Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Les miracles,ça existe !!

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 69 lectures | ratingStar_261082_1ratingStar_261082_2ratingStar_261082_3ratingStar_261082_4
:bounce : Bonjour à ceux qui ma connaissent, et pour les autres : Bonjour aussi ! Nous apprendrons, peut-être à nous connaitre… De retour de Bretagne où j'étais convoquée pour affaire de famille, nous avons décidé d'un commun accord, mon époux et moi, de rendre visite à ma mère avec qui les relations ont été difficiles, sinon impossibles (nous ne l'avions pas revue depuis de nombreuses années… Cette dernière est hospitalisée en longue durée, suite à un A. V.C, depuis début novembre… Nous étions extrêmement stressés, d'autant que le personnel soignant n'était pas complètement d'accord sur, ses facultés de "reconnaissance" et nous avions très peur de ce qui pourrait arriver, si elle nous reconnaissait, puisqu'elle avait toujours clamé à qui voulait l'entendre que nous étions rayés de sa vie, et qu'elle se refusait à nous revoir, OR, À notre stupéfaction, elle à tourné la tête vers nous ! Nous restions loin de son fauteuil, puis peu à peu nous sommes rapprochés… Je lui ai pris la main qui restait valide, et elle m'a regardé bien en face et l'a serrée, serrée… Mon époux s'est joint à moi et elle nous a tenu comme ça, sans mot dire ; ensuite elle a proféré des mots sans suite … Maman, me reconnais-tu c'est moi B ? ..Elle a articulé avec difficulté, oui ! B… Puis je lui ai dit : c'est J. F… Tu le reconnais.?.. Oui ! J. F… Alors, Sommes restés tous les trois, et… à un moment … Nous avons fredonné ensemble, une vielle petite chanson … Elle repartait régulièrement dans ses rêves mais revenait et nous regardait avec attention et… AFFECTION… nous en sommes sûrs ! J'ai pu lui caresser la main, les cheveux, elle qui ne se laissait jamais approcher… Elle nous a même rendu notre baiser de départ… Nous sommes retourné Dimanche, toujours le même accueil, je lui ai tendu une fleur, et lui ai donné à boire, alors qu'elle le refuse systématiquement aux infirmières et… elle à but un peu… Lors de notre départ, je l'ai regardée dans les yeux et l'ai embrassée tendrement, lui ai dit : je t'aime, elle a bredouillé et… elle à souris… Dans la couloir nous nous sommes aperçu que j'avais oublié mes lunettes … mon époux est retourné… elle les lui a montré du doigt et… a sourit… Voilà… Je me sens "RECONSTRUITE"… apaisée… [#0000ff] Bonjour, Je vous remercie et lis avec grand intérêt vos commentaires et vécus divers, et… je me retrouve en chacun de vous… Suis passée par toutes les étapes que vous décrivez… mais suis beaucoup plus âgée que vous, et, la thérapie, le temps ont fait leur oeuvre… En effet, pour pouvoir PARDONNER, il est impératif de COMPRENDRE les raisons d'un rejet, et surtout se DÉCULPABILISER… Ce n'est pas de NOTRE faute si nous ne sommes pas acceptés mais lié à un. Fonctionnement familial (pas si rare) qui fait porter à un SEUL membre, la stigmatisation de tous les défauts des autres… Ce n'est pas vraiment, l'être par lui-même, qui est honni, mais ce qu'il représente pour les uns ou les autres… ("Le mauvais objet". Le seul moyen de s'en sortir, est de pratiquer ce que nomme B. Cerulnik : La résilience… C'est long, douloureux, mais permet, non seulement, de se sortir d'affaire, mais de tirer le meilleur de nous-mêmes, et finalement, Comme le disaient mes parents aussi, Devenir une personne que je n'aurais jamais pu être si j'avais été aidée et aimée (sic) … Courage à celles et ceux qui sont encore dans la souffrance et le questionnement, il arrive un moment où l'on peut marcher seul, sans béquilles de toutes sortes, et sortir grandit et fort de ses épreuves indicibles… Même, si il n'y avait jamais eu de "réconciliation " avec maman (il ne faut pas se leurrer, elle n'est due qu'à son extrême état de faiblesse et à l'abandon de ceux qui sont les plus proches d'elle). Je pense que depuis quelques temps j'étais arrivée à "me faire une raison" et marcher quand même la tête haute, en accord avec mes valeurs et mes acquis… Alors, Cet épisode n'est "qu'un épisode heureux",une cerise sur un gâteau patiemment confectionné au cours de ma vie, et je l'accepte comme un cadeau du ciel inespéré, extraordinaire, voilà… Bonne journée à vous toutes et tous… Je vous embrasse en fraternité… [/#0000ff]
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


261082
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages