Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Les étapes pour être "dans le coeur" m'aurait intéressées, certes.

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 56 lectures | ratingStar_276935_1ratingStar_276935_2ratingStar_276935_3ratingStar_276935_4
Citation : Piquelune, je ne peux pas te donner toutes les étapes, d'abord je ne me souviens surement pas de tout, lol et en plus c'est forcément en partie individuel… Les étapes pour être "dans le coeur" m'aurait intéressées, certes. Citation : L'amour n'est pas intellectuel, mais il peut débuter la, a savoir prendre une décision intérieure d'aimer donc de comprendre son enfant, de l'aider, de le soutenir et de tacher de l'écouter vraiment lui. Et pas d'imposer systématiquement sa propre vision mais de la proposer tout en pouvant en discuter, en lui laissant la possibilité de le faire. L'amour se développe quand on comprend et qu'alors on se sent compris en retour aussi… Je n'avais encore jamais pensé que l'intellect pouvait servir à aimer ses enfants. Par plus de compréhensions peut-être. Citation : Moi je crois que si on aime pas ses enfants, c'est qu'on ne s'aime pas soi même… nos enfants c'est quand même quelque chose de particulier, même si ils sont différents pour certaines choses et qu'il faut un peu de temps pour en comprendre le sens parfois, ils sont aussi des parts de nous mêmes (comme tous les etres humains, mais avec nos enfants on le sent beaucoup mieux). Les enfants renvoient à notre enfance et si cette dernière nous a fait souffrir, tu comprends que nous pouvons aussi être énervées par les enfants. Y'a beaucoup de choses qui se jouent par la lignée généalogique, c'est pas toujours simple ! Citation : Je pense que les gens qui n'arrivent pas a aimer leurs enfants, n'ont pas été aimé et ne s'aiment pas eux mêmes… Y'a sans doute de ça. Citation : J'entends que ta peur est de faire du mal a tes parents, mais fouille voir un peu plus loin, et si tu leur faisais du "mal",alors quoi ? Qu'est ce qui arriverait ? Qu'est ce que tu ressentirais ? Ou est ce que cela te mènerait ? Et pourquoi cela provoque t'il de la crainte ? Et est ce vraiment du mal ? Est ce pour le mal ? Que veux tu apporter de plus en devenant toi même ? Etc etc etc… Pour pouvoir sortir de ces impasses, il faut aller jusqu'au bout des questionnements, et des ressentis, non ? Oui, j'y réfléchis. Je te donnerai les réponses, mes ressentis. Citation : Oui on peut avoir envie de fuir a un moment donné pour se retrouver, mais tu l'as deja fait cela non ? Je sais pas si je l'ai fait complètement. Citation : Je crois qu'on peut-être soi même au milieu de nos proches, cela demande de se connaitre un peu et de comprendre que cela n'est pas négatif mais positif, que même si cela dérange les conventions, les habitudes, les projections, les attentes des uns et des autres, ce n'est pas si grave et c'est même souvent bénéfique a l'entourage… Pour cela il faut se connaitre, se comprendre soi même (personne ne peut comprendre quelqu'un qui ne se comprend pas lui même) s'accepter tel qu'on est, s'apprécier tel qu'on est, nul n'est parfait de toute manière, et puis s'affirmer tel qu'on est. Oui voilà, c'est ce que je m'éfforce de faire dans ma campagne, mais je n'y arrive pas très bien. Toujours des malaises et mal-êtres, mais ça va de mieux en mieux. Citation : Bien sur cela peut faire quelques remous, il peut y avoir des résistances de l'entourage, et même des conflits, certaines personnes peuvent chercher a nous rabaisser, nous humilier, nous rejeter parfois aussi, mais si on est sure de soi, alors on émane une force intérieure qui malgré tout influence sans même que l'on sache comment… et puis cela peut faire un tri naturel, aussi. Et comment être sûre de soi et que cette force intérieure émane de soi ? Remarque, je l'ai peut-être en moi cette force intérieure, mais je doute de sa présence tout simplement. C'est de cela que tu veux parler ? Citation : Tu ne peux pas etouffer ton être profond pour ne pas blesser les autres, c'est très désécurisant, très dévalorisant, très enervant, très douloureux même parfois pour soi même… et alors forcément par ricochet pour les autres aussi… Tout à fait. Je sais ça. Citation : L'être profond aime, mais il aime a sa manière, avec plus+ de sagesse, de joie, d'enthousiasme, il est souvent un peu anti conventionnel, mais il a ses raisons… qui sont justes. Ah bon, donc mes parents qui ne sont pas anti-conventionnels ne se serviraient pas de leur être profond ? Remarque, maintenant que tu le dis, il y a de ça c'est vrai. Citation : De toute manière piquelune, je ne sais vraiment pas si je peux t'apporter une aide quelconque, je ne peux que témoigner de mon propre chemin et qui est en lien avec mon propre destin qui est très différent du tien (je ne suis par ex pas du tout née dans le même type de milieu que le tiens). Bien sûr, chacun (e) apporte une aide en fonction de son propre destin. Citation : Peut-être qu'a la campagne les gens sont plus conservateurs qu'en ville, mais cela a aussi ses qualités… Et pourquoi sont-ils plus conservateurs ? Citation : Savoir faire durer les choses est important aussi, savoir les faire mourir quand il en est temps, ça l'est aussi, savoir les faire renaitre sous une autre forme aussi etc etc… Les gens de la campagne sont souvent proches aussi de préoccupations essentielles, comme la nature, le temps, les saisons, etc etc etc, il n'y pas non plus que du mauvais, lol, et puis en ville du mauvais tu en trouves aussi… l'indifférence, la solitude, l'hyper consommation, l'hyper individualiseme etc etc etc… Oui c'est vrai, mais je me sens plus libérée en ville. Citation : Je vais régulièrement a la montagne, donc je me coupe un peu du monde des villes, bien je trouve les gens plus authentiques aussi, cependant peut-être que si j'y plantais ma tente je les trouverais coincés ? C'est possible… rien est parfait nulle part et il y a des bonnes choses a prendre partout aussi, je crois… Oui c'est vrai, et il faut savoir bouger et changer à temps aussi. Avant d'être trop engluée dans des habitudes. Merci Chocolatriver de ta présence. [/quotemsg]
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


276935
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages