'il rencontre avec les autres élèves. Voilà. Wait & See comme on dit.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


240035
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages