Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je veux un punching ball...

Témoignage d'internaute trouvé sur familles - 15/03/11 | Mis en ligne le 11/04/12
Mail  
| 72 lectures | ratingStar_240021_1ratingStar_240021_2ratingStar_240021_3ratingStar_240021_4
Cette nuit j'ai eu une sensation bizarre. J'ai eu l'impression de ressentir les mêmes douleurs que quand j'ai accouché, je me suis réveillée et ai eu un court instant où je me suis dit "C'était qu'un cauchemars en fait ? " j'ai touché mon ventre et non juste mes règles qui me faisait très mal. Dur de se rendormir après ça… En début d'après-midi il a fallut que j'aille faire quelques courses. Un réel challenge pour moi de sortir seule de chez moi. Première fois que je le faisais depuis la mort de Mathias. Je tremblais de peur, d'angoisse, de stress. J'avais l'impression d'avoir une étiquette sur mon front avec écrit "J'ai perdu mon fils il y a un mois", je me suis retrouvée à la caisse femme enceinte… Et je suis rentrée chez moi après avoir deux ou trois courses, après être allée à la pharmacie. Un soulagement d'être de nouveau chez moi mais également d'avoir franchie cette étape. C'est dingue j'ai l'impression de ré-apprendre à vivre. Ça tourne pas rond dans ma tête… Diode, tu n'as pas à t'excuser, grâce à toi et à d'autres ici j'arrive à rire de nouveau. Tu m'aides beaucoup . Et je sais que ma blessure ne sera jamais vraiment guéri, j'en suis consciente, je dois juste apprendre à vivre avec. Celinette, des trucs automatiques je veux bien mais ils ont reçu l'acte de naissance et de décès dans la même enveloppe donc je sais pas un petit peu de jugeote ne leur ferait pas de mal quand même… Merci à vous toutes en tout cas, merci beaucoup. Ciboulette, oui je connais les gens qui pensent que "bah c'est bon ça fait un mois tu vas peut être arrêter un peu là Mélie ? ". En fait pour la plupart des gens ils assimilent la perte de Mathias à une fausse couche, et pour eux c'est "rien", mais c'est parce qu'ils réfléchissent pas plus loin que le bout de leur nez, et ceux là tu peux sure que je ne mâche pas mes mots avec eux. Je suis une fille calme, posée, je pense être assez réfléchit mais avec eux je ne contrôle plus rien, mes mots sont directs et font mal. On me le reprochera surement mais personne ne pense que le quart de ce qu'ils nous disent nous fait encore plus mal que ce que j'ai pu leur dire à eux. (je sais pas si on me comprend là ^^). Et puis mon entourage amical ne sont pas dans la même optique que nous, on a pas les mêmes projets. Eux à part penser à "On prend une cuite où ce we ? " ils ne pensent pas un avenir plis lointain. Nous on va se marier dans 4mois et demi, on a déjà un enfant, on veut notre deuxième. Et autant certains comprennent ça, autant d'autres sont à mille lieux de pouvoir envisager des projets pareil. On est décalé, on est entré dans une "nouvelle vie", dans une "nouvelle dimension", si je puis dire. ^^
  Lire la suite de la discussion sur familles.com


240021
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages