Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Img cause spina bifida à 23sa

Témoignage d'internaute trouvé sur france5 - 07/06/10 | Mis en ligne le 22/04/12
Mail  
| 153 lectures | ratingStar_245036_1ratingStar_245036_2ratingStar_245036_3ratingStar_245036_4
Bonjour Sonia, Je m'appelle Clara et j'ai subi une IMG le 31 mars 2010 à 5 mois 1/2 pour mon petit garçon atteint d'un spina bifida. Je suis passée par les mêmes étapes que toi, tous les mêmes doutes, toutes les mêmes craintes et la même douleur instense. Moi aussi j'ai dû attendre 3 semaines avant l'IMG, entre la prise de décision,, les examens supplémentaires, et accoucher dans des conditions sécuritaires pour moi (mon placenta n'était pas suffisement haut lorsque nous avons appris que mon petit garçon n'avait pas le tube neural refermé). Moi aussi, nous jubilions sur le sexe dans la salle d'attente pour cette 2e écho. Et là nous aussi le ciel nous est tombé sur la tête. J'ai une petit fille également, de 4 ans qui elle était au courant (vu mon gros ventre) et les coups que me donnaient mon petit bonhomme. Nous nous sommes posé énormément de question même administrativement. J'ai tous les éléments de réponses et comme pour Jessica (Motarde16) , je peux te réécris les passages (état civil, congès mater, caf, obsèques, prénoms, noms de famille). N'hésite pas, je serais là, nous serons toutes là. Saches que nous avons vécu exactement la même chose que toi. Pour ma part, je suis rentrée le lundi 29/03 en hopital de jour (10h -> 15h) pour 3 cachets de myfégine (mature le col) ; puis le mardi 30/3 en hopital de nuit (de 16h jusqu'au vendredi 2/4). A 20h on m'a redonné 3 cachets de myfégine vu mon terme avancé (comme toi). Dans la nuit quelque contractions mais on m'a dit de ne pas m'inquieter. Puis le matin, de plus en plus. Je devais descendre à 8h en salle de naissance pour avoir les ovules vaginales de cytotec (1 ovule toutes les 4h jusque le travail commence). Mais la nuit, il y a eu beaucoup d'urgence et de naissance. Du coup j'ai atendu jusque 10h00 pour descendre. Et quand je suis arrivée j'ai déjà ouverte à 3 passée. Donc pas eu besoin des ovule de cytotec et à 15h32 j'ai accouché d'emon petit garçon. Etant donné que c'était un 2e accouchement, ça a été très rapide et le corps se souvenait donc pas eu besoin des ovules. J'ai eu la péri. Tout est identique à un accouchement ; c'était pareil que pour ma fille sauf que ça a été plus rapide. J'ai mis 5h pour mon 2e accouchement et 7h pour mon 1er. Je n'ai pas eu d'épisio comme pour ma fille et l'expulsion a été hyper rapide (5mn contre 20 mn pour la 1ere fois). La péri n'a fait effet que d'un côté pour cet accouchement ; mais tu souffres tellement moralement que la douleur physique ne compte pas (enfin pour ma part, ils ont insisté pour la péri sinon je ne l'aurais pas prise ; mais tu es dans ce tourbillon de l'img que tu t'appuis énormément sur l'équipe anténatal). Je n'ai pas eu recours au foeticide car mon hopital ne le pratiquait que très tardivement (26 SA) car le geste est très délicat physiquement à cause de cordon très petit et moralement pour le médecin. Ça me traumatisait car mon bébé avait 16% de chance de naitre vivant. Ça me traumatisait. Et en effet, il est né vivant. Puis est décédé dans l'heure suivant sa naissance. Il n'a pas souffert car le pédiatre lui a administré un dose infine de morphine. Mon bébé etait calme, serein et paisible. Il était magnifique. Il ressemblait tellement à ma fille à sa naissance. Il fait partie de notre famille à part entière. Le lendemain nous avons été à la mairie faire sa déclaration. Puis nous avons mis 10j pour réflechir aux obsèques (nous ou l'hopital). Tous mes droits administratif ont été ouvert avec cet acte. Je t'expliquerais tout en détail si tu veux. Dis moi ce que tu veux savoir et je te dirais et je te réécrirais également les textes de lois qui ml'ont été remis à l'hopital. Tout ta vie va être differente maintenant ; le chemin sera très long et très difficile. Mais on est là, on vit la même chose que toi. Pas un jours où je ne pense pas à mon bébé, pas un jour ou je ne me bats pas pour qu'il existe aux yeux de tout le monde ; pas une seconde ou je ne souffre pas. Mais on est là, solidaires. Bon courage et n'hesites pas. Clara.
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


245036
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages