Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Futures mamans pour mars 2011 aprés pma (iac, stim, fiv...)

Témoignage d'internaute trouvé sur mamandco - 10/03/11 | Mis en ligne le 02/04/12
Mail  
| 231 lectures | ratingStar_235884_1ratingStar_235884_2ratingStar_235884_3ratingStar_235884_4
Tout d'abord FELICITATIONS à vous 3 et bienvenue à vos petits amours !!! Je suis enfin rentrée de la maternité, séjour d'un semaine ! Lisa est née le jeudi 3 mars à 15h30, 3kg200 et 50cm ! On m'a fait revenir le mercredi après un monito durant lequel on voyait que le coeur de bébé décrochait un peu durant les contractions qui se rapprochées de + en + mais rien sur le col, donc je reviens pour un monito le mercredi soir et là contraction rapprochées, col toujours fermé mais on décide de m'hospitaliser, je reste donc ds une chambre avec une maman qui vient d'accoucher… je souffre toute le nuit, contractions de + en + intenses mais col qui s'ouvre très peu 1cm enfin ouffff !!! On a du me mettre sous morphine car j'étais mal, la nuit fut longue et vers 6h du mat je perds enfin les eaux !!! J'appelle la SF je suis contente enfin les choses arrrivent !! Je téléphone à mon mari qui arrive vite et on me mets en salle de travail à 8h, dilatée à 3 doigts on appelle l'anesthésiste car je souffre vraiment trop, mais là 2 autres accouchements en cours, je patiente car je suis la dernière, plrs heures s'écoulent et je suis dilatée à 7 quand l'anesthésite arrive enfin car il a du repartir en réanimation avant, j'essaye de gérer la douleur au mieux, les SF sont absentes et ne passent que de temps en temps a cause des autres accouchements, il pose la péri, oufff enfin mais là on décide d'accéler les contractions, et là des douleurs atroces, je vois que la préri n'a pas du tout agit !!! je me retrouve avec des douleurs vraiment atroces, trop trad pour le reposer et l'anesthésiste est déjà pris, il revient remets du produit et rien n'y fait ! Je sentais une douleur en plus dans le coccyx atroce comme si bébé sortait par là, je supplie de faire quelque chose, je demande à ce que mon gygy arrive, dilatée à 8…contractions toutes les minutes à peine, pas le temps de récupérer ça se rapproche encore plus, plus de souffle, je suis épuisée, gygy fait sa tournée et arrive enfin, je lui demande de sortir le bébé par césarienne que je n'en peux plus, mon mari se sent impuissant, l'anesthésiste revient et je lui demande une rachi anesthésie pour l'expulsion et il refuse !! Je suis dilatée à 10 après plusieurs heures de souffrance, là enfin tout le monde réapparait !!! Gygy prends les choses en mains, l'anesthésiste continue à me demander si le produit agit !!!! Je l'aurai tué !!! je leur dis que mon bébé est coincé car je le sens appuyer très fort sur le coccyx, en fait, le bébé ne descendait pas et à stagné sur le coccyx !! J'en pouvais plus, c'était vraiment horrible !! Là c'est parti on me dit de pousser je pousse de toute mes forces mais rien ne vient et je continue mais je sens la tête qui n'arrive pas à avancer, gygy doit intervenir et là il utilise les forceps (spatules) et je sens vraiment comme si on m'ouvrait les entrailles car sans la péri c'était horrible, il a placé les spatules à l'intérieur et là il tire, bébé fini par sortir mais avec en plus des forceps une épisio. J'attrape mon bébé, je suis un peu sous le choc, elle me regarde droit dans les yeux, je pleure je pleure mon mari aussi !! Le placenta sort et gygy recoud mon épisio, ensuite peau à peau avec bébé mais là on s'aperçoit que je perds beaucoup de sang alors la SF m'appuye sur l'utérus régulièrement pour tout faire sortir (désolée des détails les caillots et je me vide de sang) elle me surveille et je la supplie d'arrêter de m'appuyer sur l'utérus, je ne suis qu'une plaie !! Voilà mon récit qui m'a vraiment marqué !! Bien sûr d'avoir bébé est un bonheur et une sensation indescriptible tellement ce fut un moment fort mais si on m'avait dit que j'allais souffrir et endurer un tel calvaire !!! Je m'étais pourtant préparer à souffrir mais pas à un accouchement comme ça, les forceps ça a été vraiment trop douloureux, insupportable sans la péri, j'ai accouché à "l'ancienne" et avec une équipe absente. Visiblement bébé a trop stagné sur le coccyx donc on m'a dit que je devais voir un osthéo car mon scratum doit être déplacé, ensuite j'ai un super hématome tout le long du plancher pelvien + l'épisio donc impossible de me lever durant les 2 premiers jours, ma compagne de chambre est sortie et ensuite seule en chambre, mon mari est resté dormir, je ne pouvais me lever seule, j'ai commencé l'allaitement mais bébé avait du mal à téter, donc toute la nuit je devais être aidé constamment pour la mettre au sein j'arrivais même pas à m'assoir à cause de l'hématome, puis comme elle perdait du poids, on devais la réveiller car elle dormait tout le temps, et je suis rentrée mardi, dans la nuit j'ai eu les tétons en sang, elle n'ouvre pas assez la bouche, j'ai sortit mes bout de seins sillicone mais rien n'y a fait, après 1 semaine d'allaitement ou j'ai tout fait pour que ça marche malgré l'épuisement et la volonté, là je ne pouvais plus j'ai donc tiré mon lait c'était un peu plus supportable et mis dans un biberon, ça m'a déchiré le coeur de na pas puvoir la mettre au sein mais il fallait qu'elle mange donc on a du retourner à la mater hier la peser, elle avait pris 50g, elle était passé de 3k200 à 2kg890 à la maternité, donc on m'a dit de la réveiller car elle dort trop et ne mange pas assez et là pour cette nuit on essaye en suivant son rythme et voir ce que ça donne et je retourne à la maternité faire le point demain et la peser mais là elle a dormi de 22h à 5h sans manger donc je trouve que ça fait très peu, ça m'inquiète depuis minuit on est à 3 biberons de lait maternel, en plus de donner le biberons je suis obligée de tirer le lait toutes les 3h, je suis épuisée car ça fait tout à faire en double, stériliser les bib, tire le lait et la nourrir ensuite ! Heureusement que mon mari est là pour le moment ! Je marche un peu mieux mais je n'arrive pas à rester longtemps debout et je suis toujours penchée car j'ai trop mal au coccyx. Voilà les filles, pas terrible mon récit mais entre m'accouchement et l'allaitement qui a mal démarré et auquel je tiens beaucoup, j'espère que mes seins vont guérir et que je vais pouvoir le remettre au sein et que j'arriverai à continuer à tenir le coup pour tire mon lait à ce rythme !
  Lire la suite de la discussion sur mamanandco.fr/forum/


235884
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages