Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ecouter sans prendre partie.

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 04/10/11 | Mis en ligne le 03/05/12
Mail  
| 53 lectures | ratingStar_250273_1ratingStar_250273_2ratingStar_250273_3ratingStar_250273_4
Ondine, j'ai écrit une réponse et ai fait une mauvaise manip. Je n'ai plus qu'à recommencer. Pour commencer, la subtilité de l'impartialité est une bonne chose pour moi et cette question m'est venue en lisant Merche qui disait "qu'elle avait tout fait à en son pouvoir pour inciter son amie à pratiquer une IVG". Non seulement j'ai été étonnée de lire cela de Merche mais j'ai pensé que c'était très intrusif dans la vie d'une amie même très proche. Après effectivement, chacun fait comme il veut et il ne me vient pas une minute à l'esprit que je puisse avoir raison. Encore une fois Ondine, je ne mets pas en parallèle les questions du quotidien, nos hauts et nos bas, nos douleurs, nos incompréhensions ou des pétitions à signer avec un choix décisif qui doit être fait, impliquant la vie ou la mort. Il me semble que ce choix est tellement lourd de conséquence qu'il appelle l'introspection la plus fine, la plus intime, la plus secrète et que nulle interférence ne doive lui nuire. Effectivement Ondine, tu prends position dans des débats, tu te mouilles. Moi aussi je sais où je me situe très exactement et mes avis sont souvent tranchés, syndicaliste dans l'âme j'avance sans toujours faire preuve de mesure cependant, je distingue le quotidien, la vie en général du choix de Vie ou de Mort en particulier. Nous pouvons débattre de manière générale sur la peine de mort. Je saurai argumenter et défendre ma position mais parler d'un être en gestation, d'une décision à prendre signifiant la Vie ou la Mort me semble bien trop grave pour en être débattu de manière partiale telle que Salomé ou Merche le disait sur le fil de Jeanne. D'ailleurs, je note que dans ta manière de faire avec ta jeune amie devant subir une IVG ta réaction première était de ne pas te positionner car tu te sentais très différente d'elle dans ta vie. Tu n'as donné ton avis que parce qu'elle insistait. Il me semble légitime qu'une personne perdue insiste pour savoir quoi faire mais je ne suis pas certaine que c'est lui rendre service que de lui répondre. Je pense que l'inviter à se poser la question elle-même, lui donner confiance dans SA perception juste à elle et la convaincre de suivre sa voix intérieure est la plus belle impartialité de notre part qu'il soit. Oui, il est préférable de faire un enfant dans de bonnes conditions avec un père et une mère désireux de sa création mais il arrive des accidents alors… que faire ? -- Se taire pour moi car j'insiste, mon message est en réaction au fait que Merche ou Salomé disaient qu'il était préférable de faire une IVG. Il n'est point là question d'impartialité mais de prise de position de leur part et c'est cela qui me choque. Je ne pense pas qu'il soit du ressort d'une amie ou d'une mère même de dire qu'il est plus judicieux d'arrêter la vie alors que ce n'est pas nous-même qui portons cette graine de vie. Moi aussi j'ai accompagné de très très près une très très très jeune fille devant décider si elle garderait ou non l'enfant qu'elle portait. Je souhaitais ardemment qu'elle pratique une IVG mais je me suis abstenue de lui dire jusqu'au bout. Ce fut très difficile. Je lui ai dit que j'aurais fait comme elle lorsqu'elle est sortie de l'hôpital. Auparavent, j'avais exposé les pour et les contre. Je l'ai laissé faire son choix dans le plus grand secret de son âme tout en l'assurant que je serais là pour l'aider qu'elle le garde ou non. Tu sais je ne crois pas que donner notre position dans un choix permette à la personne de se sentir moins seule. Ce qui compte c'est le soutien moral car nous sommes toujours seuls face à nos choix. Marie Humbert l'est, l'a été lorsqu'elle a du affronter la procédure pénale mise contre elle. J'ai l'intime conviction que nous portons plus facilement le poids de notre choix lorsqu'il a été décidé seul, sans influence, sans parasite.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


250273
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages