Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Lien entre le caractère passionné et la dépendance

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 23/05/10 | Mis en ligne le 05/06/12
Mail  
| 193 lectures | ratingStar_263660_1ratingStar_263660_2ratingStar_263660_3ratingStar_263660_4
Citation : Je sais pas. Déjà, si nous souffrions moins de nos culpabilités toutes les deux, ce serait un grand pas. Au fil des échanges, je me suis rendue compte que certain (e) s ne souffrent pas de culpabilité, ce qui fut une découverte pour moi aussi car je croyais que nous souffrions des mêmes maux, que nos conditionnements nous conduisaient peu ou prou vers les mêmes sentiments, les mêmes souffrances et j'ai découvert que non. Tu pensais pareil que moi ou pas ? J'ai souvent rencontré des personnes dont je ne percevais pas de culpabilité en fait, et cela dans des circonstances où si moi j'avais fait la chose j'en aurais été amplie, de ce sentiment. Ça ne m'etonne plus. Mais en fait c'etrange mais… Cette culpabilité, j'ai l'impression que ce n'est pas la mienne ! Qu'elle ne m'appartient pas !! Que mon paternel me la dépose hop devant la porte de chez moi et que je la prend parce que je le dois, je dois m'executer et croire en sa verité à lui. Mais un jour, j'ouvrirai ma porte, et parce que je comprendrais que ce sont mes valeures qui importent alors je ne prendrais pas ce paquet et je n'en ressentirais pas de culpabilité. C'est comme si encore j'avais peur qu'il ait raison. Et toi, ta culpabilité vient t-elle aussi d'un sentiment que tes parents ont raison ? Citation : Deuil de l'ancien moi pour intégrer un nouveau moi, une nouvelle personnalité, moins naïve, plus à l'écoute sans doute, moins égocentrique car ayant moins besoin de se pencher sur ses états, bref deuil de l'ancienne Piquelune, pour intégrer la nouvelle Piquelune. Combien va durer ce deuil ? J'sais pas. Et bien chère collègue, je te serre la pince car nous cheminerons, chacunes sur nos routes, mais en même temps. L'une parallèle à l'autre peut être (bien qu'à mon avis il y ait des courbes à venir dans l'existence sur le trajet ). Il y a un truc que je risque à te dire : Égocentrique ? On s'en fout ! Reste le si ça te chante ! Ou est le mal ou est le bien et qui peut le definir ? (et je te jure que j'appliquerais ça à moi même si je ne prenais pas ce paquet à ma porte tous les jours ! ). Naïve ? Hourra !! On s'en fout ! De toute façon ça coute rien de l'assumer car par l'acceptation ça va s'estomper naturellement ! Car dès lors qu'on accepte ce qu'on est on est dans le vrai, et le vrai rend lucide sur nous et les autres ce qui nous fait lacher prise naturellement. Te pencher sur tes états ? Et bien fais le quand ça te chante ! Si tu le fais, c'est aussi parce que en ce moment tu ne trouves peut être autre subterfuge ! Si c'est ce qui te sauve en ce moment ! Et je pense que ce ne sera pas un "nouveau toi" mais tout simplement l'affirmation de ton toi, de ce que tu es, et son acceptation de tes défauts (je les aime par avance tes défauts ! na) et qualités. Et encore une fois c'est quoi un défaut, une qualité ? Tout ce que je te dis, je suis persuadée que ça rejoins au fond de toi ce que tu penses de toi, puisque tu penses cela pour les autres. Sans doute as tu un paquet qui t'apparait tous les jours toi aussi, et que tu prends avec toi. Belle nuit ! Je t'envoie des etoiles dans ton sommeil bbbzzzbbZZZ !!!
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


263660
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages