Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Etes vous pour ou contre la chasse?

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 110 lectures | ratingStar_271496_1ratingStar_271496_2ratingStar_271496_3ratingStar_271496_4
[quotemsg=301481,5009,4339598Tu ne correspond pas du tout à l'énorme majorité des chasseurs : tu es un marginal. Le "détail" sur lequel je passe (en tout bien, tout honneur, bien sûr ) … c'est toi. Que je sache, les chasseurs ne manquent pas pour piéger, exterminer les "nuisibles" et notamment les ch'tits "carnassiers" comme la fouine et le renard. Il faut entendre leurs cris d'orfraie lorsque deux espèces sont déclassées nuisibles. Je ne caricature pas les chasseurs en affirmant qu'ils haïssent les prédateurs. Même si ça m'enquiquine de le reconnaître, je dois bien avouer que sue ce point, tu as raison. La grande majorité des chasseurs pensent encore que les prédateurs sont une gène à leur activité et qu'un territoire "bien géré" est un territoire "bien piégé" Mais de plus en plus de chasseurs, surtout les jeunes, changent à ce niveau là et reconnaissent la place, le rôle et l'importance des prédateurs. Les vieux sont restés pou beaucoup à leurs valeurs archaïques et imbéciles que tu décris si bien… et les vieux sont sacrément majoritaires chez les chasseurs. Je gage que d'ici quelques années, l'évolution des mentalités se fera ressentir… :[/quotemsg] Une plaie pour nos petits carnivores : Les associations de piégeur… Je suis moi même piégeur agréé, je le suis devenu uniquement pour voir comment ça se passait de l'intérieur et voici ce que j'ai constaté. -Les piégeurs piègent par goût, par passion. C'est en fin de compte une façon de braconner officielle et autorisée par la loi. Elle repose sur de vrai connaissances des moeurs et habitudes des espèces piégées et la mise en oeuvre de ruses, de techniques pour pouvoir les capturer. Plus l'animal est malin, plus le piégeur se sentira glorifié. -Le piégeur se fout pas mal de savoir si l'espèce qu'il piège commet des dégâts, ce qui l'intéresse, c'est e continuer à piéger … - Les règlement encadrant le piégeage ont essayé de limiter les pratiques et de contraindre un tant soit peu les piégeurs. Ainsi, ils sont tenus à rédiger une déclaration annuelle de piégeage. De ne piéger qu'à conditions que des déclarations de dégâts aient été produites. De porter sur eux un carnet de piégeage sur lequel figure le nombre et le genre de pièges dressés, les endroits où ils sont posés doivent être signalés par des pancartes sur lesquelles figurent le n° d'agrément du piégeur… ect ect ect… En fait, dans la réalité, c'est la magouille généralisée. Le piégeur, qui est en général bien implanté dans le territoire et connais pas mal de ruraux va commencer par récolter des fausses déclarations de dégâts. Tel agriculteur déclarera la prédation par le renard de 15 canards, un autre de 6 poules… Dans l'extrême majorité des cas, ces déclarations sont des faux, je vous le certifie, je l'ai constaté personnellement. Une fois muni de ces fausses déclarations, le piégeur fait en fait ce qu'il veut. Il placera ça et là une pancarte, pour se couvrir en cas de contrôle (qui ne se font jamais faute de garderie) puisque souvent le piégeur exerce lui même la fonction de garde dans la commune où il exerce… et il place les pièges qu'il veut où il veut. C'est un électron libre qui peut légalement se balader avec un fusil ou une carabine (normalement déchargée jusqu'au lieu du piège puisque utilisé pour achevé l'animal) sur n'importe quel territoire, y compris dans les réserves, à n'importe quelle période de l'année… Et si pour beaucoup, la passion du piégeage ayant remplacé celle de la chasse, je veut bien croire qu'ils épargnent le gibier… je ne peut m'empêcher de penser que certains traficotent leurs collets homologués pour qu'il puisse capturer lièvres, sangliers et chevreuils… Les assos de piégeurs ont souvent leur siège au sein es fédérations et s'organisent et utilisent toutes les influences possible pour subsister. La formation des piégeurs est une pure foutaise… En quelques heures 2 ou 3 sur la legislation, une ou 2 sur les pièges autorisés et leur manutention on devient piégeur agréé. Pas un mot sur le rôle des prédateurs, sur l'écologie, sur les animaux en général, les équilibres…
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


271496
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages