Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai fait une IVG par aspiration et tout s'est bien passé

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 312 lectures | ratingStar_230413_1ratingStar_230413_2ratingStar_230413_3ratingStar_230413_4
Le 8 janvier dernier j’ai eu recours à une ivg par aspiration à 7 semaines. Dans ma tête c’était déjà clair quand j’ai vue le test fait à la maison. Le 18 décembre j’avais 2 jours de retard (je suis réglé comme une horloge habituellement), je me suis dis que peut-être j’étais stressé au boulot, le temps des fêtes arrivent… mais non j’ai tout de même acheté un test. Et voilà, je suis enceinte. Dans ma tête c’était impossible car mon conjoint est stérile selon un test passé il y a quelques années (avant qu’on commence à sortir ensemble, bientôt 4 ans que nous sommes en couple). J’ai refais un test (j’avais acheté une boite de 2) toujours positif… Pour moi, il n’y a pas de question a savoir si je garde ou non… J’en parle à mon conjoint, il me dit que c’est mon choix, mais qu’il préfère attendre car il ne se sent pas prêt à ça. Un choc quoi ? On te dit quelques années auparavant que tu ne pourras jamais avoir d’enfant, pendant 3 ans nous avons des rapports non protégé et là je tombe enceinte? Le lundi suivant j’appelle pour un rendez-vous… on me dis que c’est impossible de me voir avant le 30 décembre étant donné le temps des fêtes. Donc le 30, je vais à mon rendez-vous, mon conjoint me dépose (car il ne peut pas être là, pas qu’il ne veut pas mais le personnel m’avait informer que les conjoints de sont pas admissible d’assister au rendez-vous) je suis reçu par une gentille infirmière qui ne porte aucun jugement. Je lui explique le « pourquoi » je ne me protège pas. On parle de mon état de santé, du choix de contraception pour après l’intervention et on me fait une prise de sang pour définir mon groupe sanguin, elle m’explique le procéder, fait une écographie (par voie vaginale car d’après mes dernières menstruations j’était autour de 5 semaines… 5 semaines et 5 jours après l’écho) elle me donne un comprimé à prendre 1h avant l’intervention puis elle me fixe un nouveau rendez-vous car c’est la procédure à cet établissement qui sera le 8 janvier. Le 8 janvier arrive, le stress est à son comble. Je prends mon comprimé 1h avant, mon conjoint me dépose à nouveau. J’arrive dans la salle et j’attends… Puis on m’appelle, on me dit d’aller à la salle de bain pour mettre une serviette hygiénique tout de suite, après on m’installe un cathéter et on me dirige dans une autre « salle d’attente ». La même infirmière que lors de mon 1er rendez-vous arrive et me parle un peu, pour me dire que je suis la prochaine. J’ai peur d’avoir mal, mais je ne veux pas reculer car je ne me sens pas prête d’être mère! Et voila, j’entre dans la salle, je rencontre le médecin, qui était assez jeune, ça m’a surprise. Lui et l’infirmière m’ont mit à l’aise immédiatement, on a discuté puis ensuite l’infirmière m’a aider a m’installer, elle m’a donné une bouillotte chaude et elle m’a injectée un anti-douleur. Le médecin a fait l’anesthésie locale (2 piqûres) avant de procéder à la dilatation du col de l’utérus. Je n’ai absolument rien sentit ! L’infirmière est restée à mes cotés, nous avons parlé tout au long de l’intervention les 3. Je me sentais très bien, on parlait du coin d’où je viens où j’ai grandit le médecin avait des amis qui vivaient par là-bas. L’intervention à durer environ 10-15minutes. Ensuite l’infirmière m’a aider a me relever, elle ne voulait pas que je marche jusqu'à la salle de repos donc en fauteuil roulant je suis aller me reposer, il y avait 2 autres personnes qui venaient aussi de subir une ivg mais un rideau nous séparaient… une ronflait et l’autre pleurait, j’avais le goût de me lever pour la consoler mais je n’avais pas le droit et de plus, sûrement qu’elle voulait la paix. On a pris ma pression au 15minutes pendant 1 heure, on m’a offert un jus. J’étais étendu dans un gros fauteuil moelleux. Après l’heure de repos je me suis levée, on m’a donné mon ordonnance pour la pilule, un déplient avec des conseils, des trucs et les ressources si nécessaire, tout allaient bien, pas vraiment de saignement. J’ai appelé mon conjoint pour lui dire de passé me chercher, mais il était déjà dans le stationnement à m’attendre. Je trouvais dommage qu’il ne puisse être dans la salle de repos car j’aurais bien aimé le voir, mais je comprend toute le même le choix de cet établissement de refuser. Bref… je suis retourné à la maison me reposer. J’avais des petites crampes mais rien de terriblement. Le lendemain (un vendredi) retour au boulot, petit journée car le vendredi je fini généralement tôt…personne n’était au courant. Tout va toujours bien jusqu’au jours 4 après l’intervention. Des crampes terribles!!! Ca me réveillait la nuit, je me lève pour aller me chercher une bouillotte chaude, prendre des cachets anti-douleurs. Rien de fonctionne... Les épisodes de crampes durent entre 2 et 3h, j’ai environ 3 épisodes par jours, au moins une par nuit pendant 4 jours. Finalement je réussi à dormir une nuit complète. Le lendemain je me réveille et voilà les saignements un peu plus fort que mes menstruations habituelles mais rien d’inquiétant si je me fie au dépliant qu’on m’a remis à ma sortie (une durée de 2-3 jours). J’ai eu des saignements légers par la suite jusqu'à la semaine dernière. Finalement le tout s’arrête du jour au lendemain, que je suis heureuse ! Pour finalement quelques jours plus tard commencé mes menstruations. Pour résumé, mon expérience c’est très bien passé. Le personnel était extraordinaire.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


230413
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages