Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

La rentrée en 6°en pleurs

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 03/09/10 | Mis en ligne le 29/04/12
Mail  
| 61 lectures | ratingStar_248308_1ratingStar_248308_2ratingStar_248308_3ratingStar_248308_4
Comme je disais sur le poste d'à côté, la rentrée c'était hier, le premier jour est special, pas representatif… Donc ne pas tirer de conclusions trop hâtives ! Si ta fille a l'habitude d'obtenir ce qu'elle veut avec les larmes, c'est que vous ses parents lui cedez, probablement parce que vous ne savez pas comment repondre autrement à sa detresse. Il y a deux facons de répondre à des larmes : -Ecouter votre fille et lui demontrer que mais non, elle se fait des idées, ça va bien se passer, c'est super le college, bref, lui dire des choses qui vont à l'encontre de son ressenti, qu'elle ne va donc pas croire et qui vont lui donner l'impression que vous ne la comprenez pas. -Ecouter votre fille, entendre ce qu'elle vous dit (c'est trop grand, il y a trop d'enfants, il y a des grands) , lui faire savoir que vous avez entendu (j'entends que tu te sens perdue dans ces grands bâtiments avec tous ces eleves) , que vous la comprenez (je comprends que tu sois impressionnée, c'est vrai que le college est beaucoup plus grand que ton école primaire) , et lui demander en quoi vous pouvez l'aider ! "qu'est ce que tu attends de moi ? En quoi puis-je t'aider ? " Et laissez-la répondre… C'est inhabituel pour elle comme pour vous que de vous parler ainsi, mais c'est un vrai dialogue, autonomisant, où vous laissez votre fille s'exprimer et vous faire part de ses besoins (qui ne sont pas forcément ceux que vous auriez pensé ! ). Elle vous dira peut-être : "j'ai besoin que tu me serres dans tes bras" "j'ai besoin que tu me dises que ça va aller, que je vais me faire des copines bientôt" Etc… Et ça suffira sûrement Parce que ce qui compte c'est qu'elle saura que vous l'avez entendue, comprise, et vous avez rempli le besoin qu'elle avait d'être calinée, rassurée, etc… sans que vous ayiez eu besoin d'essayer tout un tas de trucs avant. Dans ce qu'elle dira attendre de vous, il va y avoir peut-être des choses impossibles (je veux retourner à mon ancienne école, je ne veux plus aller à l'école, je veux rester à la maison avec toi, etc…). Vous devez lui dire clairement que telle chose, vous ne pouvez pas lui donner. Vous et elle êtes obligés par la loi de la mettre à l'école, au niveau qui est le sien -donc au college et plus au primaire- mais ensuite vous pouvez reprendre le processus du dessus (vous entendez, vous comprenez, vous demandez ce qu'elle attend de vous). J'ai testé cette methode cet été chez mes parents avec ma niece de 8 ans, qui ne me connait pas beaucoup. Elle pleurait dans son lit, reclamant sa maman (ma soeur) et ma mere n'arrivait pas à la calmer par ses "faut pas pleurer, tu es bien là, tu as ta soeur à côté tu n'es pas toute seule, demain on va jouer à tel truc, on fera ça, on telephonera à maman…, au contraire c'était de pire en pire. Je suis venue la voir, on a discuté d'autre chose, elle s'est un peu calmée mais pleurait encore, je lui ai demandé ce que je pouvais faire pour elle, de quoi elle avait besoin. Sa réaction m'a surprise : elle a arrêté de pleurer completement et m'a répondu qu'elle ne voulait pas dormir toute seule. J'ai demandé si elle souhaitait que mon fils -son cousin donc- dorme avec elle, oui. J'ai posé la condition que s'il venait, elle ne devait plus pleurer pour qu'il puisse dormir : ok. J'ai demandé à mon fils, qui a bien voulu, ils se sont couchés tous les deux, et zioup, c'était reglé, 10 minutes plus tard tout le monde dormait !! J'espere que mon temoignage t'inspirera !
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


248308
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages