Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Il (ou elle) ne vous aime plus ?

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 109 lectures | ratingStar_272863_1ratingStar_272863_2ratingStar_272863_3ratingStar_272863_4
Bonsoir mimipuce et merci pour ce témoignage. Je suis contente pour toi en tous les cas, que cela se "termine" comme cela - ou plutôt, que ça recommence dans les meilleures conditions. J'ai vécu quelque chose de similaire, enfin, lui n'a jamais dit ne plus m'aimer mais il a eu des doutes sur son attachement. Notre relation est récente (bientôt 6 mois) et malgré cela il y a un énorme attachement et beaucoup d'amour. Mais récemment il a commencé à se détacher, être froid, distant, ne plus avoir de désir pour moi, ne pratiquement plus me parler, ne plus vouloir qu'on vive ensemble (mais continuer le couple). On ne faisait plus de sorties, on s'embrassait à peine le matin au réveil et le soir au coucher… J'ai vécu un mois avec un homme qui disait aller bien et qui passait ses jours à dormir et m'ignorer à moitié, et ses nuits à jouer à des jeux en réseau. Bref, il avait le comportement de quelqu'un qui voulait rompre, et à cause de ma situation financière, je ne pouvais pas avoir mon propre appartement tout de suite.. La relation était parfois très difficilement supportable. Je pleurais beaucoup, il ne cherchait même pas à savoir pourquoi, et nous n'avons pas fait l'amour pendant presque 7 semaines. Je suis restée patiente parce que je voyais que quelques fois il faisait des efforts minimes, il avait des gestes tendres (très rares) toujours présents, il parlait parfois d'avenir dans les bons jours.. Je sentais qu'il ne savait plus où il en était. J'ai donc décidé de le laisser décanter dans son coin (enfin, on vivait toujours ensemble donc c'était assez difficile, mais je sortais beaucoup me balader, avec des amies, pour le laisser seul) sans lui poser trop de questions. Sans lui mettre la pression. En le laissant abuser. Je voulais qu'il se rende compte lui-même de son comportement, qu'il voit de lui-même s'il voulait continuer notre relation ou non, et les efforts qu'il aurait à fournir pour cela. Et bien, la semaine dernière j'ai eu confirmation de son amour pour moi. Il s'est rendu compte qu'il abusait clairement et que son comportement n'était pas normal, il m'a expliqué que, peut-être, il avait eu peur d'être abandonné, et qu'inconsciemment c'était un t'est pour voir si notre relation était vraiment si solide.. Maintenant il me dit que tout ne peut qu'aller mieux et il fait des efforts considérables pour que ça marche. Nous allons bientôt déménager pour refaire notre vie à Paris. Il faut dire qu'il est encore très attaché à son indépendance, qu'il aime ne pas avoir de contraintes de la vie à deux (le ménage, les repas, etc etc) , qu'il est encore peu mûr pour la vie à deux. Mais alors qu'il y a deux mois il disait ne plus pouvoir vivre avec quelqu'un, la semaine dernière il m'a demandé de le suivre à Paris et de continuer de vivre ensemble. Il me dit plus souvent qu'il m'aime, il me dit que je suis sûrement la seule à pouvoir le supporter (il a, en outre, un caractère assez fort.. Des fois difficile à supporter). Personnellement, j'ai refusé qu'on décide de revivre ensemble tant qu'il joue encore autant au jeu, bien qu'il fasse des efforts pour se coucher tôt, faire attention à moi, avoir des projets, etc. Du coup j'ai opté pour l'option "on vit ensemble provisoirement le temps que je trouve un appart et s'il se trouve que ça se passe bien on avisera pour revivre ensemble définitivement". Cela lui laisse plus d'espace, plus de liberté, et a plus de chance de lui faire prendre un engagement réel. Je crois qu'il est en train de se rendre compte que notre histoire est L'Histoire de sa vie en somme. Selon lui un attachement fort s'est créé et c'est ainsi que finalement il se rend compte que vivre avec moi est agréable. Bref, tout cela pour dire que je l'ai laissé décanter dans son coin et surtout, je ne le force pas. Je ne lui demande pas s'il croit que je suis la femme de sa vie, je ne lui demande s'il est sûr de m'aimer, je fais ma vie avec lui, mais je ne lui impose rien, et du coup, résultat optimal : il vient de lui-même me dire qu'il veut que ça marche, qu'il m'aime, qu'il a déconné grave et qu'il va se reprendre. Je suis heureuse pour toi en tous les cas, je vous souhaite tout plein de bonheur, et j'espère que de mon côté tout ira pour le mieux aussi. Il a retrouvé du boulot, je pense que ça va l'aider à être motivé pour la "vraie vie", bien qu'il soit encore très "adulescent" et peut-être pas tout à fait prêt pour la vie de couple dans le même appartement, mais qui sait, j'aurai peut-être une bonne surprise, il semble sur la bonne pente.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


272863
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages