Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je saisis bien le moment des "preuves".

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 23/09/10 | Mis en ligne le 12/07/12
Mail  
| 28 lectures | ratingStar_274489_1ratingStar_274489_2ratingStar_274489_3ratingStar_274489_4
@Titanite : Merci de partager cette expérience de ta vie avec moi. Je saisis bien le moment des "preuves". Je ne me suis sans doute pas assez "affirmé" dans cet instant. Ton histoire me fait réfléchir à ça… (D'ailleurs félicitations pour cette petite fille ! ). Mais je ne peux pas revenir en arrière. J'ai été complice de sa décision et je dois l'assumer maintenant, et vivre avec moi aussi. Malgré tout, mon affirmation était claire dans mon amour pour elle par mes mots, et par mes actes dans le processus d'accompagnement, même si finalement j'ai été rejeté… J'ai des amies qui me disaient qu'elles tueraient pour un homme qui ferait autant pour elles que ce que j'ai fait… Ce qui est sûr c'est que je vais aller consulter de mon côté pour avancer, mieux comprendre mon moi, "profiter" de cette épreuve pour grandir de mon coté et être plus fort. Ça c'est la seule chose que je peux "m'offrir" pour avancer, et aussi quelque part me pardonner cet avortement. Tu sais j'ai les larmes aux yeux à chaque fois que je vois un bébé, une poussette… ça m'a aussi touché personnellement. Mais comme dit OliveComes, comment aurais je pu anticiper ce que je ressent aujourd'hui au moment où c'est est arrivé il y a 4.5 mois ? Mon dilemme est la façon dont je dois m'y prendre avec elle maintenant dans mes actes. On est tous d'accord que je dois lui laisser de l'air, faire ce travail avec elle-même ("être là sans être là) , lui laisser du temps… Mais comment faire concrètement ? Aujourd'hui, comme depuis des mois, je me retiens de la solliciter pour respecter son besoin d'espace, de solitude… Et en même temps si je ne bouge pas, si je ne la sollicite pas du tout, c'est comme si je l'abandonnais… Et si je ne la secoue pas un peu, elle peut laisser cette "boite" fermée toute sa vie… Elle, ne bouge pas vis à vis de moi, ou très peu. Comment doser ça ? Comment aller la chercher au fond de sa grotte ? Est ce que je ne devrais pas un peu taper du point sur la table aussi pour la faire réagir… ? Je l'ai fais une fois ou deux, et ça a provoqué des discussions… mais ensuite elle replonge dans… sa grotte.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


274489
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages