Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Essai bb3 aprés img à 32 sa en mars dernier, angoissée.

Témoignage d'internaute trouvé sur france5 - 12/11/10 | Mis en ligne le 19/07/12
Mail  
| 84 lectures | ratingStar_277674_1ratingStar_277674_2ratingStar_277674_3ratingStar_277674_4
Re : Essai BB3 aprés IMG à 32 SA en mars dernier, angoissée. Envoyé : Dim 31 Oct 2010, 16:03. De : gouls43. A : aurelie1609  Coucou, Je te raconte mon histoire en détail. Je suis tombée enceinte la première fois l'année dernière en mai. Tout ce passe très bien, je passe une écho a 7 semaines, tout va bien, une autre a 12 Sa ou la toujours rien a signaler, je travaille, je suis fatiguée mais bientôt en vacances alors je ne m'arrête pas. Entre temps je passe la prise de sang trisomie mais on me dit qu'il n'y a rien a craindre, je suis jeune donc aucun soucis… Nous partons en vacances a l'océan avec notre groupe d'amis pendant un peu plus d'une semaine, je reviens et ne vérifie pas ma boite aux lettres tout de suite. Lundi, je vais a la boite et la une lettre du gygy m'y attend en me disant que c'est urgent de me contacter au plus vite, chose que je fais. Il m'explique vite fait au tel que mes résultats ne sont pas bon concernant la trisomie mais qu'il ne faut pas que je m'inquiète, dur quand on bosse dans le handicap… Je suis effondrée mais chéri me remonte le moral comme il peut… j'ai Rdv le lendemain… Le Mardi, le gygy nous explique qu'il y a 1/125 que notre enfant soit porteur de Trisomie, il veut nous rassurer en me passant une écho car je ne fais que pleurer. Il nous dit que c'est un petit gars, je suis enceinte de 18sa, il vérifie tous les organes et la le drame au niveau du coeur, il reste dessus pendant 15 min, je sens que ma vie ne sera plus jamais la même, il nous dit que notre enfant n'a qu'un seul ventricule, c'est a dire que le coeur bat mais il ne filtre pas le sang plus qu'il n'y a qu'un flux au lieu de deux… On est tous les deux anéantis, nous qui avions fait des projets, tout ça allez s'envoler car les chances de survi sont nuls… Le gygy nous conseille d'aller a l'hôpital pour avoir un deuxième avis, nous passons en urgence et la même verdict, il nous demande si nous voulons l'amio pour savoir si la cardiopathie est associee a la trisomie ou non. Mercredi, amio, difficile de voir bouger cet enfant que vous aimez au plus profond de vous et dont vous savez qu'il n'y aura pas de suite… 13 j plus tard, résultat amio négatif. Notre décision, ma décision est l'Img, je ne veux pas voir cet enfant mourrir a la naissance. Comme le résultat est négatif et que tout cela se passe pendant les vacances, pas de toubibs, et puis pour avoir une Img Quand on a une cardiopathie il faut attendre 22 sa, Entre l'annonce et l'img plus de 4 semaines se sont écoulées, au début je prenais ça pour une nouvelle punition, sentir son enfant bougeait alors qu'on sait qu'il n'y aura pas de suite… Au fur et mesure, je prends ce temps pour lui dire aurevoir petit a petit, a mon rythme. Le Rdv avec un professeur se passe très mal, je suis effondrée… L'Img se passe le 10 septembre 2009, j'accouche a 8h45… le même jour que mon neveu, j'avais appris que j'étais enceinte le jour d'anniversaire de mon autre neveu… Je le prends dans mes bras, il est si petit mais tellement beau, il a le regard de son papa… Cela a été très dur de regarder mon compagnon yeux dans les yeux, trop de souvenirs… J'ai été arretee pendant 3 semaines après avoir accouchée. J'ai repris le boulot ça s'est très mal passe, ma chef une conne, le medecin du travail aussi con, il me demande si j'ai été aspire je lui répond qu'un enfant de 28 cm ne passe pas dans un tuyau !!! A partir de ce moment la, je plonge petit a petit… mon seul but tombait enceinte pour pouvoir survivre… J'ai mon retour de couche rapidement mais des cycles très longs 42j. J'attendais avec impatience les resultats de l'autopsie pour savoir ce qu'il sait passer, mais rien, au mois de décembre enfin on sait, j'ai attrape un virus qui a rendu mon enfant malade, je culpabilise… je descends encore un peu plus dans la déprime, je pleure tout le temps, les paroles de certaines personnes me blaissent, ils manquent de tact… Le jour ou Marius devait naitre est terrible, j'ai mes règles et la c'est la fin du monde, je me dis qu'on veut me punir pour ce que j'ai fait… Je décide de voir une psy autre que celle de l'hôpital (elle ne me fait pas avancer) et la elle me mets face a ce qui me fait mal, mes interrogations… On est au mois de février, je suis en arrêt maladie, j'entame un long boulot, faire le deuil de mon enfant pour pouvoir passer a autres choses, ne plus vivre dans le passe mais dans le présent un premier temps pour pouvoir penser au futur. J'avais besoin de tout savoir et voir de Marius pour pouvoir le laisser partir. J'ai eule besoin de le voir mort innerte, nu sans aucun vêtement, voir ce que mon enfant était sans rien, me mettre a cette réalité. Je l'avais vu après mon accouchement mais avec toute l'ecxitation des hormones, je ne mettais pas franchement rendu compte de ce qu'il m'arrivait même si j'étais mal. Voilà mon histoire, différente des autres et de la tienne mais au final j'ai perdu cet enfant. Bisous les filles.
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


277674
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages