Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

La fessée est-ce nécessaire?

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 86 lectures | ratingStar_263695_1ratingStar_263695_2ratingStar_263695_3ratingStar_263695_4
C'est ce que je dis : tu confonds jugement subjectif avec faits objectifs. Citation : Tout pervers a été victime avant… Non. Ta généralisation abusive ne montre que de grosses lacunes dans le domaine de la psychopathologie. Citation : La perversion n'est pas innée, elle est acquise. C'est surtout qu'on en sait que dalle. Les modèles actuels les plus intéressants combinent prédisposition génétique et facteurs exogènes. Citation : C'est l'acte d'un plus fort sur un plus faible… C'est le propre des rapports humains. Et ceux qui essaient d'imposer une autre façon de faire ne font que se mettre en position de force. ------------------------------------------------------------- Citation : La conséquence est que tu n'as plus traversé en ayant compris pourquoi il ne fallait pas le faire mais parce que tu avais peur de recevoir une autre fessée. La conséquence, c'est effectivement que je ne me suis pas jeté sous les roues d'une voiture. Par peur au départ, puis, quand j'ai été assez mature que pour réfléchir un minimum à ma conduite, je me suis dit que j'avais été très con à l'époque de négliger le danger de la route et qu'heureusement que la peur d'une fessée m'avait protégé, le temps que ma compréhension ne prenne le relais. Evidemment, si j'avais été mature dès le départ, je n'aurais pas eu besoin de fessée, il aurait suffit de m'en parler. Mais j'étais un gosse assez "dans la lune". La -négligeable- douleur physique m'a remis les pieds sur terre lorsque j'étais près d'une route, tant mieux ! Citation : Mais ça arrive, quand on est fatigué, qu'on a répété 15000 fois la même chose, surtout quand on se retrouve loin de ses proches, qu'on est en vase clos avec ses enfants.. Là par contre, c'est précisément un cas où la fessée est à déconseiller formellement ! Il faut absolument éviter de donner une fessée à son enfant sous l'effet de la colère/haine momentannée. Selon moi, si fessée il doit y avoir, ce doit être un acte qu'on exécute à cotnre-coeur, pour la protection de l'enfant, sûrement pas pour passer ses nerfs. Citation : J'ai mis des fessées, pas pour éduquer, mais pour dire"stop, j'en ai marre" et je me transforme en lionne si vous continuer. Désolé mais là, tes enants font les frais de ton énervement sans justification. La fessée DOIT être éducante, sinon, elle n'a aucun sens sinon une preuve que le parent n'aime pas son enfant. Trouve d'autre façons de passer tes nerfs. Tes enfants ne sont pas responsables de ta fragilité et ne doivent pas en assumer les conséquences. Citation : Je comprends ton point de vue, mais crois-tu vraiment que cet enfant a traversé la route parcequ'il n'a pas reçu de fessée, toi même tu dis qu'il l'a fait par défi. Tu sais, à moins de lui mettre une laisse, comment empêcher une enfant de faire des conneries ? Si l'enfant ne te croit pas quand tu lui dis que la marmite est pleine d'eau bouillante ou que les voitures vont l'écraser s'il traverse idiotement, tu es bien obligé de lui donner un garde-fou. La peur de la fessée est ce garde-fou, qui tiendra le temps qu'il devienne conscient par lui-même des dangers dont il a été protégé par ce moyen. Et à ce moment, il comprendra aussi l'utilité de la fessée qu'il a reçue (je parle pas de fessées à répétition, mais de fessées pontuelles, je me rappelle de chacune des rares -et nécessaires- miennes. Pas parce que c'était traumatique, mais parce que c'était rare.). Citation : Au même titre que la fessée puisque 80 % des français admettent en avoir recours, on voit donc bien son inefficacité. Ou pas. A quoi constates-tu que l'éducation de 80% des adultes a échoué ? Citation : Mais je ne suis pas là pour te convertir, pour moi il n'y a pas de demi fessée, elles sont toutes à prescrire. Je déteste les visions dichotomiques, pour ma part. Je dirais au contraire qu'aucun acte n'est bon ou mauvais par nature, seules comptent le sens donné, la signification comprise, et les données culturelles à l'instant I à l'endroit E. Citation : Tu peux lire le dernier livre d'Olivier Maurel, "Oui la nature humaine est bonne". Tu peux aussi lire "martine au pays des bisounours". Sérieusement, il y a lire ce que quelqu'un dit, et il y a lire ce qu'il y a derrière. "Libres enfants de summerhill", c'est un beau livre, qui rend super confiant en l'être humain. Sauf qu'il faut l'analyser, le remettre en question, regarder ce que sont devenus les enfants, et l'institut, et là, le bilan est nettement moins bisounours. Citation : J'espère simplement que la France rejoigne les 18 autres pays européens qui ont voté une loi pour l'interdire. Je l'espère aussi pour vos psys. En Belgique, la loi est passée, et ça nous fait bien plus de boulot. Merci à Dolto…
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


263695
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages