Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Il aurait dû naitre ces jours-ci....

Témoignage d'internaute trouvé sur enceinte
Mail  
| 39 lectures | ratingStar_263400_1ratingStar_263400_2ratingStar_263400_3ratingStar_263400_4
Attention aux âmes sensibles. J'ai longuement hésité à ouvrir ce fil, et vous comprendrez certainement les raisons. J'ai décidé d'en parler pour évacuer mon cauchemar et peut-être rassurer d'autres femmes qui ont peut-être vécu la même chose que moi. Je vous préviens, c'est glauque. Depuis quelques semaines, j'avais des idées et des centres d'intérêts très étranges, inhabituels et terrifiants. Je n'osais pas en parler à mon mari ni à qui que ce soit, et j'ai fini par en parler à mon mari parce que je ne peux pas lui cacher longtemps quelque chose , on est très proches. Pendant mon temps libre à la maison, quand j'étais seule, je surfais sur des sites qui ne m'ont jamais attirée, bien au contraire puisque le sujet est très glauque. J'ai commencé à regardé des sites de tueurs en série, faire des cauchemars sur la mort avec la peur irrépressible d'être abandonnée. Plus je regardais ces sites, plus j'étais écoeurée et attirée. Je pense avoir franchi une étape de plus en lisant des récits sur les assassins d'enfants. Cela a duré plusieurs jours, j'en avais des nausées de répulsion, mais impossible d'arrêter le parcours des récits. C'était affreux ! Je ne voulais plus voir mes amis et me demandais si je ne déprimais pas. J'ai fini par en parler à mon mari. Il était étonné, bien sûr et nous ne comprenions pas. J'avais l'impression d'être attirée par tout ce qui était horrible concernant les enfants, j'étais attirée et dégoutée à la fois. A côté de ça, je supportais très mal l'attente des vilaines, encore plus que d'habitude et j'ai percuté un jour précis : celui qui correspondait à la date où j'aurais dû accoucher si je n'avais pas fait ma FC en octobre 2008. Avec mon mari, on en a parlé, pleuré tous les deux et je crois que cela nous a permis de savoir que nous n'avions pas fait notre deuil. Maintenant, ça va beaucoup mieux, car je pense avoir accouché de ma douleur. Cela me coute de vous en parler, mais j'espère que mon (long) récit pourra permettre à certaines femmes de mettre des mots ou des explications sur certains faits à un moment précis. Depuis cet épisode, on est plus sereins mon mari et moi et je redoute beaucoup moins l'arrivée des vilaines chaque mois, je me sens libérée. Voilà, je souhaite à toutes les femmes qui souffrent suite à une FC de vivre un événement qui leur permette de passer à une autre étape plus agréable dans leur désir d'enfant. Bonne chance à toutes les filles et désolée si mon récit a choqué certaines d'entre vous, moi il m'a libérée. Merci d'avoir pris le temps de le lire jusqu'au bout.
  Lire la suite de la discussion sur enceinte.com


263400
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages