Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je croyais que voir la vérité en face m'aiderait.

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 31/01/10 | Mis en ligne le 19/07/12
Mail  
| 55 lectures | ratingStar_277920_1ratingStar_277920_2ratingStar_277920_3ratingStar_277920_4
Parce que j'ai mis toute ma vie a construire des murailles autour de moi et je me rends compte de tout ce que j'ai réellement subi depuis ma naissance. Je suis sortie d'un de mes derniers déni récement. Je croyais que voir la vérité en face m'aiderait. C'est sans doute difficile, un temps plus ou moins long. Mais c'est signe que tu progresses si tu oses voir comme ça. Mais j'ai des réflexes de survie qui font que la fuite et l'évitement sont mes moyens de fonctionner face à l'amour car ceux que j'ai aimé m'ont fait du mal. Il n'en est en rien responsable le mister. C'est entre moi et moi. Le passé ne signifie pas que l'avenir sera pareil. Et si tu sais reconnaître désormais ce qui peut te faire souffrir, évites ces personnes là, mais laisse la porte ouverte aux autres. Et je m'aperçois que j'arrive à me laisser approcher lorsqu'il s'agit d'amitié, mais pour le reste, je n'y arrive pas, je ne sais comment expliquer. C'est un réflexe que j'essaie de me défaire. Mais ce n'est pas évident. Tu en es consciente, tu essaies… continue, il y a bien une fois où cela marchera. Pour le reste, je suis trop incompétent pour te dire quoi que ce soit, je suppose juste que cela à un rapport avec la peur. Le problème, c'est que j'ai pas envie d'expliquer pourquoi je fuis à mister, à lui ou à d'autres. Ce qui est pire que tout pour moi, c'est qu'on ait pitié de moi. Pourquoi pitié ? On me demande à chaque fois pourquoi je suis seule alors qu'on me trouve des qualités. Et je ne sais pas quoi répondre. Je n'ai pas envie d'étaler ma vie à chaque fois. Suggestion : "pas facile de m'attraper"…en plus, tu ne mens pas. La semaine dernière a été étrange, car même si je dis que je tourne la page. Je n'ai pas compris son attitude. Mais c'est surtout la mienne qui m'a énervé car j'ai compris qu'il y a des chose qui ont encore besoin de temps avant que je me sentes à l'aise. Et face à mes dysfonctionnement, même si j'en connais les raisons, cela m'énerve. Impatience, quant tu nous tiens. Et ce qui m'énerve encore plus, c'est de continuer à l'aimer malgré tout. Possible que ce soit le même mécanisme que lorsque moi je flashais et restais "rivé" sur des femmes indisponibles : on sait très bien que c'est vain, mais cela protège, évite d'oser là où il le faudrait, donc de se mettre "en danger" en quelque sorte. En ce moment, je suis un amoncellement de cicatrices, j'essaie de m'accrocher mais je ne sais pas si je vais y arriver. Demain, j'irai sans doute mieux. Demain, j'aurai un sursaut de vitalité. Il y a des jours comme ça. Ça va mieux ? L'essentiel c'est d'avancer, même par petits pas, alors ai confiance et continues. Je te disais bon courage pour ton prochain coup de coeur, pour ta vie. Citation : Merci, mais il n'est pas question de courage la dedans, il y a les rencontres qui se font et celles qui ne se font pas. C'est tout. C'est la deuxième fois que j'entends cette phrase et à chaque fois, j'ai la même réaction. J'ai peur de passer à côté de quelque chose juste à cause de mes peurs, de mes dysfonctionnements. Zen…répares ce qu'il y a à réparer, tu auras sans doutes moins peur ensuite… chaque chose en son temps. Et puis, entre mon manque d'estime évidente et tout ce que j'ai dit avant, je comprends pourquoi on fuirait face à moi. Si je pouvais le faire, je fearai la même chose. Mais j'aime ma vie, j'adore écrire, alors je vais être patiente et indulgente avec moi. … et avance à ton rythme, l'essentiel c'est d'avancer. J'espère que je ne plombe pas trop ton post. Ça, je t'ai déjà répondu. Passe une belle et douce soirée. [/quotemsg]
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


277920
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages