Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je vois deux choses dans cette citation

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 15/01/10 | Mis en ligne le 25/07/12
Mail  
| 72 lectures | ratingStar_280605_1ratingStar_280605_2ratingStar_280605_3ratingStar_280605_4
Citation : Je vois deux choses dans cette citation : Tu regrettes d'être née, parceque c'est ta mère qui te l'a reproché. Or tu dis bien erreur de mes parents ! Partir sur un tel sentiment de culpabilité pour construire sa vie, n'est pas chose facile. A mon humble avis, tu n'en as que plus de mérite. Il y a un manque de reconnaissance de la naissance d'un être-humain de la part de tes parents que tu as dû traîner pendant un certain temps : gros handicap au départ. En fait je suis un bébé Ogino, née 14 mois après mon frère aîné, une vraie galère pour ma mère, qui avait à l'époque 22 ans… Il y a quelques temps, dans mes recherches incessantes sur le sens de ma vie, je me suis lancée dans la psychogénéalogie. Intéressant… Si les hypothèses développées dans cette approche sont bonnes, alors ma vie est "transparente" : elle peut expliquer ma naissance et même mes choix. Du coup, j'ai pas mal discuté avec ma mère, lui ai même appris des choses qu'elle ignorait, des infos collectées à la fois à l'état civil et auprès de personnes plus âgées qu'elle. Une forme de dialogue a pu ainsi s'instaurer et je lui ai posé une question simple : pourquoi donc elle ne m'avait jamais aimé… ou mal aimé ? Ma thérapie m'avait débarrassé au moins de ça, le besoin d'être reconnue par ma mère et d'être aimée par elle, au point que son destin m'indiffère au totalement ! Débat dépassionné ! Elle m'a alors parlé d'elle, de son enfance, de sa jeunesse, et aussi du fait qu'à ma naissance, elle n'était pas prête du tout à être mère, ça lui est venu beaucoup plus tard. Le fait que je sois une fille, là aussi, lui avait posé problème, une forme de jalousie. D'où le conflit installé dès le départ, et qui au lieu de me détruire, m'a construite. Je crois que j'ai quand même eu de la chance : j'ai eu mon père ! Peu, mais quand même ! Je pense que ça a aidé ! Citation : Là encore, tu n'es pas coupable si ta fille est née schizophrène. Celà aurait pu m'arriver à moi et à n'importe qui. On ne sais pas si la schizophrénie est innée ou pas ? En plus, personne ne détient le monopole de l'éducation déale. Je n'ai pas dit que j'étais coupable, l'inné, oui, j'y songe, son père l'était, lui aussi, psychotique. Mais responsable, oui : même si j'ai mis du temps, je parviens à assumer ce rôle de mère en ayant appris à ne conserver pour elle qu'une seule chose : l'amour que je lui porte ! Citation : Tu peux forger ton propre destin. Je pense que si tu arrêtais de te jeter toutes les responsabilités sur le dos, celà te permettrait de moins culpabiliser et d'avancer positivement. Avancer ? Mais vers quoi ? Je me sens sur "pause", la vieillesse me fait horreur, être seule aussi, mais je suis incapable de vivre des relations de convenance, ou médiocres, il me faut de l'absolu ! Tu parles !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


280605
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages