Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai subi un avortement à Barcelone

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 9718 lectures | ratingStar_29961_1ratingStar_29961_2ratingStar_29961_3ratingStar_29961_4

Bonjour, je me retrouve un peu dans ce que tu dis, j'ai vécu une ivg le 27 novembre dernier, mon ami m'a quitté il y a 2ans aujourd'hui.

Je continuais à le voir et je le vois encore.

En juillet 200_, j'ai commencé à me sentir bizarre, plus le temps passait, plus je grossissais, en octobre, j'ai vu mon médecin qui m'a dit que j'avais de l'air dans les intestins, je ne me sentais pas enceinte, mais j'ai tout de même fait un tes t qui s'est révélé négatif.

Etpuis, j'étais rassurée, je me disais que mon médecin aurait vu que j'étais enceinte, il avait touché mon ventre.

Mon ami, me disait "tu es enceinte", mais je ne voulais rien savoir.

Ce n'est que fin novembre, ou je n'en pouvais plus, je me sentais grosse, j'étouffais, enfin, je me sentais transformée.

Je retourne chez mon médecin traitant, et là, il voit que je suis enceinte et me propose une prise de sang dès le lendemain.

Là, j'ai commencé à avoir peur.

Le test se révéla positif, c'était la catastrophe, j'ai vu le gynéco en urgence et je suis partie le jour même en espagne. Mon gynéco a pris rendez-vous dans une clinique à barcelone, je devais me présenter le lendemain dès 8h.

Pourtant séparée, mon ami a accepté de m'accompagner, je ne pouvais pas partir seule, il fallait un accompagnant, sinon, ils ne pratiquent pas l'ivg.

Tout a été très vite, je n'ai pas eu le temps de réaliser, mais, je ne voulais pas garder ce bébé, de toutes façons, je ne me suis jamais sentie enceinte, même lorsque c'était devenue une certitude, vivant seule avec ma fille, je ne pouvais pas moralement assumer cette grossesse. Cet ami, ne voulais pas d'enfant.

J'étais enceinte de 24 semaines !! J'ai donc subi un avortement à barcelone, dans une petite clinique.

C'était l'horreur, il y avaient des femmes de tout âge même une jeune fille de 14 ans, enfin, beaucoup de monde dans cette salle d'attente.

Nous étions 8 femmes dans la même salle, les accompagnants ne pouvaient être à nos côtés pour nous soutenir, mais le personnel était sympa, il parlait français.

On m'a accueillie à 10 h, on m'a préparée et injecté des médicaments en me disant que l'accouchement serait pour 15 h, l'horreur, on me parle comme si j'allais vivre un vrai accouchement, alors que non !! Je vivais une ivg.

Les heures m'ont parues des jours !! Avec ces femmes qui criaient autour de moi, j'ai eu des contractions comme pour une naissance, vers 16h, on a procédé à une anesthésie générale, et 20 minutes après, je me suis réveillée, tout était fini.

Mon ami a été mis au courant lorsque c'était fini et j'ai pu le voir une heure,

J'ai dormie avec 4 autres femmes, dans la même pièces, inutile de dire que je n'ai que peu dormi, j'étais sur un simple brancard, pas confortable.

On nous a donné un petit déjeuner le lendemain, mais, le soir, nous n'avons pas eu de repas.

Je suis repartie le matin vers 10 heures, soulagée.

L'ivg m'a couté 2350 euros, payables en espèces.

Au début, j'étais soulagée, mais j'aurais du avoir ce bébé ces jours ci… donc depuis quelques semaines, je vis dans une déprime totale, je ne pense qu'à une chose, c'est le suicide, je n'ai plus gout à rien, envie de rien, bien que je ne culpabilise pas du tout, mais quelque chose se passe à l'intérieur, quelque chose que je ne gère pas, le gynéco m'a conseillé de voir une spychologue, je l'ai vu deux fois, mais je n'ai pas senti d'aide de la part de cette femme, j'envisage d'arrêter les visites.

Je suis seule avec mon désarrois, car je n'ai parlé à personne de ma situation, j'avais trop honte.

Mon ami ne m'en parle jamais, me demande pas comment je vis cette situation.

Voilà mon histoire… ;pas très réjouissante.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


29961
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par gregmomm | le 27/03/15 à 18:11

Bonjour,

Mon ex copine a fait la meme chose a Barcelone. C'est le jour le plus dur de ma vie. Jamais je n'oublierai ca, je ne suis plus le meme. Un homme, un pere est fait pour proteger la vie. C'etait completement contre nature. Je ne sais as comment les gens font.

Je te coñprends parfaitement. Meme si je suis un homme, je l'ai vecu dans ma chair et c'est l'acte le moins sain qui soit. On peut etre pour ou contre, ce que l'instinct decide n'appartient pas a l'intellect.

Take care

Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages