Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je suppose quil doit y avoir des jours plus ou moins faciles.

Témoignage d'internaute trouvé sur sante-az.aufeminin - 08/10/11 | Mis en ligne le 01/08/12
Mail  
| 58 lectures | ratingStar_284081_1ratingStar_284081_2ratingStar_284081_3ratingStar_284081_4
Coucou, contente que tu ailles bien toi aussi. Je suppose quil doit y avoir des jours plus ou moins faciles. Je ne sais si mon ami réagit face à ma distance et se dit quil risque de me perdre. Il a tendance à réagir à chaque fois que je veux arrêter mais ensuite, sa dépression reprend très vite le dessus. Doù nos prises de bec régulières tant que je navais pas compris quil état malade. Le fait quil sache que j'ai compris peut le rassurer mais cest à double tranchant, il peut aussi en jouer. Les jours où il ira vraiment très mal, il ne fera plus leffort de mécrire puisquil se dira que je le comprends et ne lui en voudrait pas. La dépression est une maladie très difficile à comprendre. On a limpression que cest une question de volonté, hors le dépressif ne maîtrise pas vraiment ses réactions. J'ai plutôt tendance à être positive, même si j'ai eu des périodes de grosses déprimes, notamment lorsque jétais au chômage. Mais je ne suis jamais tombée si bas, je gardai un contact régulier par mail avec mes amis et lêtre aimé (qui nétait pas lui à lépoque). Alors, là, forcément je ne comprends pas quil refuse de me voir, surtout quil disait au début de sa dépression que le moindre instant passé ensemble de visu ou au téléphone valaient tous les antidépresseurs ! J'ai du mal à accepter et à comprendre que je suis devenue source dangoisse mais cest pourtant la réalité des dépressifs. Cest vrai ce que tu dis, même les choses quils aiment faire leur deviennent trop difficiles à accomplir. Le mien avait prévu de se réinscrire au sport, sa dépression est arrivée en même temps et il ne la jamais fait. Il en parlait, mais je suppose que faire la démarche était devenue aussi difficile (médecin, inscription, horaires à tenir). Jimagine que tu tes senti trahi lorsque tu as compris que ton amie avait mis fin à lillimité partagé. Je ne sais comment jaurai réagi à ta place, surtout face au mensonge. Je préfère encore lhonnêteté qui fait très mal quun mensonge. Je ne sais si à ta place jaurai pardonné, la dépression nexcuse pas tout non plus. Mais lamour malheureusement oui. Le mien mavait demandé au début de notre histoire de prendre les sms illimités. Si ce forfait a beaucoup servi les 2-3 premiers mois, il y a bien longtemps que je nai pas dépassé les 5 sms par mois ! Du coup je suis revenue à un forfait normal, tant pis pour lui. Mon ami se couche très tard (1-2h du matin) et se lève très tard. Il dort quand même car il prend un somnifère, mais je me souviens quil me disait quil faisait de moins en moins deffet. Logique aussi vu quil na plus dactivité physique dans la journée. Il me dit quil occupe ses journées entre la télé, le ménage, et un peu dentretien de son jardin (le courant comme la tonte). Pour le ménage, il est maniaque, donc je pense quil continue à le faire. Et puis vis-à-vis de ses enfants, il est bien obligé den faire un minimum comme les courses ou faire à manger. Il reste quand même très évasif sur ses occupations car à mon avis il reste devant la télé, à ne rien faire, sans pour autant sintéresser aux programmes. Typiques des dépressifs daprès ce que j'ai lu. Il aime lire, mais na pas du ouvrir un bouquin depuis des lustres car il ne men parle plus du tout. Cest normal que ton ami te récupère à chaque fois car elle sait que tu laimes. De ton côté, tu es patient et compréhensif par rapport à sa maladie. Je suis dans le même cas que toi. J'ai souvent voulu rompre mais je finis par craquer au bout de quelques semaines, parfois quelques jours. Je ne sais pas exactement de quelle dépression souffre mon ami, mais cest vrai que depuis environ 2 ans, il multiplie les mauvaises nouvelles et les tuiles. Chaque fois quil va mieux, un nouveau truc lui tombe dessus, et il replonge. Jusqu'à présent il tenait le coup, mais il y a environ un an il a craqué et cela a vraiment marqué le début de sa dépression. Merci pour ton honnête sur vos retrouvailles. Jappréhende beaucoup de le revoir, comment me comporter avec lui : lembrasser ou lui faire la bise ? Ça fait tellement longtemps que je ne lai pas vu, même si on entretient une relation virtuelle, je ne sais pas comment réagir. Pour le reste, nen parlons pas, jappréhendais déjà plus ou moins, lui aussi, peur de ne pas être à la hauteur, de le (de me) décevoir. En plus, je sais que ces médicaments outre une baisse de libido entrainent aussi des problèmes dérection. Il doit être mort de trouille à lidée que ça arrive ce qui repousse dautant nos futures retrouvailles. On verra bien si on se revoit, laissons faire les choses sans se prendre la tête. Je te souhaite un très bon weekend, occupes toi un maximum et pense à toi aussi. Gros bisous.
  Lire la suite de la discussion sur sante-az


284081
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages