Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Des bas, des hauts

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 247 lectures | ratingStar_261540_1ratingStar_261540_2ratingStar_261540_3ratingStar_261540_4
Non tu as raison, ce serait idiot. Ce sont des moment ainsi, des moments de douleur. Mais je sais qu'ils passeront, ils sont de plus en plus rares, de moins en moins longs. C'est vrai que je lui ai concédé, trop, beaucoup de trop, mais cela n'excuse pas son profit à lui. Il m'aurait concédé encore plus, ce n'est pas pour cela que j'en aurais profité, car moi aussi, j'ai toujours été libre dans notre relation. Père, adoptif. Il l'a adoptée quelques mois après notre mariage début 2004. Son père biologique est décédé quand elle avait 22 mois. C'est pire je trouve… Parce que je n'ai plus rien à lui demander, sauf de partir, le plus vite possible et de me laisser prendre soin de moi-même. 33 ans d'amitié, 15 ans de vie en commun et 5 de mariage. Les 7 ans de silence, furent les années où j'étais mariée au père de ma fille. Et comme par hasard, ce fut aussi un homme qui me manipula. Ce n'est pas pour rien que je vais mercredi chez le psy. Oui, je sais tout ça, mais il est bon de le re-lire, histoire de se le rappeler. Oui tout à fait, je le sens bien manipulé de l'autre côté. Mais en effet, ce n'est plus MON problème. Sauf qu'il ne veut partir qu'à notre mobilhome, que moi je ne suis pas d'accord, car un jour, pour payer ma prothèse du genou, je vais avoir besoin de le vendre ce mobilhome. Puis enfin, c'est trop facile, j'ai aménagé cet endroit avec amour, et il irait continuer à roucouler là bas avec elle ? Sauf voir avec les filles (les siennes et la mienne) car ses filles m'aiment, après 15 ans, des liens se tissent. Sa plus jeune avait 22 mois, l'autre 4 ans. Mais de toutes façons, pour les petites, je ne suis que leur belle mère, j'aimerais qu'elles s'entendent avec l'autre et sa fille. Je fais un maximum pour la protéger justement. Je lui dis que oui, son père et moi allons nous quitter, que j'ai hâte qu'il parte, mais que je l'aime encore car on ne peut tirer un trait ainsi sur 15 ans de vie en commun. C'est pour cela que ma fille est chez une amie jusqu'à la fin du mois. Je ne veux plus qu'elle soit ici, il s'est montré ignoble avec elle. J'ai pris sa défense à elle bien sûr. Mais j'aimerais bien qu'il parte, qu'il se le trouve ce bon dieu d'appart. Mais je pense qu'il n'est pas sûr de lui, qu'il veut se garder une possibilité de retour, il m'a avoué que je lui ai forcé la main, qu'il aurait bien aimé continuer avec nous deux. Ben voyons ! Pour des raisons tout à fait personnelles, nom du locataire, bail dans un logement social, handicap à plus de 65%, ce n'est pas moi qui doit partir. De plus, la majeure partie des meubles sont à moi, ils me viennent de ma famille. Mais ce n'est rien les meubles, sauf le logement, que je ne peux décemment pas lui laisser. S'il part, je devrai moi mettre une séparation en route. Je voudrais que ce soit lui qui le fasse, lui qui pour une fois assume son choix. J'aurai dur à faire cette démarche, mais la faire, ce sera aussi, pour moi, grandir, sans lui. Merci Ondine, une claque de temps à autres, ça remet les idées en place. J'essayerai ce soir, de ne pas craquer, d'oublier ce corps contre le mien… de penser à ce qui ne se passe pas, dans ce coeur froid, dans cette tête égocentrique, dans cet homme manipulateur, penser que je m'humilie en recherchant encore son contact ou ses bras. Que demain matin, quand je me brosserai les dents, je devrai me regarder dans le miroir… la tête haute. Merci.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


261540
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages