Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

En fait, je pensais juste que c'était une basse provocation …

Témoignage d'internaute trouvé sur forumfr - 02/02/10 | Mis en ligne le 17/07/12
Mail  
| 64 lectures | ratingStar_276848_1ratingStar_276848_2ratingStar_276848_3ratingStar_276848_4
[quote]Je suis désolé Edgart d'avoir mal écrit ton prénom, ce n'était nullement intentionnel. (Nan, y a pas de mal… En fait, je pensais juste que c'était une basse provocation …). Tu n'es pas le premier à me sortir ce type d'arguments, malheureusement beaucoup s'en servent justement pour se dédouanner d'un passé qui gène (au vue de ton post, cela ne parait pas être ton cas) Merci, c'est justement ce que je voulais faire comprendre, j'ai juste été un peu véxé, en fait, que tu me prennes pour un de ces décérébrés fachos. Je suis blanc et fier de ne pas être raciste… . Je suis juste quelqun qui n'aime pas les cons quelque soit sa couleur de peau… . Je ne juge pas c'est un constat. Il est bien sûr relatif. Tu peux douter de ma bonne foi, cela fait partie aussi du débat. Ce n'est pas génant. Je n'ai aucune prétention à savoir plus que les autres. Je ne prétends nullement être meilleur que les autres, il est évident que je ne suis pas parfait, LOL. Je m'appuie pour ce constat de ce que j'entends autour de moi, je sais bien que mon point de vue est ultra minoritaire et cela ne me dérange pas le moins du monde. Mon propos était délibéremment un peu provocateur. (Oui, bon, je m'en doutais un peu… Toutefois, et dans l'asolu, il n'est pas toujours évident de juger avec pleine objectivité l'humeur d' un ensemble d'écrits, ces derniers étant orphelins de toute nuance de ton… ) Il était volontairement général. Que vient faire le négationisme la dedans ? Je parle de la négation de la portée des actions des anciens et de leurs conséquences dans la vie moderne à l'aulne de l'histoire (coloniale dans ce cas précis) parce que nos actions d'aujourd'hui découle de ce qui s'est passé bien avant nous. (Je pensais juste que tu me taxais de négationniste… (Quoi de plus terrible pour le petit fils d'un ancien resistant…) Pour l'influence du passé, je ne suis pas complètement d' accord avec toi, "l'Holocauste" n'influe en rien sur ma vie privée. Ton affirmation est interessante mais elle doit être nuancée…). Je suis d'accord avec toi sur ceci car il clarifie les choses : "De prés où de loin, je n'ai jamais suggéré que le racisme ou l'antisémitisme ne devaient faire partis "des mythes et légendes" ou encore que l'angélisme était un prétexte de réfutation de son passé. Je dis simplement que le racisme a encore de beau jour devant lui tout comme le pointage du doigt de l'autre pour diverses raisons ('discriminations physiques, de religion…) , c'est, à mon sens, un combat qui ne sera jamais "gagné" par les racistes ou les anti-racistes. Je vois ces derniers juste comme de perpétuelles forces opposés, un affrontement perpetuel entre le bon sens et la bêtise humaine. Comme beaucoup, j'espère que la force "du respect de l'autre" fera toujours son chemin de manière à contrer les déferlantes discriminatoires, car vois tu, il m'arrive parfois ou de manière spontannée d'être aussi Angéliste que n'importe quel passionné. Toutefois, cotoyer la nature humaine chaque jour, jusque dans ses fonds les plus bas me rend au fil des années de plus en plus perplexe." Toi tu ne le dis pas mais si tu regardes bien, ce type d'arguments sert à minimiser la portée de ce que notre histoire a de sombre, on peut se rappeler la volonté de mettre en avant le rôle positif de la colonisation, c'est un exemple parlant non seulement par les termes employés mais aussi parce qu'il révèle cette volonté de ne pas voir ce qu'il a eu de négatif dans notre histoire. (Oui, c'est clair, les bases du colonialisme ne sont pas véritablement humanistes, l'idée d'envahir l'autre pour son bien me paraît être un paradoxe, toutefois, on ne peut réfuter que cette dernière a apporter un ensemble de choses positives aux peuples colonisés bien que, et je le répète, la base moral de ce genre de politique soit à remettre en question…). Il n'empèche que le traitement de l'information, la façon d'appréhender notre passé, obéisse à une vue franco-centriste qui à ma petite échelle ne me parait pas être a meilleure des façons d'appréhender l'histoire dans sa complexité… Je ne sais à quoi peut bien correspondre le concept de nature humaine, comme si il y avait quelque chose d'immuable, d'inné au fond de nous alors que nos actions/réactions, pensées/ préjugés, etc… dépendent étroitement du contexte culturel et de l'éducation reçue, du substrat philosophique et social dans lequel nous évoluons. Ce concept ne me parait pas avoir une réalité aussi tangible que ça, c'est une vue de l'esprit mais quelle réalité recouvre t'elle ? Peux tu me préciser ce point ? Par définition, un concept est une représentation et donc une image, une vision… La vision que l'on a des choses est terriblement subjective, cette dernière étant le resultat de l'ensemble des variables environnementales (l'éducation, la religion, l'entourage… etc) rencontrées tout au long de notre vie, ces dernières font de nous et par définition des individus uniques. Paradoxalement, cette subjectivité peut être remise en question par ces mêmes variables car ponctuellement un parcour de vie peut en croiser un autre. Ce fait ponctuel peut être motivé par un dénominateur commun (le racisme ou l'anti-racisme motivé eux-même par ces mêmes variables). Curieux de constater que ce qui tend à nous disperser nous amène parfois à nous rassembler… Par conséquent, il y a bien des choses immuables en nous et cela ne peut être nié (Maslow : Besoin d'appartenance etc…). Ce message a été modifié par EDGART MILLEN - 02 février 2010 - 09:22.
  Lire la suite de la discussion sur forumfr.com


276848
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages