Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai du subir un avortement thérapeutique

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 1436 lectures | ratingStar_29569_1ratingStar_29569_2ratingStar_29569_3ratingStar_29569_4

Le 23 decembre 1994 (jour de mon anniversaire) enceinte de 5 mois, l'écographie était douteuse… Après + d'un mois et demi d'examens pénibles, j'ai réalisé un avortement thérapeutique. Contrairement a toi, nous n'avions pas de réponses au problème. Suivant les médecins, c'était " on ne sais pas si il est viable", " il est normal"… Une horreur.

En février, j'ai accouché d'un petit garçon que je n'ai même pas regardé (je ne me le suis jamais pardonné). Il serait trop long d'expliquer ici comment j'en suis arrivé là. (le matin de l'accouchement, je ne savais même pas qu'il s'agissait d'un accouchement, que le bébé était viable… !!!!). Je pensais qu'un avortement c'était autre chose ?

C'était mon premier bébé et avec tous ces problèmes, j'avais lu des tas de choses sur la génétique, mais je n'avais rien lu sur l'accouchement.

L'année d'après, le 19 mars nous avons eu une petite Coline et il y a 15 mois une petite Sélène.

Je crois que le vide que l'on ressent ne s'en ira jamais. Depuis, chaque grossesse est un cauchemard. Je pleure pendant neuf mois. Pourtant, entre les grossesses, "j'assume" et je ne compte pas le nombre de personnes qui nous ont dit combiens ils avaient été surpris du courage et de la force que nous avons montrés. Je pense qu'ils n'imaginent pas une seule seconde ce qui se passe en nous.

Personnellement, c'est idiot, mais je crois que ce qui me fait le + mal c'est de ne pas l'avoir pris dans mes bras, de l'avoir laissé enterré par l'hopital (dans une fosse commune je suppose) , de ne pas l'avoir inscrit au carnet de famille et surtout de ne lui avoir jamais donné de nom. Je culpabilise tellement pour tout cela.

Je ne savais même pas ce que c'était un bébé. Evidement maintenand avec l'expérience de deux enfants, tout aurait été différent.

La seule note "positive" est que l'autopsie à révélée une grave déformation du cerveau (il était peut être même pas viable ? ) et que nous ne nous sommes pas trompés par rapport à notre décision. Décision que je ne regrette pas mais c'est pas pour autant que cela fait moins mal.

Je comprends ce que tu ressent. Je me console en regardant mes deux amours. En plus, c'est incroyable j'avais peur qu'un deuxième perturbe mon amour pour la première, mais c'est tout le contraire qui se produit. L'amour se multiplie de façon incroyable et c'est vraiment super.
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


29569
b
Moi aussi !
2 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages