Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Lucidité sans pour autant arriver à lacher prise

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 08/02/10 | Mis en ligne le 08/05/12
Mail  
| 95 lectures | ratingStar_252308_1ratingStar_252308_2ratingStar_252308_3ratingStar_252308_4
C'est assez vrai Charon (bonjour ). Je ne sais pas pour les PN… j'ai eu à faire à un manipulateur tout court. Ceci dit, il n'est même pas certain dans son cas qu'il manipulait sciemment et consciemment. Mais par contre, quand tu dis que pour être habile dans la manipulation, souvent, on se ment à soi-même… oui, je le lui ai dit une fois. Il s'auto-persuadait qu'il avait fait le bon choix et qu'il était très heureux… jusqu'au jour où j'ai tout démonté de ce qu'il affichait. Finalement… j'aurais peut être du le laisser s'auto-persuader. Citation : Juste par curiosité, qu'est-ce qui t'agace dans le genre de réponses comme la mienne ? J'ai ressenti de l'agacement également… j'ai trouvé ça jugeant. Se faire manipuler n'est pas une question de faiblesse, pas uniquement. Je suis quelqu'un de très fort, je me suis relevée de tout et du pire… sauf qu'il m'a alpaguée à un moment de faiblesse dans ma vie, de doutes et de remises en question. Tout s'est fait au jour le jour. Quand tu ne vis pas avec la personne, il est éventuellement plus facile de se rendre compte des manipulations parce qu'on a la possibilité de prendre du recul dans sa tannière… quand on vit au quotidien avec ce genre de personne, c'est pratiquement impossible de se rendre compte et quand on s'en rend compte, c'est trop tard, le mal est fait, on est embourbé dedans, un peu comme un papillon englué dans la toile d'une araignée… Plus on se débat, plus la toile se resserre et moins on arrive à s'en défaire. L'araignée n'a plus qu'à faire son festin. Dans mon cas, ça s'est déroulé en plusieurs phases… les moments que nous vivions ensemble nous ont rendu fusionnels (lui comme moi) et c'était tellement bien qu'on n'avait pas envie d'en sortir. Sa peur la plus profonde était d'être abandonné… ça a été très violent et rapide aussi. Il est parti quasiment du jour au lendemain, devenant celui qui abandonne par peur d'être abandonné… Là où il est devenu manipulateur, c'est que dans un premier temps, c'était une période d'éloignement, pour prendre du recul, puis revivre ensemble. Quand il est parti (même avant ! Quand il m'a dit partir…) , il m'a obligé à n'exprimer aucune émotion… ni tristesse, ni colère, ni rancoeur… rien… sous la menace de ne jamais revenir. Une douleur pareille, crois moi… tu n'oublies pas. Il a quitté ma maison 10j avant notre déménagement, tous nos projets personnels et professionnels jetés aux orties, oubliés… Bref… la manipulation, c'était dans le deuxième temps, quand il m'a laissé entendre avoir fait une erreur et vouloir revenir, puis rompre encore à nouveau (par jalousie de sa part) , puis revenir encore une fois vers moi… où là, j'ai compris, peu de semaines plus tard qu'en réalité, rien n'était clair, qu'il m'avait dit avoir fait un choix que pour que je ne sois pas dans les bras d'un autre que lui, le temps pour lui de trouver une solution à cette situation abracadabresque et sans queue ni tête… Il m'a menti, soit disant pour me protéger (comme si je ne savais pas le faire toute seule ! ) , il m'a trahie, une fois de plus et cette fois, c'est moi qui ai rompu face à un discours des plus troubles… Alors… perdu ? Manipulateur ? Une amie commune me dit qu'il est perdu, moi je ressens de la manipulation de sa part. Qui a tort ? Qui a raison ? Je n'en sais rien… je ne cherche plus à savoir. A force de travail sur moi, j'ai réussi à me détacher, à refaire des choses que j'aimais bien, je recommence à avancer, sans lui et lui, il en est où ? … Nul part… qui des deux est le plus malheureux ? Pas moi, c'est une certitude. Même si je l'aime toujours quelque part, j'ai renoncé… Au bout du compte, ce que j'aime aujourd'hui, ce n'est pas lui, lui qui m'a fait mille souffrances durant presque un an, ce que j'aime, c'est le début de notre histoire quand tout allait bien avant ce crash que je n'ai pas vu venir. La seule certitude que j'ai, c'est que nous avions la même blessure enfouie : celle d'abandon. Cette blessure a produit un sur-attachement, la dépendance affective… ces blessures se sont télescopées et entretenues l'une l'autre. Je n'ai pas complètement réparé, mais je suis sur le bon chemin, c'est tout ce qui compte. D'autres, comme lui, restent prisonniers de cela, pas moi… je suis plus forte que ça, même si, il faut l'avouer, c'est peut être le travail le plus dur que j'ai eu à entreprendre sur moi-même. Citation : Je ne dis pas qu'on soit tous des PN en puissance, mais nous avons tous une part de négatif et la majorité d'entre-nous a développé des stratégies de manipulation inconscientes même si pas d'ordre pathologique. La séduction est une stratégie manipulatrice… et ça s'apprend dès la naissance. Question de survie, réflexe totalement primaire. Citation : Deux petites questions pour ouvrir la discussion : - les manipulés manipulent-ils/elles aussi leurs manipulateurs ? Provoquer la jalousie peut être une manoeuvre manipulatrice… Citation : - les manipulés se manipulent-ils/elles pour plaire à leurs manipulateurs ? Ça, j'en doute, par contre… sauf si le manipulé est aussi tordu que le manipulateur. C'est, de toute façon, une relation dominant/dominé… il ne peut y avoir qu'un seul dominant dans ce type de relation et le dominé est totalement sous le joug du manipulateur.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


252308
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages