Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je viens d'avoir 40 ans et soudain : la peur de ne plus plaire !!!

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 04/10/11 | Mis en ligne le 06/05/12
Mail  
| 85 lectures | ratingStar_251453_1ratingStar_251453_2ratingStar_251453_3ratingStar_251453_4
Je vais avoir 40 ans dans quelques semaines. J'ai la "chance", moi aussi, de faire encore très juvénile. Le chiffre me bloque, pourtant. Je suis célibataire, je n'ai pas d'enfant, parce que le destin l'a voulu ainsi, point. J'ai toujours été très indépendante, très autonome, parce que j'ai été élevée ainsi. Les hommes qui ont traversé ma vie ne m'ont pas inspiré l'engagement, ou, lorsque ça été le cas, c'est eux qui n'étaient pas prêts. Et le temps passe… très vite. Je ne ressent aucune amertume là dessus. Le temps passe, voilà tout, c'est comme ça, on ne peut rien y faire. Je me rappelle de quelques indélicats qui me demandaient, il y a quelques années, si j'avais des enfants. En leur répondant non, ils me répondaient d'un air interloqué "ah bon, mais comment ça se fait ". Il n'y a pas si longtemps, un collègue me dit "dis, donc, va falloir t'y mettre, t'es bientôt périmée, ma vieille !!! ". C'est charmant… et j'en passe… je ne parle même pas des vieilles blagues sur la ménopause. En fait, vaut mieux en rire. Mais c'est vrai, dur, dur, le regard de la société… et dur, dur, dur de sentir qu'on ne colle pas exactement aux critères couramment reconnus comme étant "idéaux", que nous renvoient les médias, les collègues, les amis ou la famille. Dans un monde ultra machiste (je m'en suis récemment rendue compte, stupéfaite, avec l'affaire DSK et les commentaires hallucinants de certains politiques) , je me dis que ce n'est toujours pas confortable d'être une femme. Mais bon, les clichés ont la vie dure. Alors, c'est vrai que 40 ans, ce n'est plus 25 (vérité de La Palice, me direz vous) , mais c'est une autre période de vie, et franchement, ce n'est pas plus mal. On ne séduit plus de la même façon, ni le même public (heureusement…) , nous n'avons plus les mêmes besoins, ni les mêmes aspirations. A chaque tranche de vie ses avantages et ses atouts. Quand je regarde derrière moi, je pense à tout ce que j'ai fait. J'étais une fillette complètement inhibée et dans les jupons de sa mère. Je suis devenue une femme affirmée et qui sait ce qu'elle veut. Certains diront qu'à la quarantaine, une femme est à son apogée (tous ces messieurs quadras et quinquas ne courent pas après les petites minettes, loin s'en faut). ET puis, merde, à 40 piges, ont est pas encore à jeter aux orties, arrêtons !!! PS : une amie de ma mère s'est trouvé un mec à 76 ans et elle est raide dingue amoureuse. Voilà qui nous laisse pas mal de perspectives…
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


251453
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages