Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai rejoint un groupe de victimes et j'ai un peu parlé.

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 06/05/10 | Mis en ligne le 31/07/12
Mail  
| 297 lectures | ratingStar_283421_1ratingStar_283421_2ratingStar_283421_3ratingStar_283421_4
Bonsoir Ondine, En effet… j'en ai des choses à vomir et c'est vrai aussi que ça se bouscule sous la carafe. J'ai rejoint un groupe de victimes et j'ai un peu parlé. Je suis confrontée à des sentiments chez les autres que je connais trop bien en moi. Ça fait bizarre. Il y a des témoignages que j'aurais pu écrire mot à mot, il y a des femmes qui expriment ce qu'elles ressentent dans l'après avec une justesse déconcertante et qui entre en résonance en moi. Ça a eu 2 effets positifs sur moi : sortir de moi pour venir en aide, ce qui m'aide aussi (ça m'oblige à prendre de la distance et à me voir d'un oeil extérieur) , et… ô miracle ! … Je souffrais depuis peu avant que je ne coupe les ponts avec ce monstre d'une gingivite généralisée très douloureuse… elle a disparu du jour au lendemain ! En symbolique bio-généalogie, la gingivite généralisée signifie "je suis empêchée de parler" ou "je ne suis pas écoutée". En fait, j'avais les deux. J'étais empêchée de parler (par ce fou… j'ai un blog de poésies que j'écris. J'ai écrit à multiples reprises des textes qui concernaient mes sentiments par rapport à la situation que je vivais et il m'a interdit de les publier parce que, parait-il, sa femme consultait régulièrement mon blog, à l'affût d'informations qui prouveraient que l'on continuait notre histoire. Une autre fois, après avoir renoué, il m'avait interdit de le dire à quiconque dans mon entourage… ce que je n'ai pas tenu, d'ailleurs ! Etc…). Je n'étais pas écoutée non plus ! Ni de lui, ni des autres… Pas entendue dans ma souffrance qui a été quotidienne. Je pense que personne, sauf peut être Dyo qui a été témoin direct, n'a pris la mesure de ce que j'endurais. Quant à lui, il m'a paru en toute circonstance indifférent… ses mots n'étaient pas en adéquation avec ce qu'exprimait son visage (limite si son visage n'exprimait pas même une certaine impatience). De plus, chaque fois que j'ai essayé de lui expliquer ce que je ressentais, il coupait d'un "c'est du passé, pourquoi on en parlerait ? "… De fait, j'ai du refouler, tout le temps. J'aurais aimé qu'il prenne la mesure ce qu'il faisait, qu'il prenne conscience et ce n'est, en fait, jamais arrivé : il N'a PAS de conscience.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


283421
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages