Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

L'été, vous êtes plus bouquins ou magazines ?

Témoignage d'internaute trouvé sur elle - 11/08/10 | Mis en ligne le 01/05/12
Mail  
| 97 lectures | ratingStar_249307_1ratingStar_249307_2ratingStar_249307_3ratingStar_249307_4
OOOO !!! Que ça me fait plaisir !! Réponse à tout a été créé par un de mes ex, qui hélas, n'est plus : Alain Ayache… Un ex très ancien… C'était en 1967 environ, il écrivait un bouquin " Le guide du parfait dragueur " (humoristique) et en fait c'est moi qui l'ai dragué en boite ! Il s'agissait d'un pari, je devais inviter le premeir homme qui passerait devant notre table : c'était lui… L'Atelier de Joël Robuchon a perdu son plus fidèle client. On ne verra plus passer chaque jour, rue Montalembert, l'homme au cigare, l'amateur de bonnes choses, qui avait fait de cette adresse sa cantine. Alain Ayache nous a quitté brusquement, le 17 février, à l'âge de 71 ans. Entrepreneur passionné et obstiné, cet homme libre, charismatique, farouchement indépendant, était l'un des derniers grands patrons de presse, un pionnier autodidacte qui n'eut de cesse de poursuivre ses rêves et de bâtir son empire. Alain Ayache était de ces hommes qui savent forcer le destin, jouer à pile ou face avec la chance, saisir les opportunités et cultiver la pincée de folie qui permet d'oser les plus grandes choses. La voix placée et ferme, l'oeil brillant et incisif de ceux qui imposent immédiatement le respect, derrière ce côté grande gueule se cachait un vrai tendre. Il y a quelques années, il écrivait un livre à sa plus jeune fille, aujourd'hui âgée de 11 ans : "Lettres à Prunelle" . Dans cette déclaration d'amour, ce manuel de vie à destination de celle qui entrerait dans l'âge adulte sans un père à ses côtés, Alain Ayache écrivait : "Il faut vivre dans l'urgence, ne pas laisser le temps filer, glisser entre les doigts. Si tu cours, tu iras plus vite. Si tu marches, tu iras plus loin. Si tu cries, tu seras entendue. Si tu parles, tu seras écoutée" . Le croisant souvent dans notre cantine commune, l'Atelier de Joël Robuchon, il me disait à chaque fois : "Guy, il faut qu'on crée quelque chose ensemble" . C'est ainsi qu'est né "Cuisinez comme un Chef" , fruit d'une vieille amitié et de notre amour commun de la gastronomie. Nous étions complémentaires, lui, grand spécialiste de la presse écrite, moi, gourmand, ami de Joël Robuchon et des grands chefs, nous épaulant et nous relayant sans cesse. A chaque fois que l'un de nous se posait des questions, l'autre trouvait des solutions. Comme le disait Alain, "Il n'y a pas de honte à perdre ou à échouer. La honte, la seule qui puisse nous faire honte est d'être inférieur à nous-mêmes" . Alain Ayache va vraiment nous manquer. GUY JOB. Une photo dans notre forum lui aurait fait plaisir…
  Lire la suite de la discussion sur elle.fr


249307
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages