Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

L'humilité, n'est-ce qu'un rapport social ?

Témoignage d'internaute trouvé sur forumfr - 25/04/10 | Mis en ligne le 03/05/12
Mail  
| 111 lectures | ratingStar_250162_1ratingStar_250162_2ratingStar_250162_3ratingStar_250162_4
Salut Titsa. Je réfléchis aussi à la question de l'humilité, je ressens aussi qu'il y a un enjeu social autour de cette question. Spontanément, j'aurais tendance à voir l'humilité comme une façon de se dévaloriser, à se voir moins que ce qu'on est. Par exemple, plutôt que de dire qu'on est un être humain en interaction avec de nombreux autres êtres humains, ce qui revient à se voir comme une petite fraction d'un tout, on va dire humblement qu'on est rien du tout, ou qu'on est tout petit comme si on était une sauterelle. A ce moment-là, l'humilité serait un extrême, et l'autre extrême serait l'égocentrisme total, ou l'on considère absolument tout comme un élément de sa propre personne. On peut alors faire une axe, une dimension qui correspond au sentiment d'importance de soi, allant de zéro (l'humilité) à un maximum M (l'égocentrisme). Selon les échelles auxquelles on réfléchit, on va se voir comme une fraction plus ou moins grande d'un ensemble, c'est une question de point de vue. Alors plus on a tendance à réfléchir à une petite échelle, plus on aurait a priori tendance à être égocentrique, ne pas être humble. Il peut y avoir un jugement extrêmement négatif à ne pas être humble, alors que cela ne signifie pas pour autant qu'on soit égocentrique. D'autre part, l'égocentrisme pose certes des difficultés, mais le juger négativement ne me semble pas toujours très constructif. Il est à mon avis davantage intéressant de mesurer en quoi l'égocentrisme peut poser problème. Par exemple, on peut être aveugle de ce que vivent les autres et alors manquer de tact, on peut être très perturbé émotionnellement aussi étant donné la fragilité de notre être et très déprimé étant donné la certitude qu'on va mourir.  L'autre extrême, l'humilité peut aussi poser des problèmes. En effet, on peut ne pas se rendre compte de nos besoins, ne pas faire attention à nous-mêmes, nous négliger. Mais si on ne s'occupe pas de nous-mêmes, qui va s'en occuper ? Il y a peut-être comme un retour à un état primitif dans l'humilité, où nous n'existons pas, il n'y a plus qu'un magma sans forme. Comme tu le fais remarquer, on peut en jouer et dire "je ne sais rien" ou bien "tout ce que je fais peut être facilement appris". J'espère avoir fait avancé le schmilblick. 
  Lire la suite de la discussion sur forumfr.com


250162
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages