Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai fais un curetage pour une fausse couche à 2 mois de grossesse

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 1605 lectures | ratingStar_44625_1ratingStar_44625_2ratingStar_44625_3ratingStar_44625_4

Steph, j'ai fait remonter la discu sur nos histoires.

Voici un copié -collé de mon histoire.

Le 1er Novembre 2000 je fais un curetage pour une Fc à un peu plus de deux mois de grossesse. C'est dur mais je remonte assez vite la pente en me disant que c'était le premier, que je n'avais pas vraiment eu encore le temps de m'attacher à lui et vu la période que je traversais je n'étais peut-être pas prete… (ma maman hospitalisée pour un cancer, quelques soucis matériels etc…).

En Janvier on décide de ne plus faire attention, que je tomberai enceinte quand le moment sera venu de lui même. Malgré tout je ne peux pas m'empêcher de calculer le jour de mon ovulation approximative.

En janvier, rien. En février, j'ai essayé d'avoir des rapports fréquent pendant l'ovulation mais je n'y croyais pas vraiment.

Je devais avoir mes règles vers le 06/03 mais j'étais en plein concours et me suis pas inquiétée les premiers jours de retard (surtout que j'avais des fois des cycles de 34 jours).

Le 13 mars, je craque et je fais un test : POSITIF. Je suis super contente et mon petit mari aussi même si on reste prudent par peur de Fc.

Ma médecin généraliste me fait faire une écho pour voir si tout va bien, tout allait bien.

Le 10 Avril, Rv avec mon gynéco qui me refait une écho car comme j'avais déjà une Fc à mon actif il avait un peu peur.

Là on a vu son coeur battre et je me sentais un peu rassuré, la grossesse était évolutive.

Je commence à parler de ma grossesse autour de moi.

Le 18 mai deuxième écho à 14sa, je suis morte de trouille… j'en tremble déjà 5 jours à l'avance… Mais tout va bien, mon bébé se développe. Je suis contente et avertit tout Thionville que j'attends un bébé pour le 20 Novembre.

Début Juin, je le sens déjà bouger, larmes d'émotion, je lui parle tous les jours…

Pas de rendez-vous pour l'écho morpho avant le 24 juillet à 23 sa 1/2 mais je n'ai plus peur, mon bébé bouge et je vais bien.

Le 24 juillet, je suis sereine en allant à l'écho, je vais savoir si c'est un garçon ou une fille.

La sage femme m'annonce tout de suite que c'est un petit garçon, sourire de mon mari… puis elle nous montre les membres un par un, tout va bien… elle doit terminer l'examen par le coeur et là problême, Anthony ne serait pas placé comme il faut… elle n'arrive pas à voir correctement, il se met à gesticuler dans tous les sens mais on ne voit pas son coeur en détail…

Elle me dit de revenir le lendemain car l'examen n'est pascomplet.

J'y retourne le lendemain matin et là après 1/2 heure d'écho elles (elle a apellé des collègues à la rescousse) me disent qu'elles ne voient pas bien les gros vaisseaux et le septum intraventriculaire, qu'il vaut mieux que j'aille voir un cardio pédiatre.

Rv le 31 juillet chez le cardio pédiatre, écho pendant une heure et verdict, rien que d'y repenser j'en pleure maintenant.

Gros vaisseaux parallèles, septum intraventriculaire non développé et mal placé, partie gauche du coeur casiment inexistante… il nous conseille l'IMG avant même de nous expliquer quelles sont ses chances de "survie" et ses souffrances à venir.On est sorti en pleurs et on a pas parlé pendant 1 heure. Notre décision était prise, on avait pas le droit de le mettre au monde pour le faire souffrir.

Je pensais être hospitalisée dans la semaine…

Le lendemain j'ai vu mon gynéco qui nous a expliqué ce qui allait se passer.

Le vendredi j'ai vu le généticien qui allait faire mon dossier pour la commission.

Le lundi suivant j'ai fait une amniocenthèse.

Le mardi mon dossier est passé à la commission.

Le mercredi j'ai revu le gynéco qui m'a eu un Rv avec un spécialiste à Nancy pour le mardi d'après.

Le spécialiste m'a donné Rv pour le dimanche et l'IMG A EU LIEU LE 20/08.

Voila entre le 24 juillet et le 20 aout j'ai énorméméent souffert, chaque mouvement de mon bébé m'arrachait des larmes, il continuait à se développer et je ne voulais plus sortir, rencontrer des gens qui me demandait "c'est pour quand ? " "c'est une fille ou un garçon ? "… j'avais pris 10 kilos donc impossible de cacher ma grossesse.

L'IMG en elle même s'est très bien passé, j'étais bien entourée et sous péridurale du début à la fin.

Je vais te raconter comment cela s'est passé, ça te donnera une idée peut-être du "processus médical " car je crois que c'est important de savoir, de ne pas partir dans l'inconnu.Le spécialiste de Nancy m'avait donné des cachets à prendre 48h avant l'IMG afin de commencer à provoquer des contractions et à dilater mon col. J'ai pris les cachets et je te rassure, je n'ai eu aucune douleur ni sensation bizzare physique avant de rentrer à l'hopital.

Je suis rentrée à la maternité, dans un service spécial pour les grossesses à risques et les IMG, il n'y avait pas de bébé à l'étage et j'étais en chambre seule.

Tout de suite après mon arrivée une sage-femme est venue nous voir pour nous expliquer comment allait se dérouler la journée du lendemain en détails.

Le soir j'ai eu droit à une soupe et un yaourt et ils m'ont donné des cachets pour dormir (moi qui n'en prend jamais, je me suis endormie comme une pierre sans avoir le temps de broyer du noir après le départ de mon mari).

Le lendemain matin ils m'ont réveillé à 7h, prise de température, prise de tension, cachets pour me relaxer, et toilette intime avec de la bétadine.A 8 heures ils m'ont descendu en fauteuil roulant en salle d'opération. Là les infirmières ont commencé à me barbouiller le dos (au niveau de la péridurale) et le ventre de désinfectant. Ensuite l'anesthésiste est venu me poser la péridurale, et une fois qu'elle agissait l'obstréticien est arrivé. Ils m'avaient surement administré un calmant assez fort car j'étais déjà dans un étât de demi-conscience. Il m'a expliqué qu'il allait d'abord endormir le bébé pour qu'il ne souffre pas et ensuite injecter le produit pour arrêter son coeur. Moi je dormais à moitié et ne me suis pas rendue compte sur le moment que ça y est mon ange allait mourir.Vers 9 h ils m'ont emmené en salle de travail et m'ont donné les premiers cachets pour provoquer le travail (ensuite j'ai eu droit aux mêmes cachets toutes les 3 heures).

De 9h à 12h je n'ai aucun souvenir, je dormais tout le temps sauf lorsqu'ils venaient toutes les 1/2 heures voir si tout allait bien. A midi la sage femme a percé la poche des eaux et moi, ignorante, je pensais que tout allait très vite après…

Mais les heures passent, seulement entrecoupées par les visites des sages femmes, de l'anesthésiste qui revenait injecter du produit dans la perf…

Vers 21h l'anesthésie ne faisait plus d'effets et comme je m'étais endormie je n'ai pas sonné assez vite alors le temps que je sonne et que le produit refasse effet j'ai eu droit aux douleurs des contractions, mais je ne regrette pas, ce fut 15 minutes de douleur mais au moins je sais à quoi ressemble des contractions avant l'accouchement.

A 22h15 j'ai senti une gène dans le vagin, j'ai sonné et là la sage femme m'a dit, c'est bon il sort…

Elle a appelé le médecin et en 5 minutes mon ange était là.

Elle est partie le nettoyer pendant qu'une élève sage femme faisait ma toilette. Puis elle m'a ramené mon ange en me disant comme pour un bébé "normal", c'est un garçon, il pèse 1300g… un gros bébé pour pas tout à fait 26 sg… elle m'a demandé son prénom pour le bracelet (pas obligatoire, si tu ne le souhaites pas tu peux juste faire figurer le nom de famille). Puis elle m'a laissée seule avec lui le temps que je voulais.

Je crois que je suis restée 1/2 heure à lui parler… ensuite ils m'ont apporté à manger (je n'avais rien mangé depuis plus de 28h) puis vers 1h je suis remontée dans ma chambre.Le lendemain on est retourné le voir avec mon mari, il était dans une chambre avec des fleurs, mignon comme un coeur dans son berceau.

Le jour même j'ai eu le droit à la visite de la sage femme, de la psychologue et de nombreuses personnes médicales.Physiquement tout s'est donc bien passé, j'ai été bien prise en charge.
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


44625
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages