Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

La place du père

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 91 lectures | ratingStar_261296_1ratingStar_261296_2ratingStar_261296_3ratingStar_261296_4
Donc il sait que c'est sa mère qui l'empêche de voir son père et que son père voudrait avoir un contact avec lui. Quelle image a le père pour ce garcon ? Que represente t-il ? Même s'il ne le voit pas, il sait qu'il existe et le connait assez pour savoir ce qu'il est… Il a donc un père dans sa tête et une figure qu'il sait attendre en dehors de murs de sa prison. Que pense t-il de son père, de ce que son père fait ou ne fait pas pour lui ? Citation : Pour ce qui est de la discussion en cours à mon avis les garçons devaient surpasser leur père avant, car ceux-ci étaient bien souvent autoritaires et rigides. Aujourd'hui je trouve que c'est moins vrai ou peut-être moins violent. C'est vrai que c'est moins violent, pas forcément physique, ce qui ne rend pas forcément la chose plus facile d'ailleurs, car c'est moins clair comment on peut le surpasser. Je pense que le pere sera vexé d'être battu par son fils le jour où le fils va gagner/montrer qu'il le dépasse, mais le pere sera aussi très fier, et le garcon acquiert un statut de ce fait. Ne pas oublier que c'est quand même assez universel ces épreuves de force ou de courage chez les garcons pour devenir un homme. Les hommes fonctionnent au statut, les jeunes hommes sont près à beaucoup pour monter dans l'échelle hierarchique et être approuvés de leurs pairs. Le fils ne devient roi qu'à la mort de son père, je pense que ce n'est pas par hasard que ce systeme a été mis en place mais bien parce qu'il correspond à un schema dans la relation pere-fils. Acquerir son autonomie n'a sans doutes pas grand chose à voir avec la mort du père, mais plutôt avec la capacité à se liberer de l'autorité du père et à assumer ses propres choix. Chose qui existe aussi chez les femmes d'ailleurs, mais comme la communication feminine est faite de beaucoup de non-dits, c'est moins flagrant au premier abord. Mon experience de fille est que ça colle drôlement bien, l'autorité maternelle, et qu'il faut s'accrocher pour s'en débarrasser si elle ne coopere pas… Citation : Malgré tout les filles reviennent vers leur maman ^même après des moments difficiles surtout quand elles deviennent mère à leur tour. Ou alors elles coupent definitvement pour proteger leurs enfants… ? Citation : Les garçons c'est plus alléatoire je trouve qu'ils se laissent facilement influencer par leur conjointe dans le bon sens comme dans le mauvais. Les fils à l'âge adulte cotoient leur parent en fonction de la bienveillance de leur femme. Ce n'ai pas une généralité mais quand même. Je les trouvent moins courageux sur ce plan là. C'est vrai, mais j'ajouterais par leur conjointe ET par leur mère. Des fois la copine n'a rien contre les parents du gars, mais c'est la mère qui ne veut pas lâcher son fils. Et on en revient au problème de l'autonomie.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


261296
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages