Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Doutes mon état mental help

Témoignage d'internaute trouvé sur forumados - 28/12/10 | Mis en ligne le 05/05/12
Mail  
| 78 lectures | ratingStar_251055_1ratingStar_251055_2ratingStar_251055_3ratingStar_251055_4
Le mardi avant les vacances ou bien le lundi, a vrais dire j'en suis plus tout a fait sûre, j'ai du manger seule a la cantine avec une amie (nous l'appèlerons Lucie) , l'autre avait oublier sa carte de self et avait été forcé de manger a 13h. Lucie avait faim et ne pouvait attendre, la surveillante venait de la disputer et elle avait les yeux pleins de larme. Je n'aime pas la voir ainsi, deuxième fois que je la vois pleurer, c'est …. Déchirant de voir cette fille, si forte, cette fille que j'admire temps, cette fille que je place a tords ou pas au dessus du commun des mortels dans un tel état de faiblesse et avouons le, pour si peut. Je redoutais le moment ou nous serions toute deux assise a table, je redoutais l'absence de conversation, doté d'une nature peux bavarde je passe aisément pour un monstre associable, voir une idiote. Cependant nous avons parler, elle beaucoup, elle m'a demander ou j'en étais avec mes bras (elle a appris que je me scarifiais au début de l'année et m'aide a arrêter). Elle m'a parlé d'elle, a ma grande surprise elle aussi était passé par là certes il y a longtemps, CM1 CM2 [ j'admets mettre senti …. Honteuse a ce moment là ] elle a tout essayer pour … pourquoi justement ? Moi même j'en sais rien, pourquoi je me coupe ? Sentiment de contrôle sur moi même ? Masochisme ? Bref, elle a bu, beaucoup, elle a volé aussi, elle a fumé, mais elle a eu la force, le courage et la détermination d'arrêter, de voir "  l'après " quand nous auront réussi nos vie et que eux resteront la ou ils sont, dans leurs merde loin de nous . Je suis donc faible, oui si on décortique ce qu'elle a dit je suis faible de me couper, je suis faible de ne pas encaisser en silence, je suis faible de craquer de la sorte mais elle, ne serais pas de la faiblesse de se refuser a craquer ? De la faiblesse de vouloir a tout prix se prouver que l'ont peut endurer ces choses sont broncher simplement par orgueil ? A vrai dire j'en sais rien, Lucie est une personne complexe, moi aussi, je ne la voyais pas comme ça, avant . Il faudrait qu'elle me voit telle que je suis, que j'arrête de passer pour une idiote, que j'arrête de me forcer a parler parce que "  c'est comme cela qu'on doit se conduire quand on a 15 ans " mais j'ai bien peur que ma vrai facette ne les intéresse pas et qu'au final je me retrouve délaissée sans personne . En fait je suis comme de la glace, je suis froide et pourtant si fragile, le moindre rayon de soleil me fait fondre et me détruit . Je crois que je suis folle. Je crois que mon esprit est peu a peu contaminer par la folie et qu'il sombre de plus en plus quoi qu'en disent mes sourires . Je pense pas que tu comprennes bien internaute là, mais comme je le dis j'ai juste besoin d'écrire, me vider autre qu'avec une lame. Sinon autre chose je perds complètement les pédales aussi avec mon poids… c'est devenue une véritable obsession, je vais mettre une partie de mon journal ça sera plus explicite. Je dirais que au début d'année dernière j'étais une personne presque seine d'esprit quoi que avouons le plutôt manipulatrice… je crois que c'est plus simple de caser des fragments de mon journal ici parce que ça serait trop compliqué a expliquer correctement, j'ai conscience que ça va être chiant a lire mais a vrai dire je m'en fou royalement je veux juste avoir l'impression de le dire a quelqu'un. Haha et oui l'histoire de coeur foireuse… ça fait vraiment cliché non ? La pauvre petite chérie qui déprime parce qu'elle est tombé amoureuse d'un mec, qu'elle n'a pas eu les couilles de lui dire franchement et qu'il lui a brisé le coeur sans même le savoir, quoi que il devait sans doute être au courant lui aussi, tout le monde l'était dans la classe, il serait temps de m'en remettre mais cela m'a comme le dit le paragraphe précédent beaucoup fragilisé psychologiquement et mon équilibre mental déjà précaire n'a pas tenu le choc… donc voila IL n'est pas l'origine du mal mais l'élément perturbateur, celui qui a balancé la boule dans le jeu de quille et qui a tout fait exploser. Bon après les banalité d'usage this is the origin, mon frère, mon frère chéri, mon frère que j'aime a en crever, il se drogue, il boit, il est en prison… j'ai fait un topic avec le rêve illusoire de l'aider en demandant des conseil a d'autre internaute pour ceux qui voudraient éventuellement essayer de mieux comprendre le mieux et d'aller voir sur ce topic ici tu cliques. Bon voila je crois que c'est tout enfin les grandes lignes, je vais pas non plus ma vie de famille merdique, parler de mon coté perfide et des doutes que j'ai sur l'utilité de vivre encore --" Amusez vous bien a lire cette merde qui est ma vie quoi que je doute que des gens prennent la peine de tout lire, ce topic et voué a couler.
  Lire la suite de la discussion sur forum.ados.fr


251055
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages