Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

En prenant du mifegyne 200mg, je suis condamnée à avorter

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 11/03/11 | Mis en ligne le 01/08/11
Mail  
| 4469 lectures | ratingStar_217860_1ratingStar_217860_2ratingStar_217860_3ratingStar_217860_4

Au mois de janvier j'ai appris que j'étais enceinte, j'etais contente mais chokée car grossesse inattendue et ma derniere a à peine 17 mois… Je fais tous mes examens je declare la grossesse sans en parler au papa car je ne trouve ni le moment ni les mots pour lui en parler, je vis ces examens sans les vivre car je suis sous le choc encore…

Au mois de février j'en parle au papa, qui ne veut pas du bebe et me demande d'avorter, chose contre laquelle je suis car bientot 12 semaines de grossesses et c'est difficil pour moi mais j'entame quand meme les demarches en me disant que j'aurais toujours le choix de me rendre a l'hopital pour l'aspiration… Je passe les rendez-vous sous les larmes en specifiant bien que je ne desire pas avorter que c'est le papa qui n'en veux pas… Arrivée la veille du jour J, je vois un medecin qui me dis de prendre myfegyne 200 mg 1 comprimé, en pleure je demande les effets de ce medicament sur mon bebe, ce medecin me dit que ça ne fait pas du mal au bébé que ça va juste dillater le col, donc je le prend en me disant que cela me laisse toujours le choix de venir le lendemain…

La journée passant je prend la ferme decision de ne pas me rendre le lendemain au rendez-vous pour l'aspiration, j'appel les urgences de la maternite pour savoir si je peux continuer ma grossesse ayant pris 1 comprimé de myfegine 200mg, et là surprise elle me dis que non c'est trop tard car myfegine 200 mg en comprimé stoppe la grossesse qu'il faut que je vienne pour terminer la procedure… Je me suis donc rendue a l'hopital malgre moi et en pleurs ayant la sensation davoir tuer mon bebe moi meme en prennant ce medicament… Ma question est la suivante : Y'a t il des femmes ici sur ce forum qui malgre avoir pris myfegine 200 mg, ont poursuivis leur grossesse et eu des bebes en bonne santé ? Moi a ce jour je m'en veux de cet avortement et de m'être rendu a ce rendez-vous avec ce medecin je culpabilise et deprime a fond…
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


217860
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par luciole249 | le 29/01/16 à 06:18

La Myfégyne décolle le placenta mais ne détruit pas l'embryon. Après une prise de Myfégine,on administre le Cytotec qui va provoquer le contractions pour l'expulsion de l'embryon. Si la personne ne prend pas de Cytotec, il arrive que le bébé tombe tout seul ou alors reste dans l'utérus et quelquefois,la maternité se poursuit quand même. Il n'y a aucun problème pour l'embryon dans ce cas puisque il est bien protégé dans son placenta. IL n'y a pas de risque de malformation dans ce cas. Ma copine travaille dans ce secteur et m'a confirmé qu'elles sont eu plusieurs cas de filles qui ont pris de la Myfégine, regretté et la grossesse a continué. Bonne chance !

Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages