Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je pense aussi qu'il est possible d'être heureux sans enfants.

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 22/06/10 | Mis en ligne le 24/07/12
Mail  
| 52 lectures | ratingStar_280202_1ratingStar_280202_2ratingStar_280202_3ratingStar_280202_4
A Saphon. Citation : Je me suis toujours dit que si elle tombait enceinte, ce serait une nouvelle vie et que sinon, et bien, nous étions aussi heureux comme cela. Je pense aussi qu'il est possible d'être heureux sans enfants. L'autre jour j'ai lu dans une revue de psychologie que le bonheur et les soucis avec les enfants est de 50/50, donc qu'ils nous donnent autant de bonheur que de soucis et en y réfléchissant bien, je dirais que c'est vrai. Citation : De son côté, elle s'inquiète parfois pour moi en me demandant si cela ne me manque pas, me dit que j'aurais fait un bon père et qu'elle trouve cela dommage. Tu vois que même le choix délibéré de ne pas vouloir d'enfants n'est pas toujours un choix dont on est 100% convaincu. Citation : Je pense donc que c'est surtout dur pour la personne qui ne peut pas avoir d'enfant. Pour elle, c'est définitif. Il n'y a pas d'après ou de plus tard. Elle n'a plus cette perspective. Oui c'est définitif, à moins que la médecine ne fasse des progrès énormes à ce niveau dans les 10 ans qui viennent. Pour moi c'est comme un enfant biologique mort dont je dois faire le deuil. Citation : Elle se dit qu'elle ne pourra jamais donner un enfant à la personne qu'elle aime et peut se sentir… disons… diminuée aux yeux de l'autre… parce que "elle", elle n'a plus le choix. Oui tu as trouvé les termes exacts. C'est exactement ainsi que je le percois. Citation : Et elle risque d'entretenir un complexe d'infériorité par rapport aux autres femmes ainsi qu'une peur irraisonnée d'être abandonné par son ami pour cette raison alors que ce dernier s'en fiche peut-être éperdument. Je n'ai pas vraiment de complexe d'infériorité mais j'envie éperdument les femmes qui sont enceintes. Faire un enfant c'est pas la mer à boire. Je ne suis même pas capable de faire ce dont toutes les femmes sont capables = mettre un enfant au monde !!! Et si c'est notre raison d'être ici-bas. Il y a des jours où ne je me sens pas femme à cause de cela… Citation : Donc, pour reprendre ton titre, c'est plutôt : tu n'auras jamais d'enfant avec moi, est-ce un problème ? Et ma réponse aurait été la même : non, aucun problème ma chérie puisque je t'aime. Tu sais pour moi ce serait pareil si l'homme avec qui je suis ne pourrait pas procréer. Pour moi ce ne serait pas un problème, mais je manque encore d'assurance de moi pour le voir ainsi depuis sa fenêtre. Anaba.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


280202
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages