Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai peu d'amis

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 13/01/10 | Mis en ligne le 08/05/12
Mail  
| 84 lectures | ratingStar_252388_1ratingStar_252388_2ratingStar_252388_3ratingStar_252388_4
Dans ton cas, je ne sais si c'est de l'égoïsme. Je n'ai pas à te juger. J'ai eu des expériences avec des personnes qui étaient tout le temps en demande. J'ai un caractère assez fort et je sais être à l'écoute des autres (d'après ce que l'on me dit). Il y a quelques années, j'adorais sortir et faire la fête. Ceci faisait penser à certaines personnes que j'étais une source inépuisable. Dans le passé, j'ai eu des "amies" qui "voulaient" que je sois tout le temps à leur écoute et m'utilisaient pour se faire des sorties. Au début, je leur donnais de ma personne, de mon temps, je les consolais, je les chouchoutais, j'accourais dès qu'elles avaient besoin de moi… c'était épuisant… Malheureusement, j'avais constaté que c'était à sens unique. Quand j'avais des problèmes et que je n'avais pas le moral, elles n'étaient pas à mon écoute et m'appelaient pour me proposer des sorties (parce qu'elles n'avaient personne d'autre) , pour raconter leurs problèmes dans l'espoir d'avoir du soutient et une oreille attentive pour les écouter (alors que moi aussi j'avais les miens). Quand je n'étais pas disponible pour elles (écoute, sorties, autre…) , elles le vivaient mal et faisaient la tête (je ne leur devais rien, pas obligée d'être disponible pour elles, j'avais aussi une vie). Pour moi, c'est de l'égoïsme. Elles pensaient à elles et pas à moi. Elles puisaient dans mon potentiel pour se créer une vie qu'elles n'avaient pas. Elles me bouffaient du temps et de l'énergie et ne m'offraient rien de positif en retour. Je perdais mon temps, je passais à coté de ma vie et j'avais moins de temps pour ma famille, ma vie privée et mes "vrais amis". J'ai fini par prendre de la distance et ne plus les fréquenter. Pour moi, ce n'étaient pas des amies. Je me porte mieux depuis que je ne les fréquente plus. J'ai gardé dans mon cercle amical les personnes avec qui les amitiés sont belles, sincères et équilibrées ; les personnes avec qui je me retrouve et avec qui il existe un vrai "feeling amical", une affection réelle. C'est à ces personnes que je donne le meilleur de moi-même. Je pense qu'entre "amis", on se fait des sorties et des confidences. Mais que dans la vie, on ne devrait pas se faire des "amis" dans le but d'avoir à disposition des personnes à qui se confier et avec qui se faire des sorties ; au risque de finir par mettre à l'avant ce type de besoins (écoute, sortie) dans chaque nouvelle relation amicale. Un "ami", un vrai, ne t'en voudra pas quand tu ne seras pas disponible pour l'écouter ou sortir avec lui mais une personne qui t'utilise t'en voudra certainement. Je me trompe peut être… Depuis, je fuis les "amis" de circonstances. Les personnes qui s'accrochent aux autres parce qu'elles traversent des moments difficiles et/ou sont à la recherche d'une oreille attentive ou d'une personne pour se faire des sorties… Non Merci, sans façon… j'ai déjà donné… …
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


252388
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages