Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Desoriented houseman - planète gourmande

Témoignage d'internaute trouvé sur france3 - 23/11/10 | Mis en ligne le 10/05/12
Mail  
| 75 lectures | ratingStar_253017_1ratingStar_253017_2ratingStar_253017_3ratingStar_253017_4
Confirmé par Pomiane : la rémoulade, c'est une mayonnaise sans oeufs. Ce briscard me semble fort pertinent. Sa méthode permet en outre de bien saler de façon uniforme, ce qui n'est pas toujours évident avec les filaments de la julienne que l'on a du mal à dépêtrer. Dns cette préparation, je préfère le vinaigre d'alcool car il permet d'obtenir la même acidité avec moins d'apport de liquide, et d'ainsi mieux enrober le céleri. Le parfum du vinaigre de vin à mes yeux n'apporte pas grand chose, celui subtil du céleri (si il est de bonne culture…) me semble bien suffisant. Mais cette opinion n'engage que moi, et mon raisonnement ne tient peut-être pas. Et puis, tout compte fait, j'appliquerai désormais la méthode briscard… Ou bien, quand je voudrai la jouer gastro, je réaliserai la salade de céleri crème et moutarde qui doit effectivement bien accompagner le foie. Céleri, foie, lard, onctueux, saignant, croustillant… Tout ce que j'aime ! C'est ce que j'ai aussi constaté… Mais y a-t-il jamais vraiment figuré ? Réflexion qui m'est aussi venu à l'esprit au cours de mes recherches… Les chefs qui sont censés vulgariser sur les médias devraient parfois débroussailler ce sujet qui peut – d'où mon titre… !- désorienter le cuisinier amateur. Honte à moi d'avoir voulu imiter les selfs et les traiteurs de supermarché ! Il y a quelque temps j'ai voulu prendre dans une brasserie une salade de cervelas et fromage, préparation que l'on appelait curieusement dans ma famille Python salade (je pense que c'est à cause du nom d'un restaurant dont c'était la spécialité avant guerre à Strasbourg) c'est-à-dire des cervelas entaillés et des tranches de gruyère assaisonnés avec une vinaigrette moutardée et herbée, avec parfois des câpres, de la betterave rouge, des cornichons et même des oeufs durs. A la place de ce plat revigorant, on m'a servi des rondelles de cervelas tentant de surnager dans un océan de mayonnaise vaguement moutardée sur quelques radeaux d'emmenthal…. Parfaitement écoeurant !
  Lire la suite de la discussion sur france3.fr


253017
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages