Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je crois être de l'autre côté de la barrière.

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 08/01/10 | Mis en ligne le 13/07/12
Mail  
| 48 lectures | ratingStar_274791_1ratingStar_274791_2ratingStar_274791_3ratingStar_274791_4
Bonjour Jujulyly, Bon, je vais tenter de te partager mon ressenti… je crois être de l'autre côté de la barrière. La femme que j'Aime m'a quittée il a 2 semaines pour des raisons qui avoisinent fortement ce que tu sembles ressentir. Allons-y ! En gros, notre scénario (mon couple) est très similaire au tien, si ce n'est que nous avons 12 ans de vie commune et 3 enfants… mais je crois que sur le fond, cela ne change pas grand chose. Lorsque ma femme m'a fait part de ces doutes en elle (avoir encore beaucoup d'affection pour moi, des sentiments très forts, une réelle complicité) mais, plus de l'Amour, j'ai eu la sensation que tout mon univers s'écroulait… et ce n'est pas qu'une image puisqu'aujourd'hui, elle n'est plus là… !… et elle, c'est mon monde, ma cachette, mon refuge,… celle avec qui je partageait Ma vie. Nous avons discutés, discutés et encore discutés, durant des heures et des soirs en encore des jours… des montagnes de mots pour tenter de comprendre ce que chacun vivait, elle et ses doutes, moi et ma peur de la perdre… Elle, elle a été formidable parce qu'elle s'est livrée comme sans doute rarement elle ne l'avait fait jusque-là… pour le première fois, je crois que j'ai eu vraiment accès à son essentiel,… Pourtant, soyons honnête, elle n'avait pas beaucoup de réponses à me donner si ce n'est qu'elle sentait qu'au très fond d'elle, elle ne m'Aimait plus… burp, rien que de l'écrire en y pensant, cela me fait couler quelques larmes de tristesse… MAIS, s'il y a bien une chose qui ne m'habite pas, c'est de la colère ou de la rancune ou tout autre sentiment négatif à son égard parce que finalement, je ne peux pas lui en vouloir de ne plus Aimer, je ne peux par la forcer, n'est-ce pas ? Mais aussi, parce que tous ces choses que nous nous sommes dites dans la plus profonde sincérité, nous ont permises de conserver le respect de l'autre et de ce qu'il vit !!! Par contre, je peux faire de mon mieux pour ne pas la perdre et la laisser libre sur ce chemin où elle ne désire plus ma présence… et tenter de la retrouver, un jour. Tu sais, toujours à coup de discussions, nous en sommes arrivés à la conclusion suivante : peut-être que dans notre relation (aussi belle était-elle les 10 premières années) nous nous sommes chacun égarés, nous nous sommes perdus. Pas l'un par rapport à l'autre mais bien chacun par rapport à soi-même. Je dois avouer que nos discussions ont misent en exergue le fait que autant elle que moi, nous étions un peu paumés dans nos vies respectives. Ce pose alors la question suivante : comment, si je me suis perdu, pourrais-je la retrouver alors que je ne suis même plus capable de me retrouver moi ? … et pareil pour elle !! Conclusion : aujourd'hui, je ne partage plus le quotidien de la femme que j'aime, et cela me déchire le coeur, comme une difficulté à respirer, comme un gigantesque sentiment d'abandon, de solitude… moi qui n'ai plus pleurer depuis au moins 30 ans, voilà que je n'arrête plus depuis 15 jours de "couler"… Mais, même si je ne suis plus au près d'elle, elle est en moi, dans chacune de mes cellules, elle respire… Elle, je ne sais pas trop, on se "texto" ou "sms" (Français ou Belge) quelques fois, on se croisent pour la garde des enfants, on se parle de choses et d'autres et enfin, nous devrions nous voir la semaine prochaine chez le psy puisque nous avons décidés de continuer à y aller… Comme tu vois, nous entretenons toujours une relation… faite de respect, d'amour pour elle et d'Amour pour moi… nous sommes séparés de lieux mais pas d'âme et qui sait, peut-être un jour pourrons-nous nous retrouver ! Enfin, cette terrible phrase lourde de sens : "peut-être un jour pourrons-nous nous retrouver" n'est pas mon moteur, ni mon désir actuel… je veux d'abord me retrouver moi parce que si un jour, je dois la retrouver je veux pouvoir lui offir le meilleur de ce que je suis. Je crois très sincèrement que notre histoire ressemble à la tienne et du coup, j'aurais envie de t'inviter à suivre un chemin similaire… beaucoup d'honnêteté vis à vis de ton compagnon, encore plus de respect et des tonnes et des tonnes de mots vrais. J'espère que tu me tiendras au courant, je serai très curieux de te lire en tant que personne qui se situe "de l'autre côté"… Courage… et ça ira… Bien à toi, Alex.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


274791
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages