Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai choisi mon bien-être

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 293 lectures | ratingStar_94555_1ratingStar_94555_2ratingStar_94555_3ratingStar_94555_4

Je suis belge, j'ai un petit bout de 2 ans et recemment on desirait plus que tout avoir un 2° ; petit bout.

Nous avons fait le maximum et je suis tombée enceinte .

J'etais tellement heureuse.

Puis soudain desespoir, j'ai choisit de rester a la maison pour elelver mon 1° ; bebe mais cette situation me pese tellement (d'ailleurs a son 3° ; mois j'ai fais une depression, avec des crises d'angoisses des tentatives de suicides) la je me suis imaginée devoir tout recommencer, devoir a nouveau rester a la maison rester la a faire des choses ininteressantes a m'ennuyer, a n'avoir qu'une seule envie fuir…

Cette situation peut paraitre anodine pour certain mais moi elle me detruit et je suis prise entre la culpabilite de mon bien être le travail et celui de mon enfant (m'en occuper) tu vas me dire des tas de femmes ont des enfants et travaillent, mais moi j'avais tellement l'impression d'être egoiste en choisissant le travail et mon mari me culpabilisait encore plus (il me faisait comprendre que je serais la pire des pires si je le mettais en creche surtout parcequ'il est tres jaloux et qu'en restant a la maison je ne rencontre personne).

Je deprimais tellement, j'avais tellement envie d'en finir (en plus mes nausées etaient tellement fortes que ça me deprimait encore +) que d'un commun accord on a choisit que j'avorte.

Je me suis rendue dans un planing familliale, j'ai eu rendez vous avec une psy, j'etais effondrée, je l'avais tellement voulu ce petit bout j'avais pas le droit de faire ça il avait rien demandé lui et j'avais cette image en moi, je voyais ce petit bout qui s'accrochait a la vie et moi sa MERE qui voulait le supprimer, mais je suis un monstre.

Il m'ont laissé une semaine de reflexion, j'ai du prendre 1 cachet 4h avant l'interruption, puis, il m'ont fait une anesthesie locale au niveau du col (il mette le speculum et avec une seringue injecte le produit) ensuite a l'aide de cone de plus en plus gros il dilate l'uterus cm par cm (jusque 8 cm je pense) ensuite avec un aspirateur il aspire le foetus (la j'ai cru mourrir quand elle m'a dit "voila la grossesse est partie" j'ai pleure toutes les larmes de mon corps mon mari est tombe dans les pommes…) et apres ils vont cureter .

Maintenant fait toi bien suivre par un psy apres, ça c'est mon histoire je m'en remettrais jamais parceque je l'ai desirée et je me suis rendue compte que j'etais une incapable, instable et indecise et que l'on ne joue pas comme ça avec une vie que l'on a desiré, avec son enfant, cet evenement restera grave a tout jamais dans ma memoire et je me hairais toujours d'avoir fait ça .

Toi au moins tu es plus noble au contraire de moi tu penses a l'avenir peu sur que tu pourrais offrir a cet enfant, moi egoistement j'ai choisit mon bien être.
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


94555
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages