Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Le plaisir des amours tarifés...

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 16/02/10 | Mis en ligne le 21/05/12
Mail  
| 142 lectures | ratingStar_257690_1ratingStar_257690_2ratingStar_257690_3ratingStar_257690_4
[i][quote] Etre honnête avec ta compagne mettrait ton couple en péril ? C'est sûr, être honnête demande toujours du courage. Mais je ne crois pas du tout à ce qui n'est pas basé sur la vérité. Il ne s'agit pas de ce que tu penses être, il s'agit de ce que tu FAIS d'une GRANDE PARTIE DE TA VIE qui implique aussi sa vie à elle puisqu'elle te croit vraissemblablement fidèle et exclusif ! TU N'ES PAS SEUL DANS L'HISTOIRE. N'a t-elle pas le droit ELLE de choisir en connaissance de cause de faire sa vie avec quelqu'un qui se partage avec des centaines d'autres femmes ? Si c'est une addiction et qu'elle t'aime, ne penses-tu pas qu'elle comprendra et t'aidera à "t'en sortir" (puisque c'est ce que tu veux apparemment) ? Si ce n'était que mon couple !! Je ne tiens pas à faire n'importe quoi et il est responsable que je ne mette pas ma femme en danger. J'ai déjà eu des expériences malheureuses sous le couvert de tout dire, vérité toute nue, etc… J'étais jeune, plein d'idées arrêtées sur le Vérité avec un grand V, le 'faut tout dire' . Jaspefleuri a raison : "La réaction de votre femme, si elle l'apprenait, serait probablement identique à celles qui sont venues (parfois) témoigner sur ce forum notamment de l'effondrement psychique qu'elles étaient en train de vivre." Et je sais que l'on ne se relève pas d'un effondrement psychique, jamais complètement. Voilà des années que ma femme est heureuse, que je la comble, qu'elle me comble. Je ne suis en effet pas seul dans l'histoire, dans notre histoire. [quote] Je ne dis pas que ce n'est pas la réalité. Je sais que c'est la réalité. Je dis juste que quand on veut avoir des relations multiples avec des femmes qui ont des relations multiples, on démultiplie les risques, on ne le minimise pas. Et quand on a par ailleurs quelqu'un qui partage sa vie intime et sexuelle en toute confiance sans se douter de tout ça, on fait prendre un risque à cette personne sans qu'elle le sache. [quote] Je minimise les risques dans la réalité, le contexte dans lequel je vis avec mes relations extra-conjugales. Rapports protégés systématiquement, pas de baiser (pas de contact oral/oral) , pas de rapport oro-génitaux sans protection (pratique du cunnilingus incluse) , sélection des partenaires sur la base de ces mêmes pratiques. Je ne peux pas te donner la source de cette expertise. Mais ayant assisté à la démonstration et largement discuté avec les médecins et experts présents, je suis pour ma part convaincue qu'ils sont exacts. Parmi les personnes séropositives contaminées au cours d'un rapport sexuelle, 40% l'ont été au cours d'un rapport "protégé". Comment peut-on s'assurer d'une telle statistique ? Basé sur du déclaratif ? Authentique !! Si c'était le cas, des sociétés comme Durex ou Manix devraient urgemment se reconvertir dans l'industrie du pneu, et tous les organismes de santé seraient sous les barreaux !! !! Non, la fiabilité de l'utilisation des préservatifs n'est pas à remettre en cause. Il se pourrait que tu sois victime de personnes qui agitent l'épouvantail de la maladie pour créer une peur panique non fondée. Etre prudent ne signifie pas être maniaco-hystérique. J'ai embrassé et serré la main à des personnes contaminées par le VIH et je le referai, bien heureusement pour elles… [quote] Je ne pense pas que la colère soit inutile, ni que le sentiment de trahison se rationalise comme tu le fais. Ce sont des émotions que tout être humain peut ressentir. Si elle est différente de toi dans ce domaine, on peut par exemple imaginer que tu découvres que malgré ses sentiments pour toi, elle aime profondément aussi un autre homme en secret. Ce que je veux dire, c'est qu'en cachant quelque chose d'essentiel sur soi à la personne qui partage sa vie, on la trompe sur soi. J'essaie juste de te faire te mettre un minimum à sa place si elle découvrait que l'homme qui partage sa vie lui ment depuis toujours. Ok, cette addiction ne te résume pas, mais elle fait partie de toi, prend une place très importante dans ta vie, c'est un peu comme si tu avais une double vie. Comment peux-t'on aimer quelqu'un véritablement et lui laisser croire à quelque chose qui est faux ? Et je suppose aussi que pour vivre tout ça, tu lui mens sur ton emploi du temps et sur des tas de choses, non ? Penses-tu que tu pourras cacher cela éternellement ? J'ai déjà intégré tout cela depuis longtemps. Certes, ce pan de vie n'est pas partagé et pourtant nous sommes heureux ensemble. C'est vrai que je souhaite que ce ne soit pas éterbel. Je l'ai déjà mieux intégré, cette addiction a évolué et s'avère un peu moins systématique, mais elle est encore bien là. Je ne te juge pas sur tes pratiques. Mais ton topic m'a interpellée car je trouve totalement irresponsable et inacceptable d'y impliquer une autre personne comme tu le fais, et je trouve que cette question ne se pose pas assez chez toi. A mon humble avis, assumer cette part de toi, ce serait rester CELIBATAIRE pour vivre ton trip ou puisque tu ne l'es pas, être honnête avec la personne qui partage ta vie et qui, je suppose, te fait confiance. Tu veux le beurre et l'argent du beurre. Et pour en revenir à ce que tu disais au départ, SI, il y a des choix à faire dans la vie, surtout quand les autres sont en cause. [/quotemsg] Déjà répondu. Je trouve irresponsable quant à moi sous le couvert d'une sacro sainte vérité (relative, car qu' est-elle vraiment car je ne comprends pas le pourquoi de ce que je suis totalement) de détruire une personne que l'on aime. J'ai déjà vécu cette expérience, au nom de grands principes : courage, vérité, honnêteté, intégrité etc… Je m' en mords encore les doigts d'avoir fait souffrir autant, d'avoir cassé des gens, mais bon j'étais plus jeune et plein de cette fougue arrogante… Ceci dit, j'aime bien le beurre, l'argent du beurre pour inviter de jolies crèmières. Donc, attention aux choix non réfléchis et trop simplistes…
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


257690
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages