Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Egoentrisme et écoute excessive...qui suis-je ?

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 18/08/11 | Mis en ligne le 24/04/12
Mail  
| 83 lectures | ratingStar_246010_1ratingStar_246010_2ratingStar_246010_3ratingStar_246010_4
Bonjour. Je viens aujourd'hui sur ce forum pour avoir des réponses à mes questions, des avis, des témoignages. Depuis toute petite je suis une personne plutôt introvertie et réservé, sans pour autant aller jusqu'à la timidité. J'ai toujours eu un manque cruel de confiance envers autrui, de part la méfiance même de mais parents et de par mon vécu aussi moindre soit-il à mon âge. J'ai besoin de temps pour connaître les autres et par conséquent m'ouvrir à eux. Mes parents n'invitaient personnes, n'allaient nul part et par liaison moi non plus. J'ai eu des amis proches qui ont disparus au fur et à mesure que je grandissais. Certes, chacun prends des voies différentes et l'éloignement est parfois inévitable si l'amitié n'est pas assez forte. Mes années de cycle secondaire se sont assez mal déroulées les premières années à cause d'un groupe de fille qui m'avait pris en grippe. J'avais un petit groupe d'amis malgré tout, or au départ j'étais seul, je n'avais pas mes amis du collège dans la même classe et cela m'a marqué assez profondément au point que je n'arrivais plus à manger en public. Un blocage s'est créé. Les années ont passé et le lycée s'est terminé. Certains amis sont toujours présents, heureusement. Or, aujourd'hui mon problème est que j'ai l'impression que je suis celle vers qui ont vient pour confier ses peines de coeur, familiale, ses angoisses. Je ne rejette jamais cela, j'en suis plutôt "fier" tournent… Mais, ces personnes m'appellent de plus en plus seulement quand ils ne vont pas bien, et rarement pour prendre uniquement de mes nouvelles. J'ai l'impression, qu'ils se déchargent sur moi sans s'intéresser à moi. Mes sujets de conversation sont vite expédiés, ou parfois l'air de rien on change de conversation petit à petit. Pour exemple, un ami proche m'appel après que j'ai subi un examen. Je pensais que c'était réellement pour prendre de mes nouvelles… Or, il/elle avait une petite voix. Voici la conversation abrégé : - ça vas ? Ça s'est bien passé ? Et ton petit ami ? - Oui ça s'est bien passé soulagé et le moral un peu bof quand même, mais bon je sais que des choses bien arrivent mais parfois je me sens triste, tu comprends, je sais pas trop pourquoi et… - ah ça arrive, enfin c'est cool tant mieux alors si ça s'est bien passé (vous remarquez aucune demande de détails !!!! ) … et tu verras bien (phrase expéditive). Voilà et après j'ai dû demandé ce qu'il se passait de par le son de sa voie et la les détails ont fusés sur SA vie pendant 1heure. Je l'ai fait de bon coeur aussi, je vais pas le nier. C'est malgré tout un très très bon ami, mais j'ai la sensation qu'il/elle "profite" de mon sens de l'écoute. Je ne suis pas une personne qui m'ouvre facilement, je ne détaille jamais toutes mes histoires, je sais que c'est quelque chose que je dois améliorer, de même que le fait d'être plus optimiste. Mais j'ai souvent "peur" de blesser les gens de part ma joie alors qu'eux ne sont pas heureux sur le moment, alors je préfère tout garder pour moi. Le problème c'est qu'après c'est moi qui suit mal de ne pas avoir raconté. Et c'est comme ça avec toute les personnes vraiment très proches. Qui plus est, dès que je suis en groupe, je me renferme sur moi. Uniquement quand il y a une voire plusieurs filles. On me reproche d'être trop introvertie, alors que je ne pense pas que ce soit un mal non plus. Après plusieurs années à supporter une amie trop égocentrique, j'ai aujourd'hui décidé de couper les ponts à cause de cette part d'elle que je ne supportais plus, qui me miner le moral et me rendais nerveuse. J'ai peur qu'en disant ce que je pense, je perde le peu d'amis que j'ai et de me retrouver seule, chose que je ne supporterais pas… Qu'en pensez-vous ? Que dois-je améliorer ? Est-ce que j'exagère ? Comment me voyez-vous à travers ce témoignage ?
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


246010
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages