Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai subi un IMG à 20 semaines

Témoignage d'internaute trouvé sur france5
Mail  
| 391 lectures | ratingStar_65868_1ratingStar_65868_2ratingStar_65868_3ratingStar_65868_4

J'ai aussi accouché en novembre 2006 d'une petite fille à 20 semaines.

L'annonce a été un tel choc pour nous, le ciel nous tombait sur la tête, nous ne pouvions pas y croire. C'était un vendredi soir après le boulot, nous allions tous voir la "petite soeur", mon ainé, papa, et moi. Là, ma gygy nous fait une annonce terrible et comme on présente la météo (genre j'en ai rien à faire, de toutes façons c'est fini pour elle…) elle me dit de prendre rendez vous la semaine d'après pour rentrer en clinique le mercredi. Pour moi c'était impossible de garder ma fille décédée en moi encore 5 jours, d'autant que les médocs (myfegine) sont à prendre sur 3 jours avant de déclencher l'accouchement… Cela me menait à la semaine d'après ! L'horreur absolue, j'ai cru devenir folle, nous sommes rentrés chez nous et personne ne nous a demandé comment ça allait ou donné de quelconques conseils, le vide total !

J'ai demandé à avoir une écho faite dans un vrai cabinet d'écho et on m'a dit que le samedi matin etait réservé aux PMA… J'ai insisté et la nana m'a prise entre 2 rendez vous mais en laissant la porte ouverte, comme ça j'ai bien entendu le coeur du bébé qui nous précédait… rien ne nous est épargné dans ces cas là ! J'ai dû aller accoucher dans une autre clinique qui acceptait de me prendre en charge dès le dimanche. Les nuits blanches se succédaient, je n'avais plus de larmes, j'étais comme une morte vivante…

Le dimanche donc je dois commencer à prendre ces foutus médocs, j'ai eu tout le mal du monde à les avaler, avec cette impression affreuse de tuer moi même ma toute petite. J'ai fini par accoucher quelques jours plus tard après 10 heures de contractions, et là, j'ai vu ma petite fille si fragile, minuscule qui gisait là entre mes jambes… je n'ai pas appellé les medecins tout de suite, je savais qu'on allait me l'enlever et que je ne la reverrai jamais, alors je l'ai regardé pendant de longues minutes et j'ai à nouveau pleuré toutes les larmes de mon corps avant de sonner les infirmières.

Et c'est à ce moment que l'on m'a dit que je n'avais pas le droit de récupérer le corps de mon bébé car né avant les 22 semaines légales !

 

Non seulement je perdais mon enfant, mais je n'avais pas le droit de lui offrir de scépulture descente ! Incinérée avec des déchets hospitaliers ! Voilà le sort qu'on a réservé à ma poupée ! Depuis je hurle ma colère, on m'a tout enlevé, et la société toute entière se fout de la douleur des mères en tentant par tous les moyens de minimiser l'ampleur de cette souffrance. Combien de fois n'ai je pas entendu "au moins vous ne l'avez pas perdue à terme" ou bien "vous êtes jeune, vous en aurez d'autres" ben voyons, c'est sûr que ça rassure vraiment de savoir que d'autres mamans ont perdu leur enfant dans leur 9eme mois ! On devrait les réconforter en leur disant que d'autres les perdent dans un accident quand ils ont 4 ans et que ça, c'est pire !
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


65868
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages