Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Enceinte du 2 ème et angoisse

Témoignage d'internaute trouvé sur sante-az.aufeminin - 07/10/11 | Mis en ligne le 26/04/12
Mail  
| 73 lectures | ratingStar_247029_1ratingStar_247029_2ratingStar_247029_3ratingStar_247029_4
Jeanne, ma "grande", a réagi de plusieurs façons lors de ma grossesse. Elle sentait mes émotions, ma fatigue… et comme c'est une petite fille sensible, facétieuse… elle en a joué. Nos rapports ont été pas mal conflictuels malgré tout l'amour qu'on se portait. Quand Alice est née, rien ne s'est arrangée. Pour elle, je passais trop de temps avec le bébé et pour me montrer sa présence, elle accumulait bêtises et provocations. IL faut dire qu'entre 2 et 3 ans, ce n'est déjà pas un âge facile mais là. Quand Alice était bébé, Jeanne la mordait, la bousculait… on était obligés de punir après avoir expliqué qu'on était garant de la sécurité de sa soeur, qu'elle n'était pas obligée de l'aimer mais qu'elle était là, qu'on les aimait toutes les deux et qu'on était un peu tristes que ça se passe comme ça… Avec le temps, les choses se sont arrangées. Jeanne monte dans le parc avec Alice pour jouer avec elle et la câliner, elle joue avec elle en trotteur, lui donner à manger, m'aide à l'habiller . Alice a 9 mois et demi et est très câline. Elle est douuuuuuce et très attachée à sa soeur. Elle rit aussi beaucoup de ses bêtises (comment se fâcher alors ? ). Bref, avec les mois, elles se sont crées une complicité bien à elles dans laquelle on n'intervient pas. On les laisse se " battre" pour un jouet, se parler, s'embrasser, se câliner. On multiplie les moments où la grande prend soin de la petite, montre que c'est ELLE l'exemple, la grande qui peut faire des choses qu'Alice le BEBE ne peut faire, quel dommaaaage. Jeanne en est très fière ! Pour te résumer, tu vas sûrement (mais pas sûre que tout le monde l'ait vécu ainsi alors je mets un bémol bien sûr ! Ce n'est que MON témoignage) passer par des moments difficiles où ton grand se sentira moins aimé, moins câliné même si toi tu as l'impression d'en faire plus. Ta fatigue accumulée, le quotidien et le "stress" d'avoir un tout petit te feront être plus sensible à tout… du coup, tu réagiras peut-être moins patiemment et ton grand prendra ça comme une agression de ta part, un manque de patience… un manque d'amour même. Mais je peux t'assurer que ça passe. Alors un conseil, fais toi confiance, fais confiance à ton grand et surtout fais confiance à ce petit bébé qui va arriver et qui va apporter beaucoup beaucoup d'amour et de fierté dans votre foyer. Après quelques mois, je me dis que je ne regrette rien, même pas les mois difficiles, vraiment durs (parce que ma grande a déjà un caractère ouhhhhh difficile). Je te souhaite une belle grossesse (fin de grossesse ? ) sans stress. Claire.
  Lire la suite de la discussion sur sante-az


247029
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages