Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

La tigresse d'ansofy arrive !!!

Témoignage d'internaute trouvé sur france5 - 04/04/11 | Mis en ligne le 10/05/12
Mail  
| 100 lectures | ratingStar_252984_1ratingStar_252984_2ratingStar_252984_3ratingStar_252984_4
Alors voici le récit de la naissance d'HAYDEN. J'ai été un peu longue à l'écrire car si le travaille et son arrivé ont duré 4h pour moi cela à commencé bien plus tôt et beaucoup de choses se sont bousculé dans ma tête. Pour les personne qui comprendrons pas forcément mon attitude et mes excès de colère que j'ai pu avoir il faut aussi savoir que même si c'est ma 5ieme grossesse pour moi mon dernière accouchement naturelle remonte à 15 ans même si ILLONA est née par voix basse contenu du risque de césarienne on m' a impose un rachi je n'est pas été maitre de mon corps plus un spectateur. Il était donc très important pour moi d'avoir vraiment un accouchement naturel. Mon terme appochant je m'active fait bien mes exercices je marche rien n'y fait mon col ne réagit pas assez à ce moment la je suis vraiment moralement de plus en plus désemparer. Mon mari ne comprend pas forcément pour lui faut faire naitre notre fille quelques soit la méthode. Ce qui a le dont de me mettre hors de moi. Âpres mainte discussion on décide d'aller voir mercredi 19 /01 en plus ça arrange monsieur que demander de plus !! MERCREDI 19 je me lève toujours de mauvaise humeur je commence à me préparer mais préfère finalement aller jouer avec les filles ça me fait du bien ça me détend on rigole parle au bébé dans le ventre on la caresse la tigresse réagit pour le plus grand plaisir des soeurs. Mon mari rentre il râle je ne suis pas encore prête moi je râle encore plus il est en retard bref au final on se disputera comme on le fait si bien depuis plusieurs jours il repart au boulot moi je m'isole un peu ensuite j'irais faire des crêpes et des beignets avec les filles ! JEUDI 20 c'est pour moi le jour tant redoute j'ai peur de ce qu'on va me dire à la mat. Et si le col n'avait pas bougé et si et si et si ça tourbillonne dans ma tete bon je précise pas non plus que l'ambiance et toujours aussi glaciale et après une énième dispute finalement mon mari capitulera le 1er il viendra me voir tout doux comme un agneau on parlera beaucoup il cherche à mieux comprendre il n'aime pas me voir comme ça et il s'excuse d'avoir mal réagit. C'est bon on est prêt on se décide on part à la mat. Il était temps. Arrive à la mat on est vite pris en charge pour tout les examens on a toute de même une petite remarque sur le faite qu'on n'arrive pas de bonheur bein oui une réconciliation sa peut parfois prendre du temps. La sage femme est jeune est sympathique ça met à l'aise elle comprend vite que je suis stressée. Branche le monitoring pour 1 h ma tension est vraiment haute elle me demande d'essayer de me détendre au maximum il faut qu'elle baisse car sinon elle sera oblige de garder mon mari fait de gros effort aussi pour me rendre plus zen. 1h plus tard ma tension revient dans des normes plus raisonnable la sage femme décide de continuer encore 1 peu le monitor avant de m'embêter avec les exams. Plus intrusif elle ne veut pas que ma tension remonte. Ensuite les examens de dépassement de terme liquide amniotique ect se sont révèle tres concluant ma tigresse pète le feu enfin vu les mouvements enregistrer on le savait déjà finalement je me décide à lui poser la question ou en est le col elle me répond deux doigts large mais il reste de la longueur et de l'épaisseur pour moi c'est tout de même un bonne nouvelle tout mes efforts ont payé enfin un peu. Ensuite on parle beaucoup de la suite des opérations elle me dit clairement qu'il faut un petit coup de pouce que j'ai beaucoup de contraction mais n'agissent pas assez sur le col elle me parle de faire un petit quelques chose puis de laisser tranquillement agir en chambre elle me laisse deux jours de plus pour réfléchir puisque pour elle il n'y a pas d'urgence bébé va très bien et puis il est tard trop tard pour un déclenchement. Retour dans la soirée à la maison ma miss toujours au chaud certes mais au moins je me sens + sereine + détendu. SAMEDI 22 01 nous revoilà repartit pour la maternité. Sur place ils m'attendent déjà et rebelote me revoilà partit pour 1h de monito la sage femme me demande si j'ai plus de contraction et bien non comme d'ab. Rien de plus je précise tout de même que depuis les derniers examens je saigne beaucoup bouchon muqueux à l'air d'être complètement évacuée. 1 long dialogue commence entre la sage femme et moi elle me propose 1 décollement je refuse directe 1 c'est douloureux 2 je saigne déjà pas mal 3 c'est même pas sure que ce soit efficace. Moi je lui demande peut être du gel et le ballon le col est très souple il ne manque pas grand-chose pour qu'il cède la c'est elle qui refuse à cause de ma cicatrice. Elle me dit qu'avec ma tension instable il faut que j'accouche moi oui d'accord mais pas à la barbare. Je ne comprends pas trop l'intérêt du dialogue puisqu'on le sait tout les 2 avec 1 utérus cicatriciel c'est direct la perf. Mon mari me presse d'accepter d'entrée en salle de travail il veut voir sa fille bon moi aussi j'accepte résigné je n'ai pas envie de battre le record de la grossesse la + longue, j'ai déjà fait pas mal de rab j'accepte la perf et la péridurale par la même occasion on me laisse pas trop le choix toujours à cause de cette fichu cicatrice enfin j'accepte, je me résigne, je n'ai pas vraiment le choix. Il est environ 11h30 je me prépare toilette pipi dans le flacon pour 1 énième analyse d'urine et douche à la Bétadine la je prends mon temps sa fait du bien l'eau chaude. Je suis rentrée en salle de travail vers midi le temps d'installer les capteurs et tout leur matos mettre le cathéter en place, la perf est en place même si je suis déçu du déclenchement qui se révélera par la suite être juste 1 petit coup de pouce, je suis tout de même heureuse et soulager enfin je vais découvrir ma tigresse. Mon mari m'a laisse le temps d'1 aller retour à la maison s'assurer que les filles mangent correctement autre que des chips et des gâteaux et oui quand le chat n'est pas la les souris dansent. Enfin ce n'est pas la seul raison il à oublier la pochette avec les papiers. Pendant ce temps comme je suis seule on me met la tv je n'ai pas trop la tête à ça mais bon j'accepte en + la sage femme est plutôt cool donc je peux bouger et m'installer comme je veux. Le monitor commence à enregistrer des contractions plus régulière moi de mon cote j'ai toujours pas vraiment de douleurs. Vers 13h30 la sage femme vient faire 1 contrôle de mon col elle m'annonce que je suis entre 4 et 5 le travail commence bien moi je suis toujours zen sauf quand la sage femme me parle péridurale ou la ma tension redevient à la hausse. Je sens les contractions mais je n'ai pas vraiment mal elle décide d'attendre encore avant d'appeler l'anesthésiste et augmente encore la perf c'est la 3ieme fois. 14h15 je vois la sage femme arriver en courant sur ma perf je dis quoi vous allez encore augmenter non je baisse me répond elle ça contracte fort vite et de façon anarchique elle me demande si je supporte je lui dis que je sens bien que ça tire mais je suis loin d'être plier en 2 comme elle peut le constater. Finalement elle baisse la perf au minimum mon corps reprend ses droits et finira le travail seul. Je lui dis que je perds du liquide que la poche est probablement fissurer elle m'examine col entre 5,6 elle confirme que la poche est bien fissurer pour moi c'est 1 victoire quelque chose qui sera pas vraiment instrumental. Ceci dit il serait peut temps que monsieur arrive si il veut assister à la naissance de sa fille. 14h30 et bien le voila sa tombe bien et le travail s'accélère et s'intensifie aussi je continue à perdre du liquide et pour le coup je commence à bien sentir les contractions pour le coup je grimace et souffle je dis à mon mari "oh la vache elles se sont bien rapproche d'un coup y'en a plus pour très longtemps. La SF me prévient qu'elle à fait appeler l'anesthésiste ouais mais elle n'est pas presse d'arriver puisqu'elle tient vraiment à me la poser autant qu'elle serve non ! Ah ce moment la je sens bien les contractions et je commence à avoir peur de plus gérer les douleurs je ressens aussi le besoin de me mettre dans 1 bulle je réalise que la fin est tres proche j'angoisse 1 peu aussi. Il est 15h passé quand elle arrive et essais de me la passer du cote de ma sciatique forcement elle à du mal je trouve son intervention très longue je stress à mort je déteste être pique de + les contraction me laisse pas beaucoup de répits l'anesthésiste râle apparemment c'est de ma faute je me laisse pas faire pourtant je bouge pas d'1 cil je lui dit qu'elle n'a qu'a laisse tombe elle me répond qu'elle est oblige de me la pose foutu cicatrice qui me laisse pas le choix bon aillé elle est pose. La SF me prévient que je risque de sentir les 2 prochaines mais qu'ensuite ça va se calmer chose qui n'est jamais arrive il y a un coussin posé dans la salle je demande à mon mari de me le passer. Je l'attrape le serre entre mes main de tout ce que je peux la sage femme est surprise que je sente toujours les contractions oui et de plus en plus forte en + sa pousse je le sens très bien aussi normal je suis à dilatation complète en moi-même je me dis que c'est dommage de m'avoir charcuté pour si peux de temps qu'il me reste à tenir. Ensuite la sage femme me fait mettre sur le cote pour aider bébé à descendre et 2 contraction plus tard elle me dit d'aider mon bébé en poussant 1 peu et moi la je dit trop tard j'ai déjà la tête entre les jambe la sage femme est surprise que je sente tout aussi bien je lui répond que son truc c'est du pipi de chat que c'est loin d'être efficace et je lui demande même de se manier 1 peu car les poussée impulsif. Elle me replace pour le dos la aussi j'aurais préférée rester sur le cote je lui en fais la remarque d'ailleurs car VIIIIIIITEEE ma tigresse arrive à vitesse grand V. Elle enfile c'est gants en vitesse appelle l'auxiliaire puer. De venir qui cri et bien déjà !! Enfin je peux me laisser aller à pousser alors je pousse je pousse encore ça me brule mais je n'arrête pas ça fait top longtemps que j'attends pour enfin connaitre ma tigresse. Ayez la tête est sortit on me demande d'arrêter de pousse et de souffler enfin mon mari me hurle d'arrêter car à ce moment la je suis dans ma bulle et je suis complètement déconnecter de mon entourage je pense juste à mon bébé qui arrive. Pas trop ravie qu'on me sorte de cette bulle je m'exécute comme pour rester en phase je demande à mon mari des précisions sur cette petite tête qui est sortit sur ces cheveux (je vous raconte pas c'est commode entre 2 contractions enfin c'est ma façon à moi de gérer la douleur et de me retenir j'ai besoin qu'il me parle). En faite les épaules coincés 1 peu aye elles se dégagent je pousse de nouveau pour finir de sortir mon bébé. Et la mon corps se relâche instantanément c'est magique !! Ma fille est la sur moi sur mon ventre, elle a les yeux grand ouvert, redresse sa tête nous cherche du regard pousse des petits gémissements. Je lui parle beaucoup elle est toute chaude toutes rose elle sent bon. C'est notre moment à nous 2 le papa est à cote mais ne dit rien ne bouge pas comme si il ne voulait pas nous dérangez. Et puis nos regard se croise et la comme rassuré elle se laisse totalement aller, elle se relâche totalement elle est totalement allongé sur moi , je la serre fort contre moi on se regarde toujours et on est bien je la caresse l'enbrasse elle sent bon elle est tout chaude tout douce elle est vraiment magnifique. La papa nous rejoint on s'enlace tout les 3 on est vraiment bien il y a plus rien d'autre qui compte. La sage femme secoue 1 peu ma puce surprise peut être par le manque de pleure 1 simple regard elle comprend qu'elle nous à dérangé. Je ne sais pas combien de temps c'est écoule avant que la sage femme vienne chercher mon bébé pour l'habiller mais j'ai trouvé sa trop court mais il est temps elle se refroidit et moi je saigne 1 peu faut sortir le placenta. Les soins de la miss se feront à cote de moi comme on née pas tigresse pour rien et bien elle se fait entendre ma miss et se laisse pas faire non plus, la puéricultrice veut appeler papa pour qu'il participe et bien il est déjà la lol tel 1 papa tigre à veiller sur sa progéniture elle n'a qu'a bien se tenir cette puer. Qui fait pleurer notre bébé. Pendant se temps on s'occupe de moi le placenta est long à sortir la sage femme me dit qu'il était temps vraiment que j'accouche des membranes reste accrochées il faut y aller tout doucement pour l'avoir en 1 seul fois c'est long du coup c'est papa qui reprends la miss je suis jalouse je ne peux pas l'avoir tout de suite il la mitraille avec l'appareil photo et moi qui commence à faire la tronche. Enfin la sage femme m'annonce que j'ai pas eu d'episio juste 1 toute petit déchirure au niveau du périnée qui me vaudra 2 petits points je lui demande de se dépêcher de les faire car je veux mon bébé dans MES BRAS. Voila aillé je peux récupérer Hayden et me laisser aller à la contempler je la mets direct au sein ou du moine elle y va seul, elle tête comme un chef elle à le visage serein elle est bien moi aussi. Je suis heureuse et c'est tout ce qui compte … Il n'y a pas de fin à ce récit car en faite c'est juste un commencement. Le commencement d'1 belle histoired'amour et tout ce que je pourais rajouter de la façon qu'elle de me regarder de dormir contre moi, de me sourire l'air serein quand elle tête comment c'est passe le séjour à la mat, le retour à la maison… Il me faudrait encore des pages et des pages. Alors je finirais juste comme ça je suis HEUREUSE !
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


252984
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages