Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

L'envie de prendre la vie à contrepied

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 16/02/10 | Mis en ligne le 18/05/12
Mail  
| 97 lectures | ratingStar_256402_1ratingStar_256402_2ratingStar_256402_3ratingStar_256402_4
Ben je ne sais pas si je vais t'aider, ma poulette mais je vais te parler de moi car tout ce que tu dis me fait penser à moi… et une fois n'est pas coutume, c'est de moi que je te causerai pour répondre à tes questions, du moins pour ce qui concerne le présent post ! Ce que tu dis de tes études me fait penser à moi, non pas parce que je cherchais "loin, plus loin" mais parce que je ne cherchais rien et qu'on en est arrivé, toutes les deux, au même point ! J'estimais que je n'avais aucun don, aucune passion (sauf pour la lecture mais devenir lectrice ne m'a jamais traversé l'antichambre du cerveau car j'aimais lire pour moi !) , aucun talent… alors sortie du lycée : quoi faire ? Pfffff… j'étais bonne en anglais, donc j'ai fait une fac d'anglais, à Nanterre… comme j'aurais fait autre chose d'ailleurs… car je ne savais pas quoi faire… un an, je redouble, deux ans, trois ans : j'ai mon DEUG d'Anglais… ouais, c'est bien… bon ben je continue : je m'inscris en licence… mais à ce moment là, j'étais mariée et j'étais enceinte… "bonne raison" pour laisser tomber sans remord : je n'étais visiblement pas à ma place, je m'emmerdais comme un rat mort depuis trois ans, ça suffisait bien ! Sauf qu'avec un DEUG d'anglais, on n'a pas de métier ! Que fais-je ? Ma mère avait fait une formation à l'AFPA et me dit : "pourquoi pas toi ? "… ben ouais : pourquoi pas ? Allons-y… et je fais une formation de… secrétariat bilingue… Après, j'ai trouvé du boulot (en ce temps là, c'était bien plus facile) … et, par contre, j'ai monté les échelons car j'avais trouvé, finalement, un truc qui "utilisait" quelques qualités personnelles… qualités qui ont fait des compétences… compétences qui ont été reconnues par l'un de mes patrons et c'est grâce à lui, en bonne partie, que j'ai monté les échelons… sauf qu'au bout de 10 ans, j'avais fait le tour et commencer à m'enquiquiner dur… j'ai lutté pendant 10 ans encore, parce qu'il fallait bien mangé, parce que je n'allais pas cracher dans la soupe, parce que je n'avais pas non plus, il faut bien le dire, l'énergie de tout recommencer ailleurs, autrement… Et pis, il y a eu l'opportunité pour moi de trouver cette énergie, pas bien difficile puisque c'était ça ou m'enterrer professionnellement parlant… et personnellement aussi par la même occasion… Donc, je suis arrivée à sortir du secrétariat mais suis pas encore entrée dans autre chose… Et pis, comme toi, j'étais arrivée dans cette maison avec des blessures à panser, des problématiques à régler, des failles à combler… j'avais besoin d'un petit nid douillet où je pouvais me consoler, me dorloter, cicatriser… et comme toi : un monceau de travaux à entreprendre pour y être vraiment bien… Sauf que, les travaux, j'en fais un coup par ci, un coup par là, à des mois, voire des années d'intervalle… et que je n'en vois pas la fin… Sauf que, cette maison, elle finit par me sortir par les yeux… Sauf que, j'ai bien envie de me barrer moi aussi et ça me démange depuis un foutu bout de temps… Cette maison, cet endroit, perdu dans la campagne… c'était parfait tant que j'avais besoin de tranquillité, tant que j'avais besoin de panser mes blessures, tant que je n'avais pas envie de bouger… maintenant, elle m'empêche de bouger… c'est peut-être dans la tête mais c'est aussi un fait… puisque je ne peux pas la vendre ! J'en ai marre, car j'ai envie d'avoir de la vie autour de moi, j'en ai marre de la tranquillité et surtout, je suis guérite ou presque et je veux SORTIR de lààààà ! Et comme toi tu as ce coup au coeur quand tu penses au sud, moi j'ai un coup au coeur quand je pense à la Normandie : j'ai envie d'y retourner, c'est mon pays (lalalalalalaaaaa !!! ) , c'est mon coin, c'est ma verdure, mes vaches, mon air, ma mer… Peut-être aussi que je me plante mais c'est un désir tellement fort en moi que je ne crois pas… Vala, je ne t'ai sûrement pas aidée mais au moins t'es pas toute seule !
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


256402
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages