Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Le subutex

Témoignage d'internaute trouvé sur forumfr
Mail  
| 306 lectures | ratingStar_271664_1ratingStar_271664_2ratingStar_271664_3ratingStar_271664_4
Quelle argumentation… Tu est médecin ? Le subutex se prend sous la langue et non en snif ou en intraveineuse. Tu vois que tu est mal renseignée! C'est plutôt toi qui devrais baisser d'un ton, si ce qu'écrivent les gens ne te plait pas, ce n'est pas une raison pour leur manquer de respect! Et ce n'est pas parce que tu vis dans un "monde" peuplé de personnes n'ayant aucune volonté que c'est le cas de tout le monde… Je suis tout à fait d'accord avec toi! Tout à fait! Mis à part Missade et Gorbag45, les autres n'ont vraiment rien compris et c'est aussi à cause de réactions idiotes telles que "c'est de la merde, c'est remplacer une drogue par une autre, etc" que peu de gens arrêtent la drogue grâce au subutex. Mon copain et moi suivons ce traitement depuis un peu plus d'un an. Cela faisait 2 ans que nous consommions de l'héro (ou plus précisément de la rabla, ce qui est un genre de dérivé moins couteux). On avait maintes et maintes fois essayé de nous arrêter par nous mêmes, en vain. On a longtemps hésité à prendre du Sub, à cause de tous ceux qui nous disaient que c'était de la merde, une drogue encore pire que la came, etc… , mais c'est bel et bien le sub qui nous a sauvés… Je me souviendrai toujours de ce jour ou je suis arrivée chez mon médecin et que celle-çi m'a demandé pourquoi je venais, j'ai fondu en larmes et je lui ai expliqué que j'avais un gros problème avec la drogue. Elle ne s'est pas contentée de me refiler du subutex en me disant "à dans trois mois!" Elle m'a tout d'abord pris rendez vous à la Métairie (un centre ou des psychologues s'occupent bénévolement des jeunes à problèmes) et s'est assurée que j'aille bien aux rendez-vous. J'ai donc du revenir le surlendemain pour avoir mon traitement. Pendant trois mois, j'ai du aller tout les jours le chercher à la pharmacie. (maintenant c'est toutes les semaines, un loi interdisant les pharmacies de le délivrer au mois) Les deux premiers mois j'avais rendez vous chaque semaine avec mon médecin, maintenant c'est tout les mois. J'ai debuté mon traitement à 8mg et mon copain à 7mg par jour. Nous avons diminués progressivement pour être aujourd'hui tout les deux à 0,4mg par jour, ce qui est dérisoire… Bien sur, en plus de prendre du Subutex, nous avons arrêté de voir toutes les personnes qui prenaient de la came (c'est à dire tous nos "amis" de l'époque…) , on a bien sur arrêté les teufs, bref, tout ce qui aurait pu nous faire rechuter. Depuis, nous avons repris une apparence et une alimentation normale, nous avons tous les deux repris nos études, nous nous sommes fait de nouveaux amis, des personnes saines, bref, je ne vais pas vous faire non plus l'inventaire des bienfaits de l'arrêt de la came sur notre vie, la liste serait trop longue… Et contrairement à ce qu'a écris quelqu'un plus haut, nous n'avons jamais ressenti le moindre effet secondaire. Tous ces abrutis qui critiquent le Subutex en disant que c'est de la merde etc… s'en prennent au traitement qui nous a sauvé la vie à mon copain et moi. Ne parlez pas de ce que vous ne connaissez pas… Si vous connaissez des personnes qui n'ont pas arrêté de se droguer alors qu'ils prennent du Sub, celles-çi n'ont pas réellement envie de s'en sortir et manquent de volonté! En bref, pour répondre à la question initiale de Brandon77, le subutex sers à arrêter l'héroïne en la remplaçant par un médicament pris à heures régulières (ce qui évite d'alterner moments d'euphorie et moments de manque, ce qui est une réelle agression pour nôtre corps). Qui plus est, celui-çi n'est pas néfaste pour la santé, mon médecin m'a d'ailleurs dit que certaines personnes en prenaient toutes leurs vie, comme certains prennent la pilule.
  Lire la suite de la discussion sur forumfr.com


271664
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages