Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

France, oui la question des obsèques a été tellement difficile pour nous.

Témoignage d'internaute trouvé sur france5 - 01/10/10 | Mis en ligne le 30/07/12
Mail  
| 75 lectures | ratingStar_283097_1ratingStar_283097_2ratingStar_283097_3ratingStar_283097_4
Merci pour vos mots. France, oui la question des obsèques a été tellement difficile pour nous. Avant l'IMG, nous avions signé les papiers pour que l'hopital se charge de l'incinération. Puis quand j'ai accouché, et surtout parce que mon bébé était né vivant ; tout a été remis en cause. Non seulement, je voulais des obsèques individuels mais en plus l'hopital nous a expliqué que comme mon bébé était né vivant nous devions obligatoirement organiser nous mêmes les obsèques. On nous a donné des adresses de pompes funebres, on nosu a redonné les papiers signés (demande que l'hopital s'ne charge) et nous a prévnu que le corps pourrait être récupéré après l'autopsie, soit sous 15j. Et puis en sortant de la maternité, on nous a expliqué que comme Solane était NON VIABLE (IMG) , nous pouvions demandé à ce que l'hopital organise les obsèques. Par contre nous avions l'obligation de le déclarer en mairie dans les 24h (nom + prénom). Les 2 possibilités se sont réoffertes à nous. Et nous a chamboulé. Je me sentais pas capable d'organiser l'enterrement ; j'étais tellement mal. Je ne voulais pas non plus que ma fille soit au plus mal en apprenant que nous avons enterrer son frere ; pour mon mari, le décès de notre bébé prenait une tournur dramatique et la prise de conscience d'un petit frere décédé. Mon mari a vécu une histoire similaire dans sa famille et la famille a terriblement mal vécu le décès et les obsèques du bébé ainé décédé. Je ne me sentais pas non plus d'orgnaiser toute seule les obsèques ; je nevoulais pas que mon bébé soit seule ; je n'avais pas le courage de le faire. Nous avons 15 jours pleins pour rappeler l'hopital, et jusqu'à la dernières minutes nous avons hésités. Nous avons vu la psy 3 fois par semaines avec mon mari sur cette question. Et elle nous a dit qu'il n'y avait pas de bonne décision. Qu'il faudra tout simplement l'assumer. Que cette décision d'enterrer ou d'incinérer mon fils ne me conviendrait pas, c'est impossible, ce 'est pas dans l'ordre des choses. Donc il fallait prendre une décision ; elle m'a dit clairement l'enterrement il y aura toujours cette image, que tu évoques France, celle des verres et de pourriture ; et l'incinération celle du feu et de la disparition instantané. Mais en parlant, je me suis rendue compte que si l'hopital organisait pour moi les obsèques, ça serait plus facile à surmonter (je m'en sentais totalement incapable et mon mari préférait l'incinération ; je me sentais en opposition bien qu'il aurait respecté mon choix) , j'aimais cet aspect de funérailles communs avec des bébés comme lui, pas seul, j'amais ce retour à la nature (puisque nous avons demandé à ce que les cendres même s'il y en a pas ou très peu) soient dispersés sur la pelouse funéraire du jardin des souvenirs du Père Lachaise. J'adore ce lieu mythique, et ce lieu que nous avons visité m'a aidé à prendre m'adécision. Nous n'aurions pas pu avoir de places si nosu avions fait nous même les obsèques. Les cimetières aux alentours que nous avons visité nous ont pas plus du tout. Hyper glauque, froid. Le Père Lachaise, il y a toujours du monde, des enfants, des grands parents, des touristes, des mamanges ; le jardin des souvenirs est toujours fleuris ; il y a des nounours aussi et il y a toujours du monde qui s'y recueille. Et comme moi je ne peux pas tout le temps y aller ; je me dis que mon petit garçon n'est pas seul. Maintenant, je dois accepter notre décision ; mais elle sera toujours remise en question car ce n'est pas ce que je voulais ; mio, je voulais qu'emon petit garçon soit à la maison en bonne santé. Barbara, je comprend quand tu dis que parfois tu sens un bébé bouger (c'est vrai, les gargouillis ou les spames de l'instestin sont très similaires à des coups de pieds de bébé : tu n'es pas folle !! loin de là : et quand bien même ; c'est normal. On y a toute pensé). Je vous embrasse. Bonne soirée. Lundi on change de post ? Les autres mamanges, des idées pour le nom du post ? Sinon LUNDI ON SE DECIDE LES FILLES d'accord, sinon on va encore parler 3 semaines ici ; et je voudrais pas encore une fois je me répete, "souiller" le post de Jess et son jardin à elle. Clara.
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


283097
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages