Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je regrette amèrement d'avoir avorté

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 09/01/11 | Mis en ligne le 31/12/11
Mail  
| 285 lectures | ratingStar_225633_1ratingStar_225633_2ratingStar_225633_3ratingStar_225633_4
Je suis une jeune fille de 20 ans et le 18 mars 2010 j'ai subit une IVG. Je pensait m'en sortir, mais je me mens a moi même, rien ne vas, le temps ne fait rien, mis a part agrandir la blessure. Mon histoire, je prenais la pilule depuis des années, j'était installé avec mon copain on vivait ensemble, un jour j'avais du retard, j'ai fait un test sachant pertinemment au fond de moi qu'il serait positif... Enceinte de 4 jour, je fais partit des 0,1 pour cent de femme sur lesquelles la pilule ne fonctionne pas... Mais j'était la plus heureuse, je l'aimais déjà se petit morceau de vie dans mon ventre, malgré mes 19 ans je voulais cet enfant avec mon copain de l'époque, on avait prévu d'en avoir, mais 3 ans plus tard. Notre situation n'était pas des meilleures, (on était apprenti tout les deux) mais lui avait bientôt fini et on aurait très bien pu élever cet enfant... Le papa a l'annonce de la nouvelle été stressé mais pas vraiment mécontent, ma famille nous soutenais mais au bout de deux semaines, le papa a péter un câble et m'a dis, "avorte, je ne veux plus de cet enfant !" Il s'avère que sa mère l'avait menacer de le renier s'il accepter l'enfant, et la ce fut le début du cauchemar, premier rendez vous pour un IVG, je n'ai pas pu aller jusqu'au bout. Le papa était là il m'à dit que ça ne faisait rien, qu'il m'aimais, et qu'il resterais... Mais ça n'a pas duré quelque jours plus tard, il est encore revenu sur ses dire, il avait tout juste 20 ans, père a cet age, jamais! Alors il a commencé a m'harceler pour que j'avorte, allant même jusqu'à dire a tout le monde que ce n'était pas lui le père, que je l'avais fait exprès, sa mère me traitait de salope parce que je portait un "bâtard", un jour il est même partit de notre appartement en prenant tout ses meubles sans rien dire alors que j'était chez ma mère pour la soirée... Quand je suis rentré, enceinte de 1 mois et demi j'ai craqué, je lui ai demandé pourquoi ? Il m'a dit je pars, tu ne veux pas écouter alors je vais pourrir ta vie, comme tu pourri la mienne en mettant au monde ce "truc" ... J'était désemparé, je vivais maintenant seule, lui qui m'appelais sans cesse pour m'harceler, pour me dire d'avorter, ma mère me soutenais, mais je voulais pas lui montrer a quel point je souffrais. Mon amour pour cet enfant était, et, est tellement grand. Jusqu'au jour ou je n'en pouvais plus, la fois de trop, je commençai a avoir des contraction a cause du stress, et finalement complètement désespéré j'ai dis a mon copain, "ok tu as gagner, j'avorte!" j'ai raccrocher et appelé la gynéco pour avoir un rendez vous urgent, j'était a ma 10 ème semaine de grossesse... finalement mon copain est revenu pour me "soutenir parce que je devenais raisonnable, j'avais fait le bon choix" j'ai eu un rendez vous pour la semaine d'après, 11 semaine de grossesse, une semaine avant la date légale. Je ne pouvais pas me regarder dans un miroir, cet enfant c'est toute ma vie, je l'aime, mais je ne savais pas vraiment ce que je faisait, tout ces harcèlements m'ont détruite, et pourtant je l'aimais plus que tout cet enfant... le 18 mars, le jour de ma mort, j'ai pleuré, pleuré, j'entendais des bébés naître a coté de ma chambre a la maternité, alors que moi, j'aller tuer le mien, j'arrive sur la table d'opération, je chante la berceuse que je chantait tout les soir a mon bébé, pour le rassurer, et me rassurer, "tout vas bien se passer, maman t'aime, pardonnes moi..." c'était horrible, je voulais mourir ici, j'ai essayé de partir mais mes jambes été paralysés, tout ces gens autour de moi... J'avais peur, et sans prévenir, je me suis endormie, a mon réveil ils on du m'injecter des calment pour me rendormir, car j'était trop agité. Je ne me souviens que d'une chose de mon réveil "c'est fini" et le vide dans mon ventre... Mon copain été la à mon réveil, on est rentré chez nous, il est resté quelques semaines, et est repartit, et tant mieux. Je ne supportait plus son visage, son odeur, il me dégoûtai, je voulais le tuer pour ce qu'il m'a fait subir... Aujourd'hui encore tout les soir, je pleure mon bébé, me demandant si c'est une fille, un garçon, la couleur de ses yeux ... Je veux m'en sortir, mais je n'y arrive pas, tout le monde pense que je vais mieux, normal, je n'en parle pas vraiment, je dis juste que je n'oublierais jamais, mais que ca va mieux... J'ai un copain depuis 4 mois maintenant, il est adorable, je l'aime, mais je n'arrive pas a lui faire comprendre ce que je ressens, j'ai peur que tout recommence, je n'arrive pas a lui faire confiance comme il le mériterais... Je me sens coupable d'avoir été faible, d'avoir tuer mon bébé, je ne sais plus quoi faire, j'aimerais le rejoindre, mais je ne veux pas que ma mère ressente, ce que j'ai ressentit en perdant cet enfant, en perdant sa fille... J'ai besoin de soutient, de témoignage, je ne suis pas seule dans ce cas là, si vous êtes passé par là aidez moi s'il vous plait, je veut comprendre, je veux guérir...
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


225633
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages