Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je ne suis plus sûr d'avoir fait le bon choix en avortant

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 06/03/11 | Mis en ligne le 23/07/11
Mail  
| 375 lectures | ratingStar_217261_1ratingStar_217261_2ratingStar_217261_3ratingStar_217261_4

J'ai effectuer un IVG le 27 novembre dernier. Je suis tomber enceinte car j'ai oublier une fois ma pillule dans le doute j'avais été chercher la pillule du lendemin mais a n'a pas suffit. J'étais commerciale a ce moment la et j'avais des horaires de fou. De ce fait, je n'ai pas fais attention que es regles n'arrivaient pas. J'ai commencer a me poser des questiion lorsque j'avas des nausées le matin, j'ai une poitrine assez conséquente a la base t la elle gonflé et j'avais très mal. Mon ami a décidé d'aller chercher un test de grossesse. Je l'ai fait et il n'a pas fallu une minute pour qu'il se revele positif. J'ai fondu en larme sans savoir s'il s'agissait de larme de joie ou de tristesse. Nous étions dans une grande difficultés financiere car un moi avant j'avais fait des tonneaux avec la voiture toute neuve… Qu'il a fallu que nous continions a payer et à la même periode ma mer avec qui je suis très proche a déménager avec mon pere et ma petite soeur en Nouvelle Calédonie. Le moral n'était pas la, les sous non plus. Bref Il était claire pour mon ami qu'on ne pouvait pas le garder. Il était claire pour moi aussi qu'a 19 ans je ne me sentait pas prete a aceuillir un bébé et certainement pas dans ses conditions. Dès le lendemain je prend rendez-vous chez le medecin qui me fait faire une prise de sang. On me demande d'appeller a midi pour les resultat ce que je fit. Positif. Je part donc a l'hopital le plus proche de ou j'était. Il m'explique que ça ne sera pas possible dans leur hopital car je n'habite pas le département (je suis a la limite ente deux département l'hopital de l'autre département étant quand même le plus proche) et que de plus il faut faire une échographie de datation. Je rentre donc chez moi appel l'hopital de mon departement qui me die que leur service est en traveaux et que de ce fait il rebascule leur patients dans l'autre hopital. Cette mascarade a durée 2 semaines jusqu'ace que j'obtienne un rendez vous. On me demande de dire a proximativement le nombr de semaines. Pour moi ça faisait 3. On me fait faire plusisuer prise de sang, et la stupefaction j'était enceinte de 7 semaine (délais limite pour un IVG médicamenteux). L'hopital decide alors de me faire une échographie de datation pour confirmer. La un medecin entre me dit a peine bonjour me fait m'allonger et me met la caméra très violemment. Je pleurer sur la table. (Etant petite je me suis fait violée par mon grand pere…) J'avais demander a ne pas voir l'écho. Il me fait me rabiller et il me les montre. Je pleurai j'avais honte de moi. Mon amis était dehors, lors de l'entretien il n'avait pas dit un mot je ne savais pas pourquoi il m'abandonné dan sune tele épreuve. Après j'ai compris… L'infirmiere me demande de confirmé mon choix, le medecin me demande si mes parents sont au courant je lui explique qu'il ne sont plus la et très froidement il me repond que ce n'est pas la question qu'il ma posée. Je lui répond et il s'en va. L'infirmiere après m'avoir fait signé les documents me donne deux comprimés et un vere d'eau m'explique que ça va arrété son coeur, stoppé le developpement jusqu'au vendredi, ou la je reviendrai pour l'hospitalisation. Je ne savais plus je ne comprennais plus. Je n'arrivais pas a différencier ce que je voulais et ce qui était le mieu. J'ai regarder mon ami dans l'entrebailement de la porte. Il a baisser les yeux. J'ai finalement avalé mes cachets Au moment de partir, l'infirmeire regarde mon ami et il échange quelque mot. Il s'est avéré que l'infirmiere qui s'occupe d emon dossier et la mere d'une de ses ex. Une ex qui s'est mit entre nous quelque fois. Tout s'explique voila pourquoi il ne bronchait pas. On sort et je reviend 2 jours après pour l'hospitalisation de 6h. J'était dan sla chambre j'ai commencer a expulser on m'avait donner des couches car la décente est vraiment impressionnante. Je n'avais rien a faire j'allait sur internet et la stupeur ! Un message de son ex qui me disait de ne plus jouer ma maligne car quand on assassine son enfant, on ne se montre plus. (bravo le secret professionel) Bre et un coup de massu en plus, UN ! Je sort de l'hopital patraque, mal, je voulais pleurer. Mon ami n'a pas été la il ne m'a pas soutenue. Je ne voulais pas en parler a ma maman qui avait était inquiete beaucoup trop de fois depuçis qu'elle était partie. Sans cesse je me demander si ça aurait été un garcon ou une fille… Et la tout s'est enchainée j'ai commencer a voir des bébés partout beaucoup de monde dans mon entourage on eu des enfants a quelque jours, mois d'intervalles. J'ai trouver un nouveau travail. Une de mes collegue était enceinte de 6 mois. Bref je pensais avoir passer ce cap je pensait l'avoir surmonter et a leur d'aujourd'hui je ne sait plus vraiment. Mon ami est devenu ignoble avec moi. J'ai fini par le dire a ma mere qui a compri et qui m'a sans arret dit que j'avait fait le bon choix. Et pourtant a l'heure d'aujourd'hui je ne sais pas. Je me sens seule. Je dort mais je suis toujours fatiguée. J'ai du mal a sourire je ne suis plus moi… Et je n'arrive pas a determiner si cela vien t de ça ou pas. Je suis perdue…
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


217261
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages