Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

L'education nationale néglige t'elle les savoirs élémentaires

Témoignage d'internaute trouvé sur forumfr
Mail  
| 56 lectures | ratingStar_264399_1ratingStar_264399_2ratingStar_264399_3ratingStar_264399_4
Coucou, Je ne vais pas entrer dans le fond du débat, qui est bien trop complexe pour mon cerveau à peine réveillé, mais voici un élément qui me paraît essentiel dans la qualité de l'éducation prodiguée. On a beau choisir les meilleurs programmes du monde, la base de l'enseignement, ce sont les profs. Ils sont les premiers interlocuteurs des enfants et des parents, et ce sont eux encore qui, en amont, interprètent le programme qui est imposé. Je pars de mon expérience toute personnelle : à l'école, j'ai aimé les matières où mes enseignants étaient intéressants. J'ai écouté ceux qui savaient à la fois se faire respecter, et qui donnaient l'envie d'en savoir plus : je buvais leurs paroles, peu importe la matière. Je pense même que j'ai choisi l'Histoire lorsque mes profs de lycée m'en ont donné le goût. D'autres m'avaient, dans le même temps, dégoûté des mathématiques par une approche vraiment bizarre et peu motivée : pourtant, c'étaient les bases. Je crois que la formation des profs est une des clefs de la réussite de l'éducation nationale. Des enseignants bien formés et préparés, surtout, à la pédagogie, peuvent inculquer des connaissances aux enfants ; ceux qui vont en classe en traînant les pieds, qui n'ont pas d'affinités avec les enfants, ne feront que les décourager, malgré les meilleurs programmes du monde. Alors, les savoirs élémentaires, je crois qu'ils sont inclus dans les programmes : mais à mes yeux, le gros problème vient plutôt de la capacité des enseignants à les transmettre. Vous pouvez accorder tous les cours de soutien du monde à une classe en retard, si c'est le même professeur qui s'acharne, je crois que les résultats seront, au mieux, médiocres. Les jeunes enseignants héritent d'un métier difficile, je ne reviendrai pas sur toutes les surprises de ce métier : mais lors de leur préparation (je devrais même dire 'entraînement' si je veux provoquer) , l'éducation nationale doit les préparer à une pédagogie complète, et pas seulement à instruire les meilleurs élèves. Une classe c'est trente élèves en moyenne, mais je crains que pour beaucoup, seuls les dix ou quinze meilleurs comptent. Bon débat, je vais aller essayer d'allumer mes cinq neurones. Ce message a été modifié par Mavole - 04 août 2009 - 09:18.
  Lire la suite de la discussion sur forumfr.com


264399
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages