Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ivg, cela peut bien se passer

Témoignage d'internaute trouvé sur france5 - 17/02/11 | Mis en ligne le 26/03/12
Mail  
| 99 lectures | ratingStar_232536_1ratingStar_232536_2ratingStar_232536_3ratingStar_232536_4
Bonjour, Je voulais apporter mon témoignage car j'ai dû subir une IVG il y a quelques semaines. J'étais venue sur ce forum pour des informations et me sentir un peu moins seule. J'avoue que j'en était repartie plutôt terrorisée. Je m'étais alors promis de revenir témoigner pour aider d'autres personnes éventuellement. Chaque histoire est très personnelle et cet acte est vraiment intime, mais peut être que pour certaine d'entre vous mon histoire vous permettra de voir un autre point de vue. Et de voir que cela peut bien se passer. Je suis tombé enceinte alors que ce n'était pas le moment dans ma vie personnelle et professionnelle (chômage, un 2ème bébé de quelques mois seulement…). La nouvelle a été un coup de massue, j'ai beaucoup pleuré quand j'ai vu le test et après. Il a fallu prendre une décision. Heureusement nous l'avons prise à 2, avec mon mari, en pesant toutes les options et leurs conséquences. J'ai passé 2 jours horribles mais une fois la décision prise j'étais déjà un peu soulagée. Ensuite j'ai contacté les centres d'IVG de mon département, il a fallu "négocié" une place mais finalement j'ai trouvé un endroit où on m'a écouté. Le rendez-vous a été assez rapide (1 semaine) et j'étais encore dans les délais pour une IVG médicamenteuse. 2ème soulagement. Nous avons décidé de n'en parler à personne, il a donc fallu se débrouiller pour la garde des enfants. J'ai du mentir à mon entourage sur mon emploi du temps et à rebours c'est presque cela qui a été le plus dur. Mon mari a réussi à m'accompagner au 1er rendez vous. J'appréhendais évidemment le rendez-vous, les regards, les questions… Je m'attendais à devoir me justifier, expliquer etc… En fait tous le personnel a eu envers moi une attitude ni sympathique, ni antipathique, juste correcte et technique. Cela me convenait. Le gynécologue a posé des questions médicales (date des dernière règles, etc…) , il a fait l'écho de datation et, à ma demande, a éteint le moniteur sans difficulté. Puis j'ai rencontré une conseillère conjugale qui m'a expliqué toutes les étapes, à vérifier mon consentement, m'a fait signé les papiers. On a repris rendez vous 2 jours plus tard, j'ai du remplir des documents administratifs pour l'hospitalisation et avancer 50 euros. A aucun moment sur les ordonnance ou document il n' y a écrit IVG et ça c'est bien je trouve. Puis on m'a donné 2 comprimés et je suis rentrée. Il ne s'est rien passé pendant 2 jours. Je suis revenu à l'hôpital comme indiqué. Tout était prêt, j'ai juste donné mon nom et on savait pourquoi j'étais là, sans question ni remarque. On m'a redonné 2 comprimés et installé dans une pièce avec fauteuil et magasines. J'ai attendu 3 heures, comme les saignements on commencé la sage femme m'a dit de rentrer et de téléphoner en cas de problème ou de questions. Le seul point qui aurait pu me gêner est que cela a eu lieu dans le service de maternité. C'est là que j'ai accouché pour mes 2 enfants, donc cela m'a rassuré, je connaissais le fonctionnement, les lieux et même le personnel. Mais pour quelqu'un d'autres, entendre les pleurs des bébé, les visites des familles c'est sans doute pas drôle. Les saignements ont duré 10 jours, la douleur a été correcte. Moins que certaines périodes de règles. Beaucoup moins qu'un accouchement (j'en ai vécu un sans péridurale et il n'y a pas de commune mesure ! Contrairement à ce que j'ai pu lire). Mon angoisse était l'expulsion de l'oeuf. Est-ce que je le verrai et si oui quoi ? Elle a eu lieu au bout de 5 jours, plus long que prévu. Il ne s'agissait en ce qui me concerne que de 2 gros caillots de sang. Bien entendu j'ai pas cherché à regarder plus en détail. 1 mois après j'ai été au rendez vous de contrôle. Mon utérus était bien vide. Le même médecin que pour le 1er rendez vous, il s'est assuré que j'avais maintenant une contraception et voilà. J'appréhendais les conséquences psychologiques. Les 1er temps bien sur j'étais fixée la dessus. Puis cela s'est estompé. Aujourd'hui je n'y pense même plus tous les jours. J'ai été aidé par une vie bien remplie et mes 2 enfants qui occupent suffisamment d'espace dans mon esprit. Je suis sûr de ma décision et ne la regrette absolument pas. Paradoxalement cette expérience m'a fait murir et relativiser plein de choses. Elle m'a permis aussi de faire le point sur ma vie et ce que je voulais en faire. Bien sur j'aurais préférer ne pas passer par là. Et je penses faire tout pour éviter ça a ma fille. Mais dans mon cas, je pense que le soutien de mon mari, une décision bien réfléchie et auquel je crois, fait que finalement cela s'est bien déroulé et aujourd'hui c'est 'un mauvais souvenir et c'est tout. Je souhaite bon courage à toutes celle qui doivent prendre ce type de décisions. J'espère avoir apporté une autre pierre à votre cheminement. Merci de m'avoir lu.
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


232536
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages