Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Les radars ne seront plus signalés.

Témoignage d'internaute trouvé sur forumfr - 01/06/11 | Mis en ligne le 03/05/12
Mail  
| 80 lectures | ratingStar_249886_1ratingStar_249886_2ratingStar_249886_3ratingStar_249886_4
Ok, donc tu dois lire de travers ^^ Je me répète : non déjà je n'ai pas l'habitude de conduire à la limite ou juste au-dessus, je roule de la façon la moins dangereuse possible, ce qui signifie que ça peut être un peu au-dessus, à la limite, ou même en-dessous. Logiquement, l'habitude que nous devrions avoir, c'est de rouler le plus prudemment possible, ce qui n'est pas forcément en rapport avec le fait de rouler moins vite. Se forcer à prendre l'habitude (si tu préfères) à rouler comme on nous l'impose et non pas comme la logique de la prudence le voudrait, c'est juste complètement stupide. Je sais bien que, comme énormément de gens (pour ne pas dire tous, avec certitude) , si je me mettais à tout le temps rouler à 100 au lieu de 110, il y a des jours où ça passerait (car ça m'arrive déjà) , tout irait bien, et d'autres jours où ça ne passerait pas. Il suffit que je sois en forme ce jour là, que je sois vif, que je sorte d'une bonne journée de boulot, que j'aille à un endroit qui me rend heureux, … bref, je me ferais chié à 100 et je rêverais, je regarderais le paysage, je serais moins concentré, et je serais certainement plus dangereux qui si je roulais à 110 ou même 120, une vitesse qui augmenterait la vitesse des paramètres à prendre en compte et m'obligerait à rester concentré. Donc en gros, je me ferai flasher alors que je serais certainement moins dangereux. Tu sais, il y a un voyage que j'ai souvent fait en voiture, c'est France - Portugal et inversement. Durant ce voyage, tu conduis pendant 18 heures, et en 18 heures, tu passes dans à peu près tous les états : fatigue, euphorie du pays, chaleur, froid de la nuit, lassitude, routes montagneuses, radars français, radars espagnoles (et oui, il y a une différence, et une sacrée différence) , autoroutes, nationales, départementales, tu parles avec les personnes qui t'accompagnent, colère (souvent avec une petite soeur de 4 ans ) , faim, stress, longue ligne droite, circulation, … bref, plein de paramètres qui font te rendre compte que ta conduite est complètement affectée par tous ces paramètres et qu'il est impossible d'adopter une vitesse type en restant au meilleur de sa concentration. Pour conserver une concentration optimum, être le plus prudent possible, sans compter qu'il faille s'arrêter évidemment pour se reposer, notre vitesse doit varier. Et je reste persuadé qu'en se forçant à rouler à une vitesse, on est loin d'être aussi prudent qu'on aimerait l'être. Bon, je me répète de nouveau (c'est pas grave j'ai l'habitude ^^) : je n'ai pas dit que le respect des limitations engendrait des embouteillages, mais que si tout le monde se forçait à rouler à la même vitesse, soit 10 km/h en dessous des limitations imposées pour ne pas se faire flasher, cela engendrerait des embouteillages. La fluidité de la route vient du fait que les gens peuvent se doubler et roulent à des vitesses différentes, sinon, entre le nombre incalculable de personnes qui roulent et les distances de sécurité, c'est logique que si tout le monde roulait à 110, il y aurait des embouteillages très rapidement. Mais bon, ce n'est pas là le plus important, le fait est que tout le monde ne peut pas rouler à une vitesse type donnée, faut pas être sorti de la "cuisine de Jupiter" pour s'en rendre compte, c'est physiquement, mentalement, mécaniquement et logistiquement impossible. Ça ne change rien à la sécurité mais ça pénalise pas mal de gens inutilement. Et je reviens sur ce que j'ai dit, ça change la sécurité : avec un peu de chance, ça va calmer une minorité de chauffards (et ça en revanche, c'est cool) ; mais entre les gens qui ne vont pas pouvoir s'empêcher de rouler au-dessus et regarder tout le temps sur le côté s'il n'y a pas un radar pour pouvoir piler au dernier moment (ce qui n'est pas bien malin, j'en conviens parfaitement) , et les gens qui vont se forcer à rouler en dessous de la limite pour ne pas se faire flasher mais qui en contre partie vont se robotiser et rapidement perdre le fort du contrôle qu'ils ont sur leur véhicule, ça devrait être équilibré. Il y aura autant d'accidents mais de façons différentes. L'humeur du moment justement, n'est pas du fait de notre liberté, et que tu le veuilles ou non, cela affecte notre conduite, comme bon nombre d'autres paramètres. Rouler moins vite n'y contribue pas forcément, s'il n'y avait que ça à prendre en compte, ce serait facile et tout le monde le ferait, or tout le monde ne le fait pas car il n'y a pas que ça qui entre en compte. CQFD.
  Lire la suite de la discussion sur forumfr.com


249886
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages